R16 :

Nous recommandons qu’une vérification des documents requis pour l’enregistrement soit réalisée avant la capture des données afin de s’assurer de la conformité de ceux-ci à la loi.

 

C16 :

Cette recommandation, d’ordre administrative, est bien prise en compte dans le fonctionnement des CARLE. Le temps moyen de vérification des documents, de la procédure d’enrôlement et d’impression de reçu est de 8 à 9 minutes. Cette durée pourrait augmenter en fonction des aléas rencontrés sur le terrain

R17 :

Nous recommandons à la CENI d’exiger de son partenaire technique la mise en place des centres de maintenance au moins dans les chefs-lieux des préfectures pour une meilleure efficacité des interventions;

 

C17 :

Compte tenu de la sensibilité des kits et des délais que va nécessiter l’intervention de maintenance de terrain, des dispositifs techniques et administratives sont prévus pour encadrer toutes les opérations de révision des listes électorales. Une flotte de GSM sera disponible pour la remontée des informations relatives aux incidents techniques et le suivi des interventions.

R18 :

Afin de réaliser la révision, il est nécessaire de disposer sur le système central de Waymark, des données biométriques de la liste de 2010 (Sagem).

Le mécanisme de cette procédure d’extraction doit permettre le transfert de l’ensemble de données alphanumériques et biométriques de la Sagem;

 

C18 :

L’ensemble des données alphanumériques et biométriques de la Sagem, relatives à la liste électorale de 2010, ont été transférées avec succès sur le système central de Waymark.

R19 :

L’étape de transfert de connaissance constitue une phase clé pour le succès du projet.

Pour l’appropriation de l’outil, la CENI doit élaborer un plan de formation en étroite collaboration avec Waymark et ce en fonction des profils requis pour faire fonctionner en toute indépendance le système.

 

C19 :

Après leur recrutement, tous les Opérateurs de saisie reçoivent une formation adéquate afin de se familiariser et de s’approprier de l’utilisation des kits d’enrôlement. Cette formation est assurée par l’Opérateur Technique.

R20 :

Les données chargées sur les deux kits de test doivent comporter les trois rubriques exigées par l’article 12 du code électoral. Il s’agit des informations suivantes :

 -      La date et le lieu de naissance,

-      La profession.

 

C20 :

Ces trois rubriques étaient disponibles dans le système Waymark dès sa conception.

R21 :

Il convient de compléter les critères de recherche des électeurs enrôlés en 2010 (Sagem). Une recherche avancée multicritères devra être implémentée pour permettre de retrouver les électeurs qui auraient perdu leur carte d’électeur;

 

C21 :

Au lendemain de leur départ de Conakry le 17 juin dernier, cette recommandation des Experts de l’OIF, acceptée par WAYMARK  a été immédiatement prise en compte par les techniciens de WAYMARK-SABARY.

R22 :

La procédure de sauvegarde et de remontée de données du kit vers le site central doit être périodique avec acheminement des kits vers le Datacenter à Conakry.

 

C22 :

a)    Un document de stratégie des sauvegardes sera mis à la disposition des experts. Il définit la localisation des sauvegardes ainsi que la responsabilité de chaque acteur (CENI, Opérateur Technique, MATD...);

 

b)    Un dispositif est prévu pour permettre à la CENI et l’Opérateur Technique Local de produire des actes officiels de procédures qui rendent visibles et traçables  toutes les opérations effectuées sur le fichier électoral en cours de constitution, afin de rassurer toute la classe politique.

Blogdesylvie K