L'Afrique n'a pas le droit d'accepter que Gbagbo et Khadafi soient traduits devant la Cour Pénal " Internationale "

Justice-décisionArrêter et juger le seul Laurent Gbagbo – sans arrêter et juger Jacques Chirac (l’ancien Président) et son protégé Alassane Ouattara - crime contre la Justice, un Crime contre la dignité humaine, un Crime contre l’humanité des Hommes. 

Laurent Koudou Gbagbo - le président Ivoirien - élu démocratiquement au suffrage Universel - est menacé par la CPI. Mais, qu'est-ce que l'Afrique - continent martyr - a fait pour mériter une telle Injustice ? Une telle Punition ? Tous les dirigeants africains - récalcitrants -comme Kadhafi et Gbagbo - sont menacés par cette Cour Néocoloniale de Justice. Mais où était cette Cour de justiciers et son président Ocampo, its a joke ((une véritable mine de vipères), lorsque l'armée française a massacré gratuitement les jeunes Patriotes Ivoiriens à l'Hôtel Ivoire, en 2004 ? Ou bien la Côte d’Ivoire fait partie intégrante de la France ?
Côte d'Ivoire : quand l'armée française mitraille la foule - une vidéo Actu et Politique
Où était cette Cour coloniale et néocoloniale d'Ocampo, lorsque la France de Mitterrand a génocidé les Tutsis du Rwanda ? 

Rwanda :  Un génocide made in France

Concernant ce génocide rwandais, la France de Mitterrand est tout simplement responsable, je dis bien responsable, car seul Mitterrand - l'ancien Président français - pouvait arrêter les massacres. Pourquoi aucun français n'a été inquiété par la CPI ? Pourquoi arrêter toujours les seuls Africains pour les juger de leur suicide, alors que les responsabilités incombent aux colonisateurs français ? Car, de plus en plus présente dans ce pays, elle y noua des rapports intimes avec le sanguinaire-Président Habyarimana, engageant ainsi la coopération française dans le mouvant et complexe jeu inter-ethnique rwandais. Parce que le FPR de Kagamé est anglophone et parle anglais, il faut les génocider tous. Pour Françaois Mittrrand, le Rwanda - "francophone" - est envahi par des Tutsis "anglophone". Il faudrait dont éradiquer tous les Tutsis qui sont derrière Paul Kagamé. Il était donc légitime que la France intervienne en application des accords de Défense signés entre Paris et Kigali, en 1975, la cause était entendue : la France se rangea résolument dans le camp des génocidaires.

Pour notre gouverne, la Francophonie est la plus grande organisation criminelle jamais créée sur le sol africain. Pourquoi, diable, aucun français n'a toujours pas été inquiété par la Cour Pénale Internationale ? Avec trois opérations, Noiroït - Amarilys - Turquoise - s'il vous plait, la France a participé largement à un génocide en Afrique. Elle est d'ailleurs récidiviste. Elle l'a fait au Cameroun avec le génocide des Bamilékés et au Nigéria, celui des Ibos. Après l'échec des Tutsis, en 1990, la France conserva, tout en le niant, un important dispositif militaire au Rwanda. C'est à l'abri de ce dispositif que les FAR(Forces Armées Rwandaises) tentèrent une laborieuse reconquête au nord du pays. Mais c'est surtout, grâce à la présence française que le régime d'Habyarimana, qui ne s'était pas effondré, s'appuya de plus en plus sur sa composante extrémiste. Quant à l'opération Turquoise de M. Alain Juppé, alors Ministre des Affaires Etrangères, elle consistait à sauver leurs amis génocidaires Hutus. Les résultats de cette intervention furent dérisoires. Cette action amplifia le "désastre humanitaire", car des centaines de milliers de réfugiés vinrent s'agglutiner dans la zone dite " humanitaire sûre" créée par la France, afin de sauver les véritables responsables de ce crime contre l'humanité. Plus grave encore, ce sont des assassins, des parents d'assassins, des familles d’assassins qui, dans leur grande majorité, prirent le chemin de l'exil. C'est eux qui furent protégés par la France. Deux millions de Hutus réfugiés à l'étranger, et qui ont trempé directement dans les massacres, ont été pris en charge par les "humanitaires" français. Pris en charge est un mot faible puisqu'il a fallu que les soldats français aillent jusqu'à leur creuser des latrines et ensevelir les morts! La machine folle de l'humanitaire s'était emballée, les assassins étant pris en charge par les charitabilistes.

Donc, arrêter les seuls Africains et les juger de ce que les Occidentaux fabriquent chez eux est une vraie INJUSTICE. Le bilan de plus de cinq décennies de politique néocoloniale aveugle de la France en Afrique est accablant. Les responsabilités incombent à François Mitterrand. Ce dernier disait : 'Un génocide chez ces gens n'est pas important". Oui, Mitterrand fut un véritable assassin. Pourquoi aucun français n'a été inquiété p)ar la JUSTICE DES HOMMES ? N'oublions pas que la barbarie est une très longue injustice.

Qu'est-ce que Laurent Koudou Gbagbo - qui a été victime de quatre coups d'Etat fomentés par la France et Alassane Ouattara(le Harki) - a fait pour mériter une Cour Pénale Internationale. N'est-ce pas la barbarie qui juge la civilisation et l'innocence ? Qui a attaqué l'autre, à maintes reprises ? Gbagbo ou Alassane ? Bien sur, c'est Alassane Ouattara - le déchet humain des Français - qui a toujours attaqué le Président ivoirien. Pourquoi Alassane Ouattara échapperait-il à la Cour Pénale Internationale ? 

Juger Laurent Gbagbo sans Juger la France et son poulain ADO, c'est une INJUSTICE, la plus grande injustice que le monde ait connue. c'est même du racisme, de l'apartheid juridique...Le racisme, qui suppose la supériorité de quelques peuples et implique l'asujestissement des autres, est une particularité de la race blanche. L'usage antique de réduire en esclavage tout un peuple, l'asservissement des Blanc aux Noirs(considérés comme une race inférieure)...

C'est quoi la Justice des Hommes, les vrais ? Elle est une chose sérieuse, très sérieuse. Donc, avec elle, il ne faut avoir aucune langue de bois. La justice est une vertu morale qui fait rendre à chacun, à chaque peuple, à chaque race, ce qui lui est dû. La justice, c'est l'égalité juridique, l'égalité dans les personnes. Dire que la justice est la même pour tous, ça veut dire tout simplement que tous les hommes et toutes les races sont d'égale dignité. Même s'ils n'ont pas la même couleur, la même réussite sociale, même s'ls n'ont pas d'égale chance ou même s'ils ne sont pas d'égal talent, ils sont tout simplement d'égale Dignité! 

Justice=Dignité

Ibrahima BAH
Source : Radio-Kankan