Reine Nzinga

08 mars 2019

La tradition veut qu'à chaque 08 mars, les FEMMES soient célébrées pour leur courage, leur bravoure, leur contribution sans relâche à la vie de la société à tous les niveaux. Dans ces cas, commençons à célébrer toutes les mamans en premier pour leur courage sans pareil.

Ensuite, fêtons comme il se doit, toutes celles pour qui le dévouement prend tout son sens quand il s'agit de servir une cause juste. Celles pour qui aussi les mots : compassion, aide, secours, écoute, disponibilité... ont un écho << urgence humaine,! >>, face à la misère.

Tous les jours sont des jours de célébration à la gloire des femmes, tout comme ils sont une occasion pour dénoncer les injustices subies par elles à certains endroits de la terre... Tout comme il est important de mettre en évidence les avancées sur ses droits, et ses acquis.

N''attendons pas les dates symboliques pour reconnaître le rôle et les mérites des femmes.

Ne nous accrochons pas non plus à ces dates pour nous faire entendre. Faire entendre le combat pour une meilleure éducation scolaire pour nos enfants.

Le combat, c'est aussi le poser au niveau des poids de nos traditions au sein de la société. Par la sensibilisation, il est important de faire comprendre à nos anciens; que certaines pratiques traditionnelles telles que les mariages forcés, l'excision sont de véritables frein à l'épanouissement physique et psychique de nos jeunes-filles.

Le combat, c'est dire stop aux violences physiques et morales faites aux femmes.

Le combat, c'est notre engagement pour une parité politique et salariale...

Où que nous soyons, nous devons faire preuve de courage, de solidarité féminine entre nous.

Bon 08 mars à toutes les combattantes et combattants pour la cause des FEMMES .

Mme Sylvie KABA

#femmeforte
#08marsjournéeinternationaledelafemme