mercredi 30 octobre 2013

Guinée : Sauver le Somdat Sidya Touré

http://lexpressguinee.com/fichiers/blog16-999.php?langue=fr&type=rub2&code=calb3471&num   DEVOIR DE RÉACTION Il faut sauver le soldat sidya Ceci n’est pas une réponse. Répondre au coup de museau d’un âne, c’est se mettre à sa place. Un nain hypophysaire Sidia Diakhaby puisqu’il faut l’appeler par son vrai nom, dans son délire mental, transmis par la cellule de communication de UFR a eu le toupet de manquer de respect à la mémoire de notre cher Président Ahmed Sékou Touré père fondateu...r de la Nation Guinéenne.... [Lire la suite]
Posté par Sylvie KABA à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 29 octobre 2013

OPINION : Coup de gueule (Bulletin N°8)

DES BILANS CONCRETS AU COUP PAR COUP (suite)     INDUSTRIE ET COMMERCE SOUS LE PREMIER REGIME   II / En Matière de Développement Industriel et Commercial  A-INTRODUCTION : Au-delà des paradigmes économico-politiciens qui ont été prônés, uniquement dans le dessein d’intoxiquer les opinions et de vouer la Révolution guinéenne aux gémonies, il faut savoir que même la faiblesse des ressources financières d’origine extérieure n’avait altéré, en rien, ni l’originalité, ni l’équité des choix qui... [Lire la suite]
mardi 29 octobre 2013

Opinion : Coup de gueule(Bulletin N°9)

  DES BILANS CONCRETS AU COUP PAR COUP (suite) INDUSTRIE ET COMMERCE SOUS LE PREMIER REGIME   II / En Matière de Développement Industriel et Commercial  A-INTRODUCTION : Au-delà des paradigmes économico-politiciens qui ont été prônés, uniquement dans le dessein d’intoxiquer les opinions et de vouer la Révolution guinéenne aux gémonies, il faut savoir que même la faiblesse des ressources financières d’origine extérieure n’avait altéré, en rien, ni l’originalité, ni l’équité des choix qui avaient... [Lire la suite]
dimanche 20 octobre 2013

Culture :Amadou Hampâté Ba

Amadou Hampâté Ba, Lettre ouverte à la Jeunesse, (texte intégral) Amadou Hampâté Ba a, à l'occasion de la journée internationale de la Jeunesse en 1985, adressé à la Jeunesse la lettre ci-après : Mes chers cadets, Celui qui vous parle est l'un des premiers nés du vingtième siècle. Il a donc vécu bien longtemps et, comme vous l'imaginez, vu et entendu beaucoup de choses de par le vaste monde. Il ne prétend pas pour autant être un maître en quoi que ce soit. Avant tout, il s'est voulu un éternel chercheur, un éternel élève, et... [Lire la suite]
Posté par Sylvie KABA à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 18 octobre 2013

Kenya : CPI dispense Kenyatta d'assister à ses audiences

Le Président kényan, Uhuru Kenyatta, poursuivi pour crimes contre l’humanité, vient d’obtenir de la Cour pénale internationale, l’autorisation de ne pas assister à l’ensemble des audiences de son procès du fait de ses fonctions exigeantes de président de la République. Sans conteste, la pression de l’Union Africaine qui a récemment refusé de "livrer"  le Président kényan, Uhuru Kenyatta, à la CPI a joué un rôle crucial dans cette nouvelle prise de décision. Cette fronde de l’UA montrait une détermination de cette... [Lire la suite]
Posté par Sylvie KABA à 22:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 18 octobre 2013

Opinion : Coup de Gueule Bulletin (N°7)

DES BILANS CONCRETS AU COUP PAR COUP   A/ LA SITUATION FINANCIERE 1-INTRODUCTION Le 03 Avril 1984, une trentaine d’Officiers de l’Armée Populaire Révolutionnaire de Guinée (A.P.R.G), prenant nos Armes et utilisant nos troupes militaires, parce que ces troupes étaient tenues au respect de la discipline et de la hiérarchie militaires, avaient exécuté un Coup d’Etat contre le Régime du PDG. Ils avaient mis alors en place un organe dénommé Comité Militaire de Redressement National (C.M.R.N), avec le soutien indéniable de la... [Lire la suite]
mercredi 9 octobre 2013

Guinée-Opinion : Le Bouc-émissaire idéal pour une certaine classe Politique guinéenne

Laissons Le Président Ahmed Sékou Touré reposer en Paix L'opposition au régime "totalitaire" du "parti-Etat" a été farouche et sans relâche. A la mort de président Ahmed Sékou Touré, on a dit que son régime s'est effondré comme "un château de carte"; et que ses idées et  ses politiques ne lui ont pas survécus. Il y a 29 ans que le régime du PDG s'est effacé de la scène politique guinéenne. Mais à chaque polémique publique le dossier du "parti-État" ressurgit dans le débat; et le président Sékou Touré devient le bouc émissaire... [Lire la suite]
Posté par Sylvie KABA à 13:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
mardi 1 octobre 2013

Guinée : 28 septembre, quand nous étions une Nation

  "Le vote du 28 septembre, symbole d’un consensus national, fait partie des pages mémorables, et pourquoi pas glorieuses, de la Guinée"  Prof. KABA Lansiné le "non" de la Guinée à De Gaulle  Le symbolisme du 28 septembre, ne se limite pas à ce triste évènement survenu en 2009. Nous avons tendance à oublier historicité du fameux referendum du 28 septembre 1958. Lors de ce referendum la Guinée a montré qu'elle était capable de rassembler ses enfants autour de l'arbre de l’Unité Nationale. Mais cet acquis historique... [Lire la suite]
Posté par Sylvie KABA à 00:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
jeudi 26 septembre 2013

Guinée-Mines : Alpha Condé, L.Conté,BSGR,SOROS,Thiam, Touré, Lakaris......

.....DES REVELATIONS DE " THE NEW-YORKER " QUI POURRAIENT DERANGER Les mines guinéennes continuent de défrayer la chronique. Un article de Patrick Radden Keefe, paru en Juillet 2013 dans le très sérieux magazine américain  "The New Yorker", réputé pour sa rigueur et la qualité d'écriture de ses journalistes, pourrait bien déranger de grands noms... Mediaguinee vous propose la traduction  (en français) de l'enquête. Lisez! La Guinée, en Afrique de l'Ouest, est l'un des pays les plus pauvres du monde. Le minerai de... [Lire la suite]
jeudi 26 septembre 2013

Guinée-Opinion : Les Dilemmes de la Défaite

Après trois ans de manipulations de l’opinion publique nationale et internationale, l’opposition est actuellement confrontée à un phénomène rare dicté par les réalités du terrain électoral : Il n’est plus possible de parler de l’opposition, mais plutôt des «oppositions», le tout bâtit sur un fonds d’illusions surréalistes. Elles  disent toutes les mêmes choses, ne font rien différemment, mais se combattent à mort dans des fiefs dont chacune d’elles réclame. L’Arc-en-ciel roule en paix ! Après les mensonges accompagnés de pneus... [Lire la suite]