tam-tamHeureusement ! Plus de peur que de mal pour les organisateurs du Djembé d’Or. Après la menace d’un orage, suivi de premières gouttelettes fraîches, les dieux de la nuit ont finalement protégé la soirée de l’excellence de la culture. La 10ème édition du grand événement culturel en Guinée, qui sacre les meilleurs dans différentes catégories chaque année, le " DJEMBE D’OR ", organisé par la structure "Sélect Communication", avec le célébrissime Jean-Baptiste Williams, a effectivement fêté les "meilleurs des meilleurs", ce vendredi 4 novembre 2011. C’était au cours d’un grand diner-gala en plein-air au Mariador Palace Hôtel, au bord de l’océan Atlantique. Sous la présidence d’honneur du Ministre de la Culture et du patrimoine historique, M. Ahmed Tidjane Cissé, mais aussi, en présence de nombreuses personnalités culturelles, économiques et politiques du pays...

Au total, quatorze trophées ont été décernés, aux personnes physiques et morales qui ont marqué la culture musicale guinéenne en 2011. Aussi, des diplômes, attestations et satisfécits ont été décernés aux différents artistes invités pour leur participation, aux médias, Guineeconakry.info (GCI) et Aminata.com notamment, pour leur implication dans la communication et la couverture médiatique de l’événement, enfin aux différentes structures qui ont apportées leur pierre à l’édification de la présente cérémonie.

C’est par une très belle prestation du groupe de percussions ‘’Fatouabou’’ que les festivités de cette grande soirée ont débuté à la grande satisfaction des uns et des autres. Ainsi, tour à tour, suivant la programmation scénique des artistes invités, se sont succédé sur les deux podiums montés pour la circonstance. Des artistes de la musique moderne, traditionnelle et urbaine. L’humoriste guinéen Sow Baïlo, n’était pas en reste, pour tenir en haleine, les invités à travers sketch croustillant de critiques sociales bien ficelées. 

La remise du trophée Djembé d’Or 2011 aux lauréats dans les différentes catégories en compétition. La maison ‘’Téranga couture’’ de Talibé, a aussi apporté sa contribution à la cérémonie en exhibant son savoir-faire et son génie créateur à travers différents modèles portés par ses  attachants mannequins.

Les artistes suivants ont offert de très belles prestations: le groupe traditionnel ‘’Djély Guinè’’, le groupe de rap ‘’Degg J Force 3’’, les ‘’Zawagui’’, Tiranké SidiméDjély Moussa Diawara, le Bembeya Jazz NationalTiti du SénégalSoumaïla Kanouté du Mali, Aïcha Koné de la Côte d’Ivoire, etc.

S’agissant des deux avant derniers, un trophée Djembé d’Or pour l’intégration africaine leur a été décerné par le comité d’organisation. Quant à la diva ivoirienne Aïcha Koné, en plus de son trophée, elle a été qualifiée par le Président du Djembé d’or, Jean Baptiste Williams, comme étant la « maman du Djembé d’Or ». Ceci, grâce aux efforts qu’elle n'a jamais cessé de consentir pour le rayonnement de cet événement culturel, à travers ses participations artistiques depuis la toute première édition en 1990.    

La liste des lauréats dans les différentes catégories :

1)      Meilleur album de l’année : Aminata Kamissoko

2)      Meilleur album féminin : Tiranké Sidimé

3)      Meilleur révélation de l’année : Sia Tolno

4)      Meilleur album traditionnel : Les Frères Albinos

5)      Meilleur orchestre africain : Le Bembeya Jazz national

6)      Meilleur album rap : Antoine Flingo

7)      Meilleur album reggae : Takana Zion

8)      Meilleur Disc Jockey (Dj) : Dj IKK

9)      Meilleur vidéo clip : Instinct Killers

10)  Meilleur réalisateur vidéo clip : Oumarou

11)  Meilleur producteur musique urbaine : Bénedy records

12)  Meilleur maison de production : Tim Production

13)  Meilleur sponsor culturel : La société Guinée Games

14)  Le trophée de l’intégration africaine : Titi (Sénégal) ; Soumaïla Kanouté (Mali)

Source : GuinéeConakryInfo