Subvention
Quand Soleil FM dérange l’Aguipel
L’AGUIPEL s’est récemment fendu d’un communiqué dans lequel on peut lire tout sauf l’exactitude des faits, la vérité. Curieusement, l’Aguipel qui a exclu les sites de moins d’un an d’existence de la subvention parle aujourd’hui de répartition équitable. Si au moins, le ridicule pouvait tuer. En dehors de cette curieuse manière de concevoir l’équité, l’Aguipel prétend que Madame Martine Condé est propriétaire de la radio Soleil FM à qui elle voudrait faire profiter des subsides qui lui ont été ainsi retirés. Contrevérité, mensonge, manipulation de l’information, subjectivité, incongruité. Madame Martine Condé, depuis des années n’est plus actionnaire à Radio Soleil qui a un Conseil d’administration. Elle est aujourd’hui dirigée par monsieur Kabassan qui tient le Conseil d’administration informé de l’évolution financière et administrative de cette radio. Par ailleurs, Soleil FM est en règle vis-à-vis de l’ARPT et n’a à ce jour aucune dette. La redevance à l’ARPT a été réglée, il y a plus d’un mois, bien avant que la fameuse subvention de l’Etat ne tombe. Ces simples informations, l’Aguipel aurait pu les recueillir si elle avait eu le professionnalisme de recouper, de vérifier. Comme l’a fait l’auditeur passionné de cette radio que je suis.
Moussa Camara
Un auditeur de Soleil FM