LA RENCONTRE AVEC LA CLASSE POLITIQUE RELANCE L’ESPOIR D’UN DIALOGUE NATIONAL CONSTRUCTIF

PRG&PARTIS POLITIQUES

 

Conakry, 4 mars 2013 – Organisée à l’initiative présidentielle pour relancer le dialogue national, la rencontre aujourd’hui avec les représentants de toute la classe politique guinéenne doit permettre à la Guinée de revenir au calme et de réamorcer le processus électoral.
« Je salue le premier pas positif qui a été fait ce matin. Toutes les sensibilités politiques ont pris part à la rencontre. La mise en œuvre d’un dialogue responsable et sincère entre toutes les composantes politiques est indispensable pour que notre Nation retrouve sa quiétude et puisse relancer le processus qui permettra aux Guinéens d’avoir une Assemblée nationale élue démocratiquement », a déclaré le Président Alpha Condé à l’issue de la rencontre qu’il avait initiée en fin de semaine dernière avec les partis politiques.
Aboubacar Sylla (porte-parole de l’ADP, du Collectif et du CDR), Dialikatou Diallo du PEDN et Dr. Bangoura de l’UFR, ont notamment participé à la rencontre avec le Président Alpha Condé.
 
« Les composantes politiques doivent maintenant saisir ce dialogue pour surmonter les divergences et relancer de façon constructive et apaisée le processus qui doit conduire à la tenue d’élections législatives libres, régulières et transparentes, et permettre de finaliser la transition », a déclaré le Président Condé.
« Nous sommes tous responsables de la paix dans notre patrie. Toute la classe politique, sans distinction, que ce soit la mouvance présidentielle, le centre ou l’opposition, doit œuvrer pour permettre à la Guinée d’avancer et de se concentrer sur les réformes économiques dont elle a besoin pour améliorer les conditions de vie de ses populations », a ajouté le Président Condé qui a fait la proposition de la mise en place d’un cadre permanent de dialogue dirigé par le Premier ministre, Mohamed Saïd Fofana.

Le cadre de dialogue ainsi créé, dans le strict respect des lois, permettra à la Guinée de finaliser sa transition par la tenue d’élections libres et transparentes.

Le Porte-parole du Gouvernement
M. Damantang Albert CAMARA, Porte-parole du Gouvernement, ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Emploi

Transmis par le Bureau de Presse de la Présidence