Il est vrai qu'avec l'article 29, alinéa 1 de l'acte constitutif de l'U.A, il est impossible que qu'Haïti puisse être membre de l'organisation continental. Mais avec la volonté politique mais surtout, celle du peuple haïtien, tout peut changer dans les deux sens. Cet acte peut à titre exceptionnel, être amender.Amender parce toute l'histoire du peuple haïtien est sans conteste indissociable du peuple africain.

Je suis persuadée que si l'on demandait par voie référendaire les haïtiens, ils ne diront pas non que leur pays soit membre à part entière de l'UA. 

Il y a encore du travail, mais je ne désespère pas qu'un jour, cela soit une réalité.

Mme Sylvie K

 

 

au-emblem

Jacob Enoh Eben, le Porte-parole de la présidence de l'Union Africaine (UA) a démenti les rumeurs publiées dans divers média, laissant croire que l’admission d’Haïti comme membre de l’UA, serait formalisée en juillet prochain, lors du prochain sommet de l’organisation panafricaine à Kigali au Rwanda.


Haïti ne peut pas être admis comme membre de l’Union Africaine « cette information est erronée » a affirmé le Porte parole de l’organisation panafricaine sur VOA Afrique (un service de « Voice of America ») précisant qu’Haïti collabore bien avec l'UA à travers le programme diaspora, mais conservait son statut d’observateur

Jacob Enoh Eben a rappelé que seuls les États africains peuvent adhérer en qualité de membres effectifs, comme le stipule l’Acte constitutif de l’UA, Art 29, alinéa 1. Tant que ces textes ne sont pas modifiés pour ouvrir les portes aux pays en dehors du continent africain, Haïti gardera son statut actuel d’observateur.

Source : Haïti Libre.com