Le fils de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo a décidé de contester en France sa détention en Côte d'Ivoire, en déposant via son avocate une plainte pour enlèvement et séquestration auprès du parquet de Bobigny. Michel Gbagbo, qui possède aussi la nationalité française, avait été arrêté avec son père le 11 avril à Abidjan, après plus de quatre mois de crise et dix jours de combats dans la ville. Il avait ensuite été assigné à résidence à Bouna, dans le nord-est du pays.

"Michel Gbagbo, citoyen français, a, par l'intermédiaire de ses conseils, déposé plainte lundi 14 novembre 2011 devant les juridictions françaises pour enlèvement, séquestration, et traitements inhumains et dégradants", précise dans un communiqué MHabiba Touré, qui affirme agir au nom de la famille Gbagbo. La plainte vise le premier ministre ivoirien Guillaume Soro et dix autres personnes, selon le communiqué.

Laurent Gbagbo, toujours détenu dans le nord de la Côte d'Ivoire, a porté plainte en juillet, à Paris, contre l'armée française pour "tentative d'assassinat" lors de l'offensive menée en avril contre sa résidence par les forces de son rival Alassane Ouattara, appuyées par la France et l'ONU. Inculpé pour crimes économiques, l'ancien président ivoirien devrait être jugépar la Cour pénale internationale (CPI).

Source : LeMonde.fr