Est-ce la conséquence d'une interview mal perçue ?

Récemment, l'ex secrétaire permanent du Conseil national pour la démocratie et le développement, le colonel Moussa Kéita a accusé Sékouba Konaté de détourner 22 millions de dollars proposé au Capitaine Moussa Dadis Camara par la société minière SAG.

Il n'en fallait pas plus pour que Sékouba Konaté, l'enfant du gheto démente avec des versions tout de même contradictoires. Pour une première fois, Sékouba avait soutenu que l'argent a servi à l'achat des tenues pour les militaires. Ce que le colonel Moussa Kéita a démenti en soutenant que c'est le guide de la révolution lybienne,  le colonel Mouammar Khadafi qui avait offert la tenue à l'armée guinéenne.
Sékouba Konaté est revenu à la charge pour dire que les 22 millions de dollars sont disponibles à la banque centrale et que le président Alpha Condé est témoin. Paradoxe car le même président Alpha Condé avait soutenu qu'il n'a trouvé que 400 dollars dans les caisses de l'état.
Et Sékouba qui n'avait plus d'argument a profité du sommet de l'union africaine qui s'est tenu à Malabo pour se rendre en Guinée équatoriale. Une histoire de rencontrer le président Alpha Condé. Et au cours de leur rencontre jeudi, Sékouba Konaté a exprimé son inquiétude par rapport a ce nouveau scandale qui l'éclabousse. Considéré par les cadres de la banque centrale de la Guinée et du ministre de l'économie et des Finances, Kerfala Yansané comme le plus grand prédateur de l'économie guinéenne, Sékouba Konaté selon nos sources a demandé protection auprès du président Alpha Condé. Ce que ce dernier a accepté. Et la solution trouvée c'est d'arrêter le Colonel Moussa Kéita. Ce qui fut fait vendredi dans la soirée.
A l'annonce de cette nouvelle, l'opinion guinéenne est choquée par les comportements du président Alpha Condé qui prône la transparence à double vitesse. Tous les jours que Dieu fait, Alpha Condé parle des audits et de la transparence dans la gestion des affaires publiques.
 De l'autre coté, au lieu d'ouvrir une enquête sur la gestion de Sékouba Konaté et les responsables de la transition qui ont  agénoué l'économie guinéenne avec des détournements avérés, la surfacturation des marchés publics et de faux bonds, il cherche à arrêter le Colonel Moussa Kéita qui n'a demandé qu'une enquête sur la gestion des responsables de la transition dont lui-même, Moussa Cuita. Quoi de plus normal pour un président qui cherche la vérité avec les propositions du colonel Moussa Kéita  pour un président qui prône la transparence?
Alpha Condé selon de nombreux guinéens que nous avons interrogés sera pris par son propre piège. Et quand à Sékouba Konaté, nos sources indiquent qu'il pourra faire le tour du monde s'il le souhaite. Mais un jour viendra où la vérité éclatera au grand jour et Sékouba qui a toujours trahi et trahira va répondre de ces actes aussi bien dans l'armée, sur les évènements du stade du 28 septembre et sa gestion du pays. Nous y reviendrons.

Mohamed Soumah

Source : GuineeLive.com