jeudi 25 juillet 2013

OPINION : COUP DE GUEULE (BULLETIN N°1)

I - INTRODUCTION : ‘’Quand on viole l’Histoire, on fait de vilains bâtards’’, a dit le Président Ahmed Sékou Touré. Ne voilà-t-il pas une proclamation qui, chaque jour, se vérifie dans notre pays depuis le 03 Avril 1984 ? On sait qu’une des principales causes  des instabilités récurrentes en Afrique Noire, c’est le tracé inhumain des frontières coloniales de nos territoires, à l’intérieur desquels les incurables hégémonistes qu’ont toujours été, que demeurent toujours les Européens, ont rassemblé des populations aux... [Lire la suite]