La question de l'insalubrité pourrait bientôt trouver sa solution à Conakry. En effet, en marge de la tenue du forum économique Guinée- Maroc, le PDG du Groupe GUICOPRES, Kerfalla Camara, a signé mardi une convention de taille avec la société marocaine, MECOMAR, portant sur un plan d’action d’assainissement de la ville de Conakry, a-t-on constaté sur place. 
 
Selon les deux parties, les patrons des deux groupes souhaitent contribuer à la construction d’une Guinée émergente à travers l’approfondissement et le renforcement de leur coopération dans les domaines suivants : eau et assainissement, industrie, santé et logistique.
 
Ils affirment également leur vision commune d’une coopération donnant la priorité au renforcement des capacités institutionnelles ainsi que le transfert de technologies et de compétences.
 
En plus, ils s’accordent pour proposer un plan d’action lié à l'assainissement de la ville de Conakry et examiner en collaboration avec leurs partenaires étatiques, institutionnels et financiers.
 
Objectif recherché par les responsables des deux groupes respectifs, le partage de bonnes pratiques dans le domaine de la collecte, du transfert et de la transformation des ordures ménagères.
 
Dans la même lancée, les deux signataires, compte tenu de l’urgence liée à la conception et la mise en œuvre d’un programme durable d’assainissement de la ville de Conakry décident de la mise en place d'un comité de pilotage, qui s'occupera de concrétiser les mesures d’urgence.
 
Pour sa part, le groupe GUICOPRES, s’engage personnellement sous réserve des rapports qualité/prix à acheter exclusivement tous les matériels, équipements et expertises nécessaires au programme d’urgence de Conakry auprès de MECOMAR.
 
Le groupe MECOMAR, qui fait partie du groupe SAHYOUN (sociétés SOMAGEC, MECOMAR, Riad Motors Holding) et TPM (Transport Professionnel Marocain), s’engage à mobiliser deux experts ainsi que des équipements disponibles immédiatement pour le lancement des opérations.
 
Avec la signature de cet accord, nombreux sont les observateurs qui estiment que la capitale Conakry sera bientôt débarrassée des ordures avec la création de l'emploi pour les jeunes. 
Source : Guineenews.com