skAujourd'hui 26 mars date anniversaire de la mort du père fondateur feu Ahmed Sékou Touré de la nation Guinée, restera à jamais gravée dans ma mémoire. Je prie pour son repos éternel au Royaume de Dieu.Amen.

Je suis triste aujourd'hui, triste pour mon pays et mon peuple.

D'autant plus triste que c'est grâce à son combat et sa foi inébranlable pour la liberté et la dignité  de l' Homme noir qu'indirectement ou directement, il créa les conditions favorables à la rencontre de deux êtres extraordinaires et bons de s'unir dans l'amour et le respect mutuel qui dure encore aujourd'hui. J'entends par là, la rencontre de mes parents

Je peux l' affirmer aujourd'hui que son combat c'était aussi permettre des rencontres où deux peuples de cultures différentes apportent l'un à l'autre sa différence dans une entente harmonieuse de respect mutuel. Un visionnaire pour ceux qui voulaient cet approche humaniste, un " esprit de rébellion " pour d'autres, qui n'avaient que du mépris pour l'Homme noir.

Je suis triste par la perte très tôt de ce grand panafricaniste. En même temps, je l'accepte car nul ne peut s'opposer à la volonté de Dieu.

Je suis triste et fière également d'appartenir à ce mixage des peuples, à cette grande famille La Guinée pour qui il a tant combattu. Il ne cessait de dire d'ailleurs : " L'Homme libre est celui qui sait être esclave pour une cause sacrée, celle du peuple "  Il a été cet esclave pour les africains et les guinéens en particuliers. Nous lui devons tout à lui et à ses compagnons de luttes.

En cette date anniversaire de sa mort, je prie, prions frères africains pour le repos de son âme au Paradis. Amen

Réveillons-nous mes frères guinéens et africains,

Franchissons nos frontières obstruées par la haine de l'autre;

Balayons d'un revers de mains l'oppression, l'injustice...

Réfutons les idées et ceux qui nous divisent;

Croyons en nos capacités intellectuelles et physiques;

Travaillons dans l'honnêteté et le partage de nos richesses;

Valorisons nos cultures et traditions, aimons-nous et soyons nous même....

Ne négligeons pas les luttes qu'ont menées nos pères fondateurs, ni les valeurs véhiculées à travers ces luttes.

Nous avons les clés de notre propre réussite dans nos mains, il suffit d'y jeter un oeil pour découvrir l'extraordinaire héritage que nous détenions.

Protègeons nos enfants des travers de la société; permettons-leur l'accés aux savoirs pour affronter le monde moderne qui s'offre à eux.

Restons en alerte constante pour nous renouveler sans pour autant se renier.

Je finirais par cette citation :

" Tant qu'un Peuple ne sera pas politiquement libre, les autres Peuples ne lui accorderont point le respect qui lui est du ... Il vaut mieux être libre de se gouverner bien ou mal que d'etre gouverné par qui ce soit." kwame N'Krumah

Par Sylvie K