jeudi 28 juillet 2011

Attentat contre le president : Idy Amin au centre du debat

Pour tirer au clair ce qu’il convient d’appeler désormais "tentative d’assassinat du chef de l’Etat", la cour d’appel de Conakry a ouvert une instruction judiciaire. Un certain nombre de militaires, on parle d’une quarantaine, ont été arrêtés. Des objets ayant servi à l’accomplissement du forfait tels des véhicules 4X4, des fusils, des lance-roquettes et autres, saisis. Pour cela, les présumés auteurs sont accusés par le procureur général de Conakry, d’association de malfaiteurs, d’atteinte à la sureté de l’Etat. Parallèlement au sein... [Lire la suite]