Hadja Rabiatou Sera DIALLO et Abdoulaye LELOUMA, pointés du doigt par le Collectif  de Yamoussa TOURE << d'avoir conduit l'autre équipe à faire une mauvaise lecture des textes de lois...>>

C’est l’une des déclarations clés de la conférence de presse, animée par le nouveau et légitime Bureau exécutif de la Confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG), que dirige El Hadj Yamoussa Touré, 5 octobre dernier à Conakry.

Au cours de cette conférence, M. Kasimir Diaora, Secrétaire administratif dudit bureau a indiqué que « le congrès qui a élu El Hadj Amadou Diallo au poste de secrétaire général de la CNTG a fait un hold-up électoral en violant notamment l’article 47 qui exclut tout candidat nommé à un poste administratif ».

Or, dit-il, « ce congrès a élu et reconduit certains membres qui occupent des fonctions dans le gouvernement et au conseil national de la transition (CNT). »

M. Diaora a déploré les manipulations orchestrées par certains membres du bureau sortant dont entre autres, Hadja Rabiatou Sera Diallo et M. Abdoulaye Lélouma Diallo « qui poussent » l’autre groupe à faire une mauvaise lecture des textes.

Il a affirmé que le désaccord a commencé lorsque certains membres du bureau sortant au nombre de 15 ont voulu marginaliser, voire exclure quatre autres membres durant les travaux du congrès notamment El Hadj Yamoussa Touré et Mme Pierrette Tolno.

Le conférencier a ajouté que le congrès qui a élu El hadj Yamoussa Touré ainsi que les 20 autres membres a connu la participation de 63 délégués sur 113 attendus.

Enfin, M. Diaora a précisé que leur bureau a déjà déposé un recours auprès du ministère du Travail et de la Fonction Publique afin que toutes les conséquences du droit y soient tirées. Car pour l’équipe d’El Hadj Yamoussa, elle est légaliste et n’entend pas pour ce faire que les textes soient bafoués par un groupe d’anarchistes.

A préciser qu’une délégation du Bureau international du travail (BIT), séjourne actuellement à Conakry en vue de rencontrer les deux groupes pour parvenir à un règlement définitif.

N. Diallo, correspondant de guinee24.com