COUP DE GUEULE / Le Programme, selon HERMAF RODYTE

La parole est à la jeunesse (page 4)

Par Aly Bocar Cissé 

DES CONSTATS ET DES QUESTIONS :

A- Quels Modèles pour Nous ?

Il y a cinquante ans, sur les Cartes Economiques de l’Epoque, les Pays Africains étaient dans le JAUNE, ou dans le VERT, tandis que les Pays Asiatiques étaient dans le JAUNE ou dans le ROUGE. Des Pays comme la CHINE et l’INDE à l’époque ! Des dizaines de films ‘’long-métrage’’ sont encore projetés sur ‘’CANAL+’’ et ‘’TV5’’ pour montrer les MISERES de ces pays naguère.

Aujourd’hui, c’est l’inverse : AUCUN PAYS AFRICAIN, notamment les anciennes Colonies Françaises et Britanniques, ne se trouve dans le VERT. Il y en a à peine qui sont dans le JAUNE. Cependant, la CHINE, l’INDE, la MALAISIE, etc., ont tendance à rejoindre le GROUPE privilégié des PAYS LES PLUS NANTIS ; ou c’est déjà fait !

On se demande dès lors : qu’est-ce qui a bien pu se passer dans ces pays-là et pas chez nous ?

Des Gens ‘’superficiels’’, comme nous en avons à profusion en Afrique, pourraient dire que ces pays-là ont appliqué les ‘’INSTRUCTIONS’’ de l’OCCIDENT ! En REALITE, il y a eu dans le MONDE, HORS L’AFRIQUE, une REVOLUTION RESPONSABLE pendant les cinquante (50) dernières années. LA PREUVE EN EST QUE TOUS LES COLLEGIENS DU MONDE ETUDIENT MAO TSE-TUNG (ou MAO ZEDONG), et nullement pas SEKOU TOURE par exemple, ou KWAME NKRUMAH : CES TROIS HEROS DE L’HUMANITE ont TOUS été pourtant des REVOLUTIONNAIRES HORS PAIR.

Une première réponse, c’est que les Pays Asiatiques, une fois Libérés du COLONIALISME, ont clairement et de façon déterminée, CHOISI et décidé d’étudier et de s’exprimer dans leurs LANGUES PROPRES. Dans tous ces Pays maintenant, ceux qui choisissent une deuxième ou une troisième langue, parlent mieux ces langues (étrangères), française ou anglaise, etc, que NOUS qui, dans nos Pays, en avons fait des LANGUES OFFICIELLES, maîtrisées seulement par de petites MINORITES nationales. Au détriment de nos LANGUES LOCALES, qui périclitent maintenant sans être remplacées.

Pour le cas particulier de la GUINEE, la FAUTE en incombe à nos ELITES NEGATIVES, qui ont fait la RELEVE de la REVOLUTION d’AST avec une Légèreté INOUÏE. On sait que ce dernier avait été le SEUL DIRIGEANT d’AFRIQUE NOIRE à prendre conscience de l’IMPORTANCE de nos LANGUES de CULTURE dans l’ELEVATION du NIVEAU d’EDUCATION GLOBALE de notre NATION.

a)   COMBATTU avec une violence indicible par les PUISSANCES COLONIALES qui avaient été CHOQUEES par la Révolution Politique qu’il avait déclenchée, et qui avait abouti aux INDEPENDANCES FORMELLES de nos pays ;

b)   INCOMPRIS ou HAÏ par nos Elites ‘’Négatives’’ qui se sont RANGEES du côté du Néocolonialisme français parce que TROP COMPLEXEES au plan CULTUREL :

·        AST N’A PAS EU, PAS ENCORE EN TOUT CAS, un REMPLAÇANT ayant la MEME PROFONDEUR de PENSEE, et la même PERTINENCE dans les CHOIX de nos MODELES.

- PETITE CONCLUSION : Ainsi, après une FRANCISATION au forceps de bientôt 120 ans pour notre Pays, la Guinée, et de plus de 350 ans pour le Sénégal par exemple, et malgré la BEATE DOCILITE de nos DIRIGEANTS dans la mise en œuvre des POLITIQUES de nos anciennes Puissances Coloniales : France, Angleterre, Portugal, Belgique, Espagne, etc,NOS PAYS AFFICHENT AUJOURD’HUI des RESULTATS ECONOMIQUES AUSSI DESATREUX QUE NOS RESULTATS SOCIAUX ET INTELLECTUELS. Nous sommes TOUS dans le ROUGE, et les Pays les plus développés de notre Continent, sont parmi les plus MINABLES du MONDE.

B-  LES ECHECS DU COUPLE : OCCIDENT COLONIAL / ELITES IMMATURES D’AFRIQUE.

La France et les autres Puissances Occidentales avaient convaincu nos ‘’Elites’’ et nos Dirigeants que, pour être développés, il fallait ‘’faire comme elles’’, les ‘’singer’’, et abandonner nos propres Valeurs Culturelles, Linguistiques, et même Vestimentaires. C’est dans ce sens que la quasi-totalité desdites ‘’Elites’’ et des Dirigeants de nos pays, bourrés de complexes occiedentalocentriques, s’étaient dépensés en pure perte, eux et leur Mentors, qui, tous, n’ont jamais cessé de nous faire réciter que pour ‘’AVANCER’’, il nous faut abandonner toutes nos Traditions ainsi que nos LANGUES QUI VONT AVEC. Même si lesdites langues sont vraiment BELLES, tels que le WOLOF, le LINGALA, le NKO, le KISSI, le PULAR ou le SUSU. Le PARADOXE, c’est que les OCCIDENTAUX avaient chanté ces mêmes AIRS dans TOUTES les OREILLES, à travers le MONDE ENTIER. Mais NOUS fûmes les SEULS à les ECOUTER et à les SUIVRE,… HELAS !

a)   QUELQUES QUESTIONS DE SIMPLE BON SENS :

Alors, pouvons-nous, ou devrions-nous encore, là, au plein cœur de la deuxième Décennie du 21ème Siècle, avons-nous le droit de continuer à foncer dans le mur, même quand on peut se lever et dire ‘’NON’’ à une telle continuité destructrice ? Question valable pour toute l’Afrique, certes, mais pour la Guinée : comment peut-on s’expliquer la MINISCULE PETITESSE de ses ‘’ELITES post-AST’’, qui ont RENIE le COLOSSAL, l’EXEMPLAIRE et HISTORIQUE ‘’NON’’ du 28 Septembre 1958 de leurs ‘’AÎNEES’’ ? Ce premier ‘’NON’’, qui avait libéré l’HOMME NOIR de la PEUR que la DOMINATION ESCLAVAGISTE et COLONIALISTE, BRUTALE et totalement INHUMAINE, avait ancrée en lui pendant près d’UN MILLENAIRE ! N’est-ce pas ? Comment pourrait-on se l’expliquer, si ce n’est que, forcément, en raison d’un Déficit Intellectuel GRAVE, et par une sorte d’ATAVISME INSURMONTE, nos ELITES ACTUELLES se sont laissées rattraper par cet Héritage de TERREUR et de PEUR-PANIQUE ANCESTRALES, qui les PARALYSENT à la plus simple IDEE d’INNOVATION et de CREATION de MODELES PROPRES ?

Regardez bien nos Dirigeants. Regardez-les en costumes-cravates, accourir pour picorer à pleins gésiers, les discours vaporeux des ‘’Grands-Messes’’ des ‘’Grands Occidentaux’’, les MÊMES QU’AVANT, et qui, aujourd’hui, ont fait S’EMBALLER TOUS LES ‘’MOTEURS’’ de notre HUMANITE, à force de MANŒUVRES STUPIDES, voire, ‘’APOCALYPTOGENES’’ (aïe !).

En réalité, le MONDE lui-même n’a BESOIN désormais que des Pays et des Continents qui MARCHENT. Ne voyons-nous pas comment l’INDE, la MALAISIE, la CHINE, et même le VIETNAM sont courus maintenant par les plus Grands Investisseurs : Banques, Industries Manufacturières, Industries de Pointe et du Futur, Industries Touristiques, NE LE VOYONS-NOUS PAS VRAIMENT ?

 Tout ce qui compte dans le MONDE d’aujourd’hui est entrain d’APPRENDRE LE CHINOIS. Qu’en dites-vous, doyen ABC pour conclure ?

Merci, HERMAF, et à la prochaine, si DIEU le veut.

(Et qu’IL le veuille bien ! Amîne).

Soub’hânallâhi Wabihamdihi, astakh’firoullâhi Wa atoûbou ilaïhi

Wa sallallâhou alâ Seydinâ Mouhammadin, Wa alâ âlihî, Wa Sahabihî

Wa Sallim. 

Conakry le 10 Septembre 2014 

Aly Bocar Cissé

Professeur et Administrateur Civil à la Retraite

Tél : 664-33-37-70/622-27-88-89/657-38-53-89

Email : cissedebma@yahoo.fr

 

 =====================================================================