NEGRE BLANC

‘’NEGRE BLANC’’, Vous connaissez ? EH Bien : C’est un adjectif qualificatif. Et si vous avez encore ‘’l’anachronisme’’ de croire à la MORALE, et de vous en ‘’encombrer’’, maintenant que l’Humanité vit sous le REGNE avéré de la CHOSE IMMONDE, tout ce qui est ‘’NEGRE BLANC’’, dégage forcément une PUANTEUR à laquelle VOUS, vous ne pourrez jamais vous accommoder.

Tout nègre est conscient des sentiments et complexes de supériorité du Blanc envers lui. Les Blancs sont incorrigiblement racistes, et leurs Vernis démagogiques de ‘’Gens Civilisés et  Respectueux des Droits Humains’’, qui n’abusent personne (en tout cas pas moi), leurs vernis-là ne cessent de craquer, dans toutes leurs Classes Sociales et sociétales. Avec des expressions, des attitudes et des langages vils, partout : - sur les aires de jeu,-en politique, -dans les restaurants et cabarets, -à l’Ecole. Partout. Même dans les Arts, et en Littérature tout particulièrement, où on promotionne une insidieuse Apologie du Mépris pour le Nègre. Une Méchanceté qu’on fait exprimer avec bassesse par des ‘’Nègres retournés’’, hommes et femmes qu’on gratifie de ‘’Primes’’ pour Injures à la Douleur, à la Souffrance et aux Humiliations infligées à notre ‘’Race’’, aussi loin qu’on puisse remonter dans l’Histoire de l’Humanité, par des Blancs. A travers des CRIMES IMPRESCRIPTIBLES et IRREMISSIBLES comme l’Affreuse ‘’TRAITE NEGRIERE’’.

1) Ne voilà-t-il pas ainsi qu’après les Nfantouré et Monenembo de Guinée ; les Amadou Kourouma de Côte d’Ivoire ; Après Axelle Kabou du Cameroun ; avec les fielleuses et ininterrompues campagnes de déformations et de biaisages de nos réalités historiques, distillées tout particulièrement sur Rfi par les Stephen Smith dont je ne connais pas le pays d’origine, et qui semble avoir pris sa retraite, tout comme la camerounaise Mucamabano ; et maintenant par Alain Fokka, camerounais aussi, ne voilà-t-il pas une nouvelle ‘’écrivassière’’ du même Cameroun qui vient d’être ‘’payée’’ par les Blancs ? Payée pour avoir publié un torchon putride, une espèce d’immoral Réquisitoire destiné à innocenter l’ENORME TRUST des Blancs, la Gigantesque et Tri séculaire Machine Intercontinentale de CHASSE AUX NEGRES ? Des SAFARIS de la Honte Eternelle pour tous les gens dignes, qui ne peuvent souhaiter qu’un silence de DIGNITE HUMAINE sur cette HONTE. Il faut que ce soit une Négresse, mal dans sa peau noire, pour gribouiller une pourriture de ‘’LIVRE NOIR’’ dans le but de Solder cet inimitable CONTENTIEUX Humain et Humanitaire, par une DIABOLIQUE Substitution de l’Identité des VICTIMES de cette monstruosité à celle de leurs bourreaux ? La Chasse, les courses-poursuites pendant trois siècles. La Capture et l’Enchaînement des Nègres, dans le cadre d’une Multinationale Spéculative Réfléchie et coordonnée par le plus grandes Puissances Militaires du Monde ; les flottes de NAVIRES-NEGRIERS fabriqués dans les Chantiers navals spécialisés, et financés par des Banques aux intérêts colossaux, des Navires TRANS OCEANIQUES qui ont craché dans la Flotte des Millions de cadavres de toutes celles et de tous ceux qui périssaient  pendant les Interminables Jours, Semaines et mois que duraient les traversées des Mers et des Océans ; les Marchés Forains pour la VENTE des ‘’Cargaisons’’ de Nègres comme des bêtes de Somme : L’Inhumanité Absolue de tout cela, voilà ce qu’une pseudo négresse tente de minimiser maintenant, pour Diaboliser quelques Nègres tétanisés par 300 ans de terreur, de panique, face aux cruautés d’une Réalité qui les anéantissait tout simplement... ; Au vu et au su de TOUS alors !

2) Les Blancs ont attribué un PRIX à cette INSOLENCE caractéristique d’une SERVILITE telle qu’ils aiment que le NEGRE leur témoigne. Il n’y a qu’à avoir pris la mesure de l’enthousiasme des ‘’Attributeurs’’ de ce PRIX de la HONTE pour s’en convaincre. Mais le pire, c’est celui (l’enthousiasme), des Journalistes face à ce prix, juste au moment où ils relayent avec forces trémolos les milliers de témoignages d’humanisme de Tous, face à la fin tragique  de Ghislaine Dupont et de Claude Verlon, juste à ce  moment-là, les journalistes blancs et noirs des MEGA Médias du monde, avec un enthousiasme teinté de sarcasme, Insultent la DOULEUR  MUETTE et INEXTINGUIBLE des NEGRES, qui ont fini par être convaincus que leur DIEU, c’est le BLANC, qui peut  donc faire d’eux ce qu’il veut. Sans aucun recours, puisqu’il est en même temps leur JUGE UNIQUE ici-bas.

3) Notre félonne ‘’écrivassière’’ Camerounaise ne se rend même pas compte, que moralement, elle est beaucoup plus détestable que les Nègres rabatteurs de ‘’GIBIERS NEGRES’’,  entre les 15ème et 18ème siècles, parce que ces gens-là n’étaient que de pauvres hères mûs par un Instinct de conservation purement ‘’animal’’. Tandis que les actuels Négrophobes à peau noire de son espèce n’expriment que leurs regrets et la haine qu’ils éprouvent d’être de ‘’Notre RACE paria’’. Ils pensent qu’avec ce gage, les Blancs vont les ‘’considérer’’ ! Une façon à eux de capituler et de considérer que les peuples Noirs  n’ont droit qu’à des fantoches pour ‘’caresser les Maîtres Blancs dans le sens du Poil’’. Et surtout pas des héros dignes, comme NKRUMAH, AST, NYERERE, KENYATTA etc., et leurs devanciers comme CHAKKA, SAMORY, SOUNDIATA ou ASKIA, qui sont automatiquement diabolisés, au besoin jusqu’à la 7ème génération, ou dont les hauts faits sont recouverts d’une Chappe de Plomb.

Les Anglais disent SHEET. Les Français, MERDE. Je n’ai pas inventé ces Gueulantes ... Attention ! On est entré maintenant plein  dans le ‘’PRINTEMPS’’ de l’HUMANITE : je crois qu’il faut commencer à en tenir compte PARTOUT. Et SHEET !

Soub’hânallâhi, wabiham’dihî. Astakh’firoullahi wa atoûbou ilaïhi Wa Sallallâhou alâ Seyîdinâ Muhammadin, wa alâ Âlihî, wa Sahabihî wassalim.

Conakry, le 12 Novembre 2013

Aly Bocar Cissé

Professeur et Administrateur Civil à la retraite

Tél : 664 33 37 70 ; 622 27 88 89 ; 657 38 83 89

Email : cissedebma@yahoo.fr