image

COUP DE GUEULE

PAR ALY BOCAR CISSE

LA PAROLE EST A LA JEUNESSE

(PAGE TROIS) 

PETIT RAPPEL
En page deux de cette ADRESSE/PROGRAMME, j’ai dit qu’il était devenu indispensable que NOUS les JEUNES, nous dérangions maintenant la GERONTOCRATIE POLITIQUE actuelle, celle de la troisième Génération ‘’Aux Affaires’’ actuellement, après nos ‘’Indépendances’’. Une Génération qui a tout particulièrement pactisé avec nos anciennes Métropoles Coloniales, qui l’ont installée dans une espèce de ReprésentationAppauvrissante, Dégradante et Humiliante pour nos Pays et nos Sociétés. TRAHISSANT ainsi les IDEAUX et VISIONS des PERES de nos INDEPENDANCES QUI AVAIENT SU REFUSER D’ETRE DES FANTOCHES. Vous avez vu leurs BILANS qui sont on ne peut plus PARLANTS.
Prenons l’exemple de notre Pays, la Guinée. Tous les Pays Africains rêvent aujourd’hui d’un Développement INDUSTRIEL rapide et performant. (Il ya quelques jours-le 19 Août précisément-on disait sur RFI qu’au Gabon, de 75 Usines en 2010, le Secteur du Bois était passé à 120 maintenant !). ils rêvent tous d’une Modernisation des Secteurs Agro-Sylvo-pastoraux (merci Laure KARCHER pour les exemples du Cameroun et du Sénégal que vous avez cités entre autres !). ils rêvent tous d’appliquer l’Enseignement dans leurs LANGUES NATIONALES pour une plus grande qualité cognitive des Apprenants, sur recommandation de l’UNESCO lui-même (comme au Burkina Fasso). En 1984 au décès d’AST, la Guinée avait une AVANCE CONCRETE en AFRIQUE dans TOUS CES DOMAINES. Au Nom de DIEU ! Les 2ème et 3ème Générations de nos ‘’Elites’’ jusqu’à maintenant, ONT FAIT LE CHOIX DE TOUT CASSER ICI, PAR HAINE BETE.

Aussi, avant de continuer à développer notre PROGRAMME, je vais citer cette phrase de notre Doyen ABC qui rend on ne peut mieux HOMMAGE à AST :

‘’Jamais un Chef d’Etat au Monde n’a spontanément rassemblé (en moins de 48H) autant de Personnalités Représentatives du Monde Entier à ses Obsèques, pour tout le 20ème Siècle. Ce fut un Honneur infini pour notre Peuple. La FRANCE et nos ‘’Elites Négatives’’ ont tenu à bafouer cet honneur, par Mépris pour NOUS’’.

Ce ‘’NOUS’’-là nous désigne tout particulièrement, NOUS les JEUNES.NOUS, qu’on a tout fait depuis 1984, pour NOUS transformer en CASSEURS et en ACTEURS de HAINES ETHNIQUES. Nous allons donc AIDER nos Politiciens à se souvenir, pour se libérer des Clichés vendus jusque-là par les Puissances Coloniales Irréductibles, en vue de développer des COMPLEXES de SUPERIORITE mal placés vis-à-vis deleurs JEUNESSES et de leurs PEUPLES, et des COMPLEXES d’INFERIORITE INCAPACITANTS face à l’OCCIDENT. De développeraussi des MODELES de cet OCCIDENT qui ont fait long feu partout chez nous.

NOUS allons aider nos Politiciens à se souvenir que, lorsqu’il avait eu le Génie de fonder le plus Vaste Empire du Moyen-âge Africain en 1236, il ya de cela 778 ans cette année, et qu’il avait Révolutionné la Vie Globale de cet Empire grâce à l’INIMITABLE CHARTE DE KOUROUKAN-FOUGA, notre Ancêtre SOUNDIATA KEITA avait MOINS DE TRENTE ANS !

Notre Doyen ABC nous a longuement parlé déjà de cette Avancée Historique Impérissable. Que faut-il penser alors de nos ‘’Aînés’’ qui, Aujourd’hui encore, se sont mis en CONCLAVE pour EXCLURE de toute RESPONSABILITE PRESIDENTIELLE, TOUS LES JEUNES de 20 à 35 ANS ? Ceux qui ont décidé cela, et l’ont inscrit dans notre CONSTITUTION, ne peut-on pas conclure que CEUX-LA ne savent même pas que les AUTRES sont des GUINEENS EUX-AUSSI ? C’est-à-dire près de 80% de notre Population.

Oui ! Moi HERMAF RODYTE, je suis bien dans ma vingt-sixième année.Je suis donc dans la tranche des 20 à 35 ans. Celle, tout de même, des 40%, pas moins, des ADULTES de notre Pays. Une tranche qui incluait aussi un certain SEKOU TOURE qui, en 1945, lorsqu’il n’avait que 23 ans seulement, avait engagé le plus TITANESQUE COMBAT de l’Epoque pour BOUSCULER plus de 1.300 CHEFS FEODAUX LOCAUX, avec l’ENORME SYSTEME COLONIAL dont ces CHEFS étaient l’âme-même. En proclamant l’Indépendance de notre Pays à peine 13 petites années après, le Président AST avait démontré, lui-aussi, que les plus grands BOULEVERSEMENTS QUALITATIFS d’une SOCIETE, c’est-à-dire les REVOLUTIONS, sont avant tout l’APANAGE des JEUNES : il n’avait que36 ans alors !

La Jeunesse Guinéenne, victime des PESANTEURS d’inspirationoccidentalocentriques portées par tous les Acteurs politiques de nos jours, qui ont été INCAPABLES de faire TREMBLER LANSANA CONTE lorsqu’il DETRUISAIT notre Pays pendant UN QUART de SIECLE ; ‘’NOUS’’ les VICTIMES de tous ceux-là qui s’étaient contentés, IMPUISSANTS, d’attendre que DIEU rappelle à LUI le MONARQUE de GBANTAMA, qu’ils ont même tendance, ô misère ! à ENCENSER actuellement sur les RUINES de notre Pays et de notre Nation qui lui sont dues. Et ce, pour des raisons platement ELECTRORALISTES ; IL VA DONC FALLOIR que ‘’NOUS’’, la JEUNESSE de GUINEE, une fois encore, NOUS RAVIVIONS la Traditions Ouest-Africaine de CHANGEMENT QUALITATIF de notre SOCIETE. Il nous faut secouer et arracher le QUADUC et le SURANE, pour RENDRE à notre PEUPLE sa DIGNITE D’ANTAN.

IL FAUT QUE NOUS NOUS Y ENGAGIONS SANS RESERVE ET SANS DELAI, NOUS, JEUNES DE GUINEE. PARCE QUE ‘’NOUS LE POUVONS’’ !Non pas comme OBAMA, mais comme nos Dignes Devanciers : les SOUNDIATA, les SAMORY et les AST. Il faut, en notre sein, de nouveau des SEKOU TOURE, des ‘’SAÏFON’’, des ‘’BEA’’, des MAFORY et des MBALIA,FORTS, pour Fortifier notre Nation et ses INSTITUTIONS ; au-delà de toutes les ANNONCES PERCUTANTES de tous ceux, et de toutes celles, qui nous ont conduits aux IMPASSES où nous sommes TOUS MAINTENANT. Et NOUS ici, et le MONDE ACTUEL : parce qu’il n’ya plus d’HOMMES FORTS. Sauf POUTINE, que les Fourmis Magnans veulent dévorer… comme pour en éteindre l’Espèce. 

QUELS MODELES DEVRONT-ILS ETRE LES NÔTRES, A NOUS ?

Tout le monde sait que nous avons suffisamment de Diplômés à Conakry pour faire DECOLER et pour SOUTENIR notre Economie Nationale. Il en est de même pour toutes les Capitales Africaines. Nous avons ici des Diplômés de GAMAL, de JULIUS NYERERE, et même de HARWARD ou d’OXFORD.

Notre PROBLEME, notre VRAI problème, ce sont jusque-là nos MODELES. Nos POLITICIENS ACTUELS, qui ont légiféré leur ADVERSITE de fait vis-à-vis de NOUS les JEUNES, EUX ne savent proposer que LA POLITIQUE ‘’A LA CONTE’’. Une politique sans vision et sans direction, basée sur le ‘’CHACUN VIENT PRENDRE SA PART ET S’EN VA JUSTE APRES’’ !

D’autres parmi eux pensent qu’il faut prendre l’exemple sur le MALI, sur le SENEGAL, sur la CÔTE D’IVOIRE ou sur le GABON. TOUS ne parlent que d’EAU à la POMPE et d’ELECTRICITE DOMESTIQUE, pour EPATER les Electeurs et GAGNER un TREMPLIN pour les fameuses RENTES de SITUATION (pour leurs familles et leurs tribus !). Ils sont tous incapables de penser, de réfléchir à ce qu’il FAUT RELLEMENT pour le PEUPLE. Ils ne pensent pas à une CONSTITUTION JUSTE à l’avantage du Peuple. A une ‘’LOI FONDAMENTALE’’ qui, par exemple, soit susceptible de rendre l’EDUCATION FACILE ‘’COMME BONJOUR’’ ! Parce que c’est comme ça qu’elle est dans toutes les vieilles Puissances de l’Occident (coloniales ou pas !) ; et c’est comme ça qu’elle est aussi dans toutes les anciennes Colonies en dehors de l’Afrique.

Prenons à ce sujet la ‘’LANGUE’’ dans laquelle l’Education se fait : JAMAIS AILLEURS qu’en AFRIQUE, la ‘’LANGUE OFFICIELLE’’ d’un Pays ne peut être la langue la MOINS PARLEE de ce Pays. ‘’NOUS’’ devrons faire de ce SUJET, un développement spécial dans notre ‘’PROGRAMME POLITIQUE’’, dans une VISION CLAIRE et ACCESSIBLE A TOUS. Il suffira de se départir des épouvantails presque enfantins, voire,puérils, que certains agitent, et qui ne sont que la mesure de leurs insuffisances et carences réflexives.

En tout état de cause, si l’Afrique croit, si la Guinée croit que le XXIème Siècle est celui où nous pouvons nous permettre de continuer à SOMNOLER à l’OMBRE des grands pays que nous avons mécaniquement essayé de COPIER jusqu’à présent, NOUS NOUS TROMPRERIONS GRAVEMENT. Parce que ces Pays-là n’ont plus besoin de nous voir dans leur ombre.

En nous posant les BONNES QUESTIONS, ‘’NOUS’’ devons essayer d’examiner très attentivement notre situation actuelle. Ainsi, que CONSTATONS-NOUS MAINTENANT ?

Parce que c’est sérieux, TRES SERIEUX, je propose que nous renvoyions nos réponses à une autre relation, pour permettre une lecture attentive à chaque fois’’.

Merci, HERMAF, et à la prochaine, si DIEU le veut.

(Et qu’IL le veuille bien ! Amîne).

Soub’hânallâhi Wabihamdihiastakh’firoullâhi Wa atoûbou ilaïhi

Wa sallallâhou alâ Seydinâ Mouhammadin, Wa alâ âlihî, Wa Sahabihî

Wa Sallim.

Aly Bocar Cissé

Professeur et Administrateur Civil

A la Retraite

Tél : 664-33-37-70/622-27-88-89/657-38-53-89

Email : cissedebma@yahoo.fr