Nous l'avons toujours dit. La Guinée n'est pas le Sénégal encore moins le Mali où l'acceptation des étudiants dans les universités françaises est synonyme de l'obtention de visa.

Ce qui cause d'énormes  problèmes aux familles qui ne cessent de débourser des fonds que le service ''campus France'' encaisse pour ne rien faire.
A propos, certains parents d'élèves et étudiants ne cessent de parler d'arnaque puisque la France encaisse l'argent sans donner de visa comme c'est le cas sous d'autres cieux.
C'est pour appeler la France a changé de politique envers la Guinée que le Ministre guinéen des Affaires Étrangères, Dr Edouard  Nyankoye Lamah est monté au créneau. Dans cette optique, Dr Lamah a convoqué les plus hautes autorités de l'ambassade de France à Conakry pour prendre langue avec eux. 
Tout en exprimant la désapprobation des guinéens par rapport à cette politique qui ressemble à une arnaque selon de nombreux guinéens, Dr Edouard  Nyankoye Lamah  a demandé aux autorités françaises en Guinée de changer de politique envers son pays. Et surtout de mettre de l'ordre dans ce fameux service appelé'' campus France''.
Trop tard, dit-on et pour cause. Ils sont des milliers de guinéens qui ont été victime de Campus France depuis sa création en Guinée.

Mohamed Soumah

Source : GuineeLive