Une aide qui arrive avec à point. La souffrance de la population n'avait que durée. Il est vrai que la nature est moins clémente pour ces pays, mais je ne comprends pas comment cette situation perdure qans que les autorités n'envisagent par elles-mêmes à trouver des solutions idouanes pour soulager les souffrances des siens ? 

Je ne désespère pas qu'une nouvelle classe politiue émerge sur le continent qui aura une meilleure compréhension des défis qui attendent nos pays. 

110713130724_africa_drought_pic_1_624x351__nocredit

La Fédération Internationale de la Croix-Rouge et les Sociétés du Croissant-Rouge (FICR) promettent 110 millions de dollars à une nouvelle initiative pour aider les pays d'Afrique australe frappés par la sécheresse.

En Afrique du Sud, au Lesotho, au Swaziland, au Malawi, au Mozambique, en Namibie et au Zimbabwe, les pluies faibles de l'année dernière ont été suivies par une sécheresse provoquée par le phénomène climatique El Nino qui a retardé les semis, rendant les cultures rabougries.

On estime que 31,6 millions de personnes dans la région sont confrontées à la faim et luttent pour trouver de la nourriture.

Ce chiffre devrait passer à plus de 49 millions d'ici la fin de l'année, a déclaré la FICR dans un communiqué.

L'organisation vise à aider un million de personnes au cours des cinq prochaines années avec la distribution de l’aide alimentaire d'urgence, la formation dans les systèmes d'irrigation et de nouvelles pratiques agricoles.

L’Afrique du Sud a déclaré la semaine dernière que sa récolte de blé pour l’hiver 2015 avait baissé de 18 pour cent par rapport à l'année précédente, et qu’il lui faudrait, par conséquent, importer environ 60 pour cent de ses besoins en cette année de commercialisation.

Surce : BBC Afrique