REPUBLIQUE DE GUINEE

TRAVAIL – JUSTICE – SOLIDARITE

Bureau de Presse de la Présidence

BOFFA REAFFIRME SON ADHERENCE TOTALE AUX IDEAUX DE CHANGEMENT DU PROFEFSSEUR ALPHA CONDE

« Nous ne voulons plus de la liberté dans la pauvreté, nous voulons plutôt de la liberté dans le bonheur », déclare le Professeur Alpha Condé.

Cette première visite du Président de la République qui l’a conduit à Boké via la Commune urbaine de Boffa, a démarré dans la matinée du Vendredi  08 Juillet 2011 dans la Sous Préfecture de  “Guemeyiré ”, où le Chef de l’Etat a connu un accueil à la dimension de sa personnalité.

Dans cette sous-préfecture située à près de 25Km de la ville de Boffa, le Chef de l’Etat a réitéré son engagement à faire de la Guinée un pays prospère d’ici la fin de son premier mandat.

C’est pourquoi il a clairement expliqué à la population de Guemeyiré, la situation réelle du pays après six mois d’observation. Celle-ci se résume essentiellement à une situation dominée par le mensonge, la corruption, le sabotage, le favoritisme, la vieillesse de l’administration. Ce qui a eu pour conséquence le manque d’eau et de courant, le chômage des jeunes et la flambée des prix des denrées de première nécessité.

Après cet entretien du Président de la République avec les populations de Guemeyiré, le Pr. Alpha Condé a procédé à l’inauguration d’une école primaire de trois classes, d’un forage et la mise à l’eau d’un bateau réalisé par la  société chinoise, “Espoir Pêche”.

Après ces cérémonies d’inauguration, le Chef de l’Etat et la forte délégation qui l’accompagne, composée des Membres du Gouvernement, du Cabinet présidentiel et de l’Alliance Arc-en Ciel, ont pris la route de la Commune urbaine de Boffa.

C’est dans une ambiance colorée de convivialité et de reconnaissance des immenses efforts fournis par le Professeur Alpha Condé depuis son investiture le 21 Décembre  2011, que les populations des sous-préfectures de Koba, Tamita, Lisso, Doupourou, Mankountan, Tougnifily et Coliah ont reçu le Chef de l’Etat à la place des martyrs de cette préfecture située à 155 km de Conakry.

Dans son discours de circonstance, le Chef de l’Etat, dans son franc-parler habituel, a tout d’abord remercié Boffa pour avoir voté pour lui lors du second tour de la dernière élection présidentielle. Il a ensuite profité de la même opportunité pour évoquer les problèmes qui ont toujours freiné le développement socioéconomique de la Guinée. Il a en outre sollicité le soutien de tous les fils de Boffa et surtout des femmes de cette préfecture pour l’atteinte des objectifs qu’il s’est fixés. Pour cela, le Professeur Alpha Condé affirme : « Femmes de Boffa, vous m’avez porté au dos jusqu’au milieu du fleuve, continuez à me porter jusqu’à l’autre rive, sinon je risque de me noyer ».

Le Chef de l’Etat a exposé les mesures qu’il a envisagées pour la gestion rationnelle de l’économie nationale, avec à la clé, la fermeture de tous les comptes  pour permettre de drainer toutes les ressources financières de l’Etat dans un même compte au Trésor Public. A ce propos, le Professeur Alpha Condé martèle : « J’ai fermé les autres robinets, pour que l’eau soit potable pour tous les Guinéens ».

Selon le Président de la République, cet état qui ne réjouit pas les dinosaures de l’économie nationale a suscité des frustrations au sein de cette couche. C’est pourquoi ils ont cherché à profiter du Gouvernement avec une surfacturation de plus de 100 % sur les prix des herbicides pour la campagne agricole de cette année. Ce qui est, d’après le Professeur Alpha Condé, un acte de sabotage délibéré des ennemis du changement.

Le Président de la troisième République a promis de prendre toutes les dispositions pour la réussite de la prochaine Campagne agricole.

Pour joindre l’utile à l’agréable, le Professeur Alpha Condé a dit aux populations de cette localité qu’il mettra tout en œuvre pour que cette Préfecture puisse recevoir les images de la télévision dans peu de temps.

Il a aussi affirmé envoyer dans un bref délai des commissions dans toutes les préfectures pour faire l’état des lieux et permettre éventuellement la desserte de celles-ci en courant électrique. Il a informé les “Boffakas“ des dispositions utiles qui seront prises à l’issue de la réunion du lundi 11 Juillet avec les syndicalistes de l’E.D.G.

Le Président de la République a enfin invité les habitants des sept (7) sous-préfecture du Rio Pongo à se faire recenser pour avoir droit gratuitement non seulement à une carte d’électeur mais aussi à une carte d’identité nationale. Sur cette question, il a attiré leur attention sur les actes des saboteurs qui ne veulent pas la réussite de cette campagne d’enrôlement. C’est pourquoi, il a averti et devant témoins, tous ceux qui entreprendront des actions allant dans le sens de la perturbation de ce recensement.

Après ce grand meeting qui a connu un grand succès, le Président a accompli ses devoirs religieux à la grande mosquée de Boffa.

Après cette prière de vendredi dirigée par le Secrétaire général des Affaires religieuses qui a prêché pour la Paix et la réconciliation  nationale, la cérémonie a été clôturée par la lecture du Saint Coran par les représentants des 288 mosquées de la Préfecture de Boffa.

Après les bénédictions dites pour la santé et la protection du Professeur Alpha Condé pour l’atteinte des objectifs, le cortège a pris la direction de la Préfecture de Boké.

Le Bureau de Presse

Contact : 64-87-96-59

                     68181557

moussa.cisse@presidence.gov.gn

abdoulaye.sankara@presidence.gov.gn

aboumaco2000@yahoo.fr