L’Ong – la Voix des Sans Voix suit avec une attention soutenue l’évolution de la chose politique en Guinée. Elle constate avec les autres observateurs avertis de la scène politique guinéenne que des candidats malheureux de l’élection présidentielle persistent et signent dans leur très mauvaise foi. Ils n’ont pas démordu et ne décolèrent pas, non plus. Ils veulent créer des problèmes où il n’y en a pas. Cela, depuis que le président de la Ceni a dévoilé le chronogramme des échéances électorales prochaines. La date des législatives est fixée au 08 Juillet 2012.

Aujourd’hui, des individus se disant de l’opposition parlent de la Ceni, de sa restructuration ou sa recomposition. Sinon ! Pas d’élection ! Selon eux. Car ils useront de tous les moyens pour empêcher ces élections. Il s’agit de Cellou Dalein DIALLO de l’Ufdg, Sidya TOURE de l’Ufr, Lansana KOUYATE du PEDN, Aboubacar SYLLA de l’Ufc et consorts. Ce sont ces hors-la-loi qui veulent plonger la Guinée dans la pagaille. Ils sont dans un club de mal contre la Guinée appelé ADP-Collectif. Ce club vient de faire une déclaration ce 07 Mars 2012, dans laquelle déclaration les ’’opposants guinéens’’ ont fait montre du refus de jouer le véritable jeu démocratique en Guinée.

Ils veulent faire une fuite en avant dans ladite déclaration dont voici un extrait : « Il est désormais évident que l’objectif recherché par les autorités actuelles est d’organiser de façon unilatérale, une véritable mascarade électorale à la place d’élections législatives libres et transparentes. Ce constat est d’autant plus justifié aujourd’hui que la CENI, soutenue et protégée par le pouvoir, vient d’annoncer de façon unilatérale le chronogramme des élections législatives ».

Ce qui est archi faux. L’indépendance de la Ceni est sacrée et consacrée par la Loi Fondamentale et le Code Electoral. La Ceni n’est soutenue et protégée par personne. Ce sont les Lois et Règlements en vigueur qui garantissent et elle et ses activités dans le processus électoral. Le pouvoir du Professeur Alpha CONDE a trouvé cette Ceni sur place. Ce n’est pas lui qui a choisi les membres de la Ceni, il n’est pas, non plus, faiseur de ces lois. Et il n’y a aucun texte juridique qui indique que le gouvernement ou tel parti ou tel autre groupe de partis a un droit d’ingérence dans les affaires internes de la Ceni. La Ceni est unique et indépendante chargée des élections et référendums en République de Guinée. C’est la Loi Fondamentale qui l’a dit

Le débat autour de la Ceni est un faux débat qu’il faut absolument taire maintenant.

L’ADP-Collectif parle de la décision unilatérale de la Ceni concernant le chronogramme des élections législatives.

Qu’est ce qui les empêche, ces gens de l’ADP-Collectif, de rencontrer le Président de la Ceni Monsieur Louncény CAMARA et son staff pour étaler leurs préoccupations concernant ces élections y compris la participation à ces élections les guinéens de l’étranger ? S’il faut, y faire propositions concrètes.

Evidemment si les Cellou Dalein et consorts veulent la paix et la quiétude dans ce pauvre pays la Guinée !

Au lieu d’aller tenir des racontars, des propos aussi malveillants que fantaisistes dans les radios privées.« Nous n’accepterons pas que les élections se tiennent le 8 Juillet 2012. Nous ferons tous pour les empêcher… » déclare El Hadj Mamadou Cellou Dalein DIALLO de l’Ufdg sur radio Espace Fm. « Nous ne savons pas à quel prix. Mais nous ferons tous pour empêcher ces élections le 8 Juillet 2012… » Dr Fodé Oussou FOFANA 4ème vice président de l’Ufdg sur radio Djigui Fm.« L’électorat de l’opposition représente 70%. C’est pour quoi le gouvernement veut organiser une mascarade électorale. Nous n’accepterons pas… » Sidya TOURE de l’Ufr. « Nous sommes un parti incontournable. Nous sommes structurés de la base au sommet… » Lansana KOUYATE du PEDN.

Qu’à cela ne tienne. Les ’’opposants’’ se disent majoritaires et leurs partis respectifs bien implantés et bien structurés. Ils représentent 70% de l’électorat guinéen. Si cela est vrai. Ils n’ont rien à craindre quant aux soi-disant fraudes massives que le pouvoir veut mettre en marche. Eux et ou leurs représentants seront là pour les empêcher.

Il vaut mieux participer au scrutin et mettre sur place un mécanisme anti-fraude que d’empêcher le scrutin lui-même !

En Décembre 1993, lors des premières élections présidentielles pluralistes sous Général Lansana CONTE. Ce fut le tout puissant Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Alsény René GOMEZ qui organisa ces élections. Il y avait 8 candidats dont Général Lansana CONTE lui-même. Les partisans de l’opposition ont empêché les fraudes. Le reste l’on connaît.

Dans ce cas présent, il y a la Ceni avec ses 25 commissaires et les 2110 commissaires des démembrements (Cespi, Ceci,Cespi). Jusque dans les sous-préfectures. Dire que tous ceux-ci sont acquis au Pouvoir du Professeur Alpha CONDE relève de la manipulation pure et simple de ceux qui le disent. Il y a des démembrements où le parti au pouvoir le Rpg n’est pas représenté. Par exemple à Faranah, il y a des sous-préfectures comme Kobikoro, Sandénya, Passayah et Songonya, le Rpg est absent dans ces Cespi. Boffa chez Sidya TOURE sur les 8 démembrements le Rpg est présent dans 2 Cespi (Koba et Douprou). Et la Cepi est dirigée par Ibrahima Naby DIALLO jugé, par les autres, trop proche de l’Ufdg.

Les candidats ou leurs représentants seront présents à toutes les étapes du processus électorales. Du bureau de vote jusqu’à la centralisation des résultats. Comme indiqué dans le code électoral. La mascarade électorale est quasi impossible.

Quand les « opposants » parlent maintenant de hold up électoral en préparation. C’est du faux, de la supercherie et de la manipulation pure et simple pour désinformer et empoisonner l’opinion publique nationale et internationale.

Ce n’est pas parce que la Ceni est dirigée par tel ou tel que les fraudes sont possibles. C’est de la pure imagination. Il est pratiquement impossible de frauder à l’état actuel des choses. Ce que Alsény René GOMEZ a fait en 1993, en annulant plus de 200.000 voix du candidat Professeur Alpha CONDE pour faire passer le candidat du Pup Général Lansana CONTE, ne peut plus se faire sous Professeur Alpha CONDE. Rien ne sera plus comme avant.

Le club du mal (ADP-Collectif) tente désespérément de déterrer une vielle loi : la Loi 013 du 29 Octobre 2007 pour justifier sa revendication autour de la Ceni. Mais cette loi est caduque maintenant. Car elle donnait plein pouvoir au Ministère chargé de l’Administration du Territoire d’organiser les élections et la Ceni devient un simple superviseur du processus électoral. Une grave incohérence au niveau de ces gens de l’ADP-Collectif.

Le Club du mal (ADP-Collectif) veut, dans ladite déclaration, prendre l’opinion publique en témoin pour activer son plan machiavélique de déstabilisation du régime en place en ces termes : « L’ADP et le Collectif prennent l’opinion nationale et la communauté internationale à témoin pour affirmer qu’ils mettront tout en œuvre pour que les futures élections soient transparentes, crédibles et inclusives. Pour ce faire, ils décident d’user de tous les droits qui leur sont reconnus par la constitution et les lois de la République pour s’opposer, y compris par des manifestations publiques, aux violations des règles de l’Etat de droit et des principes démocratiques ».

Les Cellou Dalein DIALLO, Sidya TOURE, Lansana KOUYATE et consorts veulent tout simplement organiser la pagaille en Guinée sous couvert d’une pseudo revendication politique. C’est le plan de déstabilisation du pouvoir du Prof. Alpha CONDE qui est activé. A nous autres de désactiver.

Ils ont non seulement du mépris pour les Lois et Règlements de la république, mais aussi ils ont du mépris pour l’autorité de l’Etat.

En matière d’organisation des élections et référendums en République de Guinée le seul et unique interlocuteur reste et demeure la Ceni pour le gouvernement et pour les partis politiques. C’est la Constitution qui le dit. Se mettre contre la Ceni, même dans sa composition actuelle, c’est violer la Loi Fondamentale. La Ceni est entrain d’agir en fonction de ses prorogatives que la Constitution et le code électoral lui ont conférées.

Alors nous, nous ne savons pas pour quel motif et contre qui les « opposants » vont manifester leur colère. Sinon que pour faire fuir les investisseurs étrangers qui veulent venir s’investir chez nous. Dommage pour la Guinée et les Guinéens.

L’Ong – Aguisav la Voix des Sans Voix dénonce avec véhémence le comportement irresponsable et dangereux des Cellou Dalein DIALLO, Sidya TOURE et clique de malfaisants. Leur intention est très dangereuse pour la Guinée. Il faut les empêcher ou les neutraliser par tous les moyens.

Ce que nous disons aux militants et sympathisants des partis se disant de l’opposition, c’est de ne pas suivre ces leaders qui s’en fichent de l’intérêt général de la Guinée. Le point d’achèvement pointe à l’horizon pour permettre à notre pays de pouvoir bénéficier de l’annulation substantielle de sa dette extérieure. Les retombées financières de cela sont pour toute la Guinée. S’ils aiment la Guinée, les Cellou Dalein et autres devraient accompagner le Professeur Alpha CONDE dans sa noble tâche de Changement.

Nous devons tous nous désolidariser de ces gens de l’ADP-Collectif. Aucun leader politique n’a perdu ses enfants dans les manifestations politiques en Guinée. Ils ne sortent même pas pour manifester. Ce sont des enfants des pauvres mamans qui sont toujours victimes. Puis ils vont demander dommages et intérêts au gouvernement qui débloque pour eux l’argent des contribuables soit un montant de six milliards de nos francs. Ils se défendent en disant que les militaires sont venus piller nos maisons et casser nos voitures, etc. On a utilisé pour ça…

Ah ! Les politiciens ! La vie humaine ou les matériels ? Qu’est ce qui vaut la vie d’un homme surtout à la fleur de l’âge ?

A bon entendeur salut !

Que Dieu Le Tout Puissant Allah sauve la Guinée et protège le Président de la République Professeur Alpha CONDE et guide ses pas. Amina !

Egalité – Patriotisme – Fraternité

Conakry, le 13 Mars 2012

P/Le Bureau Exécutif de l’Aguisav – La Voix des Sans Voix

Le Président Docteur Fran T. Morri SAMMOURAH

Contact: (+224) 64 339 780

                        Association Guinéenne de la Voix des Sans Voix -  AGUISAV existe pour faire entendre la voix des Sans Voix.