vendredi 18 octobre 2013

Kenya : CPI dispense Kenyatta d'assister à ses audiences

Le Président kényan, Uhuru Kenyatta, poursuivi pour crimes contre l’humanité, vient d’obtenir de la Cour pénale internationale, l’autorisation de ne pas assister à l’ensemble des audiences de son procès du fait de ses fonctions exigeantes de président de la République. Sans conteste, la pression de l’Union Africaine qui a récemment refusé de "livrer"  le Président kényan, Uhuru Kenyatta, à la CPI a joué un rôle crucial dans cette nouvelle prise de décision. Cette fronde de l’UA montrait une détermination de cette... [Lire la suite]
Posté par Rosescorpion à 22:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 18 octobre 2013

Opinion : Coup de Gueule Bulletin (N°7)

DES BILANS CONCRETS AU COUP PAR COUP   A/ LA SITUATION FINANCIERE 1-INTRODUCTION Le 03 Avril 1984, une trentaine d’Officiers de l’Armée Populaire Révolutionnaire de Guinée (A.P.R.G), prenant nos Armes et utilisant nos troupes militaires, parce que ces troupes étaient tenues au respect de la discipline et de la hiérarchie militaires, avaient exécuté un Coup d’Etat contre le Régime du PDG. Ils avaient mis alors en place un organe dénommé Comité Militaire de Redressement National (C.M.R.N), avec le soutien indéniable de la... [Lire la suite]
mercredi 9 octobre 2013

Guinée-Opinion : Le Bouc-émissaire idéal pour une certaine classe Politique guinéenne

Laissons Le Président Ahmed Sékou Touré reposer en Paix L'opposition au régime "totalitaire" du "parti-Etat" a été farouche et sans relâche. A la mort de président Ahmed Sékou Touré, on a dit que son régime s'est effondré comme "un château de carte"; et que ses idées et  ses politiques ne lui ont pas survécus. Il y a 29 ans que le régime du PDG s'est effacé de la scène politique guinéenne. Mais à chaque polémique publique le dossier du "parti-État" ressurgit dans le débat; et le président Sékou Touré devient le bouc émissaire... [Lire la suite]
Posté par Rosescorpion à 13:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
mardi 1 octobre 2013

Guinée : 28 septembre, quand nous étions une Nation

  "Le vote du 28 septembre, symbole d’un consensus national, fait partie des pages mémorables, et pourquoi pas glorieuses, de la Guinée"  Prof. KABA Lansiné le "non" de la Guinée à De Gaulle  Le symbolisme du 28 septembre, ne se limite pas à ce triste évènement survenu en 2009. Nous avons tendance à oublier historicité du fameux referendum du 28 septembre 1958. Lors de ce referendum la Guinée a montré qu'elle était capable de rassembler ses enfants autour de l'arbre de l’Unité Nationale. Mais cet acquis historique... [Lire la suite]
Posté par Rosescorpion à 00:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
jeudi 26 septembre 2013

Guinée-Mines : Alpha Condé, L.Conté,BSGR,SOROS,Thiam, Touré, Lakaris......

.....DES REVELATIONS DE " THE NEW-YORKER " QUI POURRAIENT DERANGER Les mines guinéennes continuent de défrayer la chronique. Un article de Patrick Radden Keefe, paru en Juillet 2013 dans le très sérieux magazine américain  "The New Yorker", réputé pour sa rigueur et la qualité d'écriture de ses journalistes, pourrait bien déranger de grands noms... Mediaguinee vous propose la traduction  (en français) de l'enquête. Lisez! La Guinée, en Afrique de l'Ouest, est l'un des pays les plus pauvres du monde. Le minerai de... [Lire la suite]
jeudi 26 septembre 2013

Guinée-Opinion : Les Dilemmes de la Défaite

Après trois ans de manipulations de l’opinion publique nationale et internationale, l’opposition est actuellement confrontée à un phénomène rare dicté par les réalités du terrain électoral : Il n’est plus possible de parler de l’opposition, mais plutôt des «oppositions», le tout bâtit sur un fonds d’illusions surréalistes. Elles  disent toutes les mêmes choses, ne font rien différemment, mais se combattent à mort dans des fiefs dont chacune d’elles réclame. L’Arc-en-ciel roule en paix ! Après les mensonges accompagnés de pneus... [Lire la suite]
mardi 24 septembre 2013

Guinée : Législatives du 28 septembre...

TAMT PIS POUR LES FAMILLES DES VICTIMES DE 2009 LAMENTABLEMENT OUBLIEES "Le vote du 28 septembre, symbole d’un consensus national, fait partie des pages mémorables, et pourquoi pas glorieuses, de la Guinée"  Prof. KABA Lansiné Le symbolisme du 28 septembre, ne se limite pas à ce triste évènement survenu en 2009. Nous avons tendance à oublier historicité du fameux referendum du 28 septembre 1958. Lors de ce referendum la Guinée a montré qu'elle était capable de ressembler ses enfants autour de l'arbre de l’Unité Nationale.... [Lire la suite]
jeudi 19 septembre 2013

Opinion : COUP DE GUEULE ( Bulletin N°4 )

I – INTRODUCTION :     Je rappelle que sous son grand quart de siècle à la tête de notre République, qu’il avait fondée avec ses Compagnons, qui constituaient sa ‘’Famille Idéologique’’, absolument supérieure à sa ‘’famille biologique’’, (il avait tranché là-dessus sans appel), le Président Ahmed Sékou Touré avait été reçu quatre (04) fois à la Maison Blanche. Et ce n’était pas pour y parler de combines et d’affaires louches, comme d’autres le faisaient ailleurs. L’homme était sérieux, comme le sont, comme sont... [Lire la suite]
jeudi 19 septembre 2013

Opinion : COUP DE GUEULE ( Bulletin N°3 )

I – INTRODUCTION Pour tout esprit sain, pour tout patriote vrai de chez nous aujourd’hui, hors toute démagogie et toute filouterie politique et politicienne, aucune priorité n’atteint la nécessité, le besoin d’éviter à notre Nation les convulsions meurtrières dont elle est de plus en plus fréquemment frappée depuis l’avènement du CMRN en 1984.  Et ce, avec l’implication des catégories de populations les moins éduquées, les moins formées au plan civique. Des catégories instrumentalisées et fanatisées par des contingents entiers... [Lire la suite]
vendredi 9 août 2013

Victime d'un sérieux trou de mémoire : Qui est réellement aboubacar Sylla ?

La République de Guinée est vraiment un pays d’exception qui tire l’une des raisons de son retard dans le non-respect de la hiérarchie des valeurs. Du coup, chacun entend jouer prématurément dans la cour des grands, poussant le rêve jusqu’à se donner un destin national alors que théoriquement, et à l’instant T, l’intéressé est fait pour diriger un simple Cabinet ministériel. Au lieu d’aller droit vers ce but, l’on se réfugie derrière des sigles vident de Parti : C’est le cas d’Aboubacar SYLLA de l’UFC. Aboubacar SAKHO, Porte-parole... [Lire la suite]