AUX ‘’élites’’ ACTUELLES DE LA ‘’GUINEE-CONAKRY’’ 

(Un Bulletin Sans Numéro)

CHERS COMPATRIOTES, OYEZ, S’IL VOUS PLAIT, OYEZ CECI EN TROIS (03) PHRASES. 

Première PHRASE:

Sur un fond de haine psychodramatique aberrant et d’une absurdité réellement unique au monde, ‘’Vous’’, les ‘’Elites’’ actuellement les plus en verve dans le débat guinéen, ‘’Vous’’: Journalistes, Politiciens, Société civile, Religieux, etc, ‘’Vous’’ qui occupez maintenant TOUT L’AVANT-SCENE de notre Société, ‘’Vous’’ les plus Pugnaces en Activisme politico-ethnique, bien avant déjà, mais surtout depuis la mort de celui que personne n’a égalé dans le Combat pour la Libération de l’Afrique, le Père de notre Indépendance , le Président AST,  ‘’Vous’’ donc, chers ‘’Compatriotes-bravos’’ du jour. ‘’Vous’’ les CONTRAIRES LES PLUS Bornés DE MANDELA AU MONDE,

v  ‘’Vous’’ avez tous délibérément choisi de vivre, avec détermination, dans une Méchanceté destructrice de tous les ACQUIS des 26 premières années de notre Souveraineté Nationale, et de toutes les VALEURS qui s’y rattachaient, et qui restent pourtant les irremplaçables Repères fondateurs de notre NATION et de la Modernité de notre Pays ;

 v  ‘’Vous’’ avez pour cela recouru, vous recourez toujours, avec un irréalisme renversant, au Mensonge et au Déni Historique ; ‘’Vous-Vous’’ êtes enfermés dès lors dans une Mythomanie de type Goebbelsien, pour calomnier, pour discréditer , en un mot pour tenter de subvertir la Séquence la plus Honorable et la plus Admirable de notre Vécu, encore Inégalé et si envié en son temps, pour le faire mépriser, et pour ‘’Vous’’ projeter, ‘’Vous’’, dans un Rôle Prométhéen, Illusoire et Ridicule, de ‘’Réinventeurs’’ d’une République de Guinée, à partir d’un NEANT ONIRIQUE suscité en ‘’Vous’’, par les fantasmes et les chimères où vous plongent vos jalousies et vos complexes ‘’freudo-oedipiens’’ irréversibles, ‘’Vous’’ qui êtes, très sincèrement, aussi ‘’petits’’ que Mandéla fut ‘’GRAND’’ !

 

DEUXIEME PHRASE :

Après la mort discrète et honorable d’AST le 26 mars 1984, suivie, avec une Spontanéité sans pareille juste trois jours après, de ses Funérailles GRANDIOSES, qui n’avaient bénéficié d’aucune campagne médiatique que ce soit (…ah ! Ronsard : mais où sont donc vos ‘’Neiges d’antan’’, et où sont les Images de ces Obsèques, et celles de toutes les Personnalités de l’Ouest et de l’Est d’alors, et celles des Dignitaires de toutes nos Religions : des Bush et MBéki, Houphouët-Boigny et Samuel Doe, Arafat et Mubarak, des Imams et Evêques, tous assis côte à côte dans notre FAYÇAL, où en sont donc les Images Historiques ; et qui, ces images dérangent-elles tant ?), après tout cet honneur ainsi fait à notre pays et à notre Peuple à cause de l’Homme du 28 septembre 1958 :

v  On a organisé ici l’enlèvement brutal et la séquestration atroce de la Veuve et des Enfants de notre premier Président, de tous ses Compagnons, dont la plupart furent aussitôt assassinés, sans autre forme de procès qu’en raison d’une Haine, celle-là même que j’ai évoquée au tout début de cette Lettreune Haine financée et entretenue jusqu’à nos jours par notre ancienne puissance coloniale, la France ; une Haine dont les Méfaits ont coûté la vie par la suite à plus de trois cents(300) Militaires Malinkés, au terme d’une stratégie diabolique qui avait débuté par les ‘’Branches Pourries’’ du 18 décembre 1984, qui s’était poursuivie par l’infernal Piège du fameux ‘’Coup-Diarra’’, jusqu’aux pogromes du 05 juillet 1985, et à ceux de 1991 en Forêt, dans le cadre d’un programme de Génocide Anti-malinkés, dont la phase ultime était prévue pour le début de l’année 1994, (vous en souvient-il, M. Balick Nicolas, Envoyé Spécial de RFI, vous qui aviez à l’époque, parlé de simples ‘’coups de feu de joie’’, n’en éprouvez-vous encore aucune nausée depuis?), c’était juste après ‘’la Première Election Démocratique’’, à la ‘’françafricaine’’, du putschiste Lansana Conté, que des Chroniqueurs cyniques et intellectuellement diaboliques, avec notre Etat lui-même, encensent et magnifient maintenant sans la moindre pensée pour tous ceux qui ont été Assassinés, dans les pires conditions de brutalité et d’humiliation, à Alpha Yaya (32 Escaliers et Champ de Tir), ni pour ceux de Kindia, ni pour les 3 à 400 ADOS ANONYMES de 2006 et de Janvier-Février 2007, ni pour ceux du Génocide Antimalinké FLAGRANT ; sans une pensée pour notre Patrimoine Economique détruit exprès, avec les Victimes dûs à cela ; sans une pensée pour notre UNITE NATIONALE fracturée, brisée, et vraisemblablement pour longtemps vu l’allure où on va avec la ‘’Régionalisation’’, la ‘’Communautarisation’’ et l’’’ethnisation’’ autocratiques des Fonctions Régaliennes de notre REPUBLIQUE qui devient de plus en plus ‘’Bananière françafricaine’’; sans une pensée pour notre JEUNESSE sacrifiée à la DROGUE et au CHOMAGE sans issue; sans la moindre pensée pour Hadja André Touré, ses enfants, et pour l’écrasante majorité des Guinéens qui, tous, n’ont jamais pu porter le deuil d’AST, tout cela ‘’grâce’’ à Conté qui, tout le monde le sait en Guinée, avait été tant affectionné et tant choyé pourtant par AST (c’est souvent comme ça!), et notre Etat fait des éloges à ce Conté-là pour son BILAN LUGUBRE, et parce qu’il a été le Parangon, l’Archétype-même du Dictateur ‘’kleptocrate’’ et désinvolte; pour, en réalité, lui dédier, lui attribuer les Honneurs et Hommages dûs, mais catégoriquement refusés à l’intègre AST, dont l’unique Résidence Prestigieuse est encore aux mains de l’Etat ; alors que nul n’a jamais saisi pas même un ‘’poulailler’’ de Lansana Conté, ou d’un quelconque membre de sa famille, et des nombreux, des grappes d’affairistes sans foi ni loi qui ont pillé notre pays avec lui, qui ont détruit notre Unité Nationale et plongé notre Société dans l’anarchie, la violence et la délinquance juvénile la plus incontrôlable ; or, tous ceux-là demeurent, aujourd’hui encore, pleinement, aux ‘’commandes’’ dans notre pays, narguant avec morgue et mépris tous ceux qui se sont sacrifiés pour les ‘’dégager’’ : ceux qui sont morts et ceux qui ont tout perdu pour que notre pays CHANGE; décidément les notions de Morale, d’Idéal et de Respect des Engagements ont ‘’foutu le camp’’ chez nous; et celui qui connaît et craint DIEU, ne peut qu’en avoir peur pour notre avenir.

 

TROISIEME PHRASE :

Chers ‘’Compatriotes-Bravos’’ du jour, j’ai dérangé et je dérange nombre d’entre vous depuis qu’au temps de Dadis j’avais publié un: ‘’Les Guinéens connaissent-ils vraiment Dieu?’’, et que je continue depuis lors de m’insurger contre le ‘’Faux’’ dans notre Histoire, contre le ‘’Demi-Faux’’ et le ‘’Demi-Vrai’’ qui sont tous du ‘’Faux’’; et contre la ‘’langue de bois’’ ambiante, ou le ‘’Silence lâche, ou complice’’ du ‘’Faux’’ ; oui, c’est sûr que je dérange; ce que je ne fais pas de gaieté de cœur: c’est tout simplement là ma part d’amour pour notre Pays et pour son Peuple et, ma main droite posée bien à plat sur le Saint CORAN, et sur la Sourate YASSINE qui en est le Cœur, je jure au NOM de DIEU le CREATEUR de TOUT et AUTEUR dudit CORAN, que ce que je dis EST la Stricte VERITE de ce que ‘’Vous’’ faites de notre Pays maintenant, et qu’enfin, CELA risque de coûter très cher à tous ceux qui en sont les Auteurs, (donc à notre Pays tout entier), tant que le VRAI ne sera pas RETABLI en toute JUSTICE!

CONCLUSION:

Je prie Dieu qu’ll me donne acte de tout ce que j’en  dis, et qu’Il m’en donne comme TEMOIN l’Incorruptible Archange DJIBRIL: Amîne!

Wassallallâhou alâ Séyidinâ Muhammadin, wa alâ Alihi, wa Sahabihi, wassilim Tasliman kassiran. 

Conakry, le 09 Janvier 2014 

Aly Bocar Cissé / Professeur et Administrateur Civil à la retraite

Tél: 664333770 / 622278889 / 657385389

Emailcissedebma@yahoo.fr