Malchance ou Inconscience ? En sortant seul le soir à Kinshasa, l'académicien français Erik Orsenna a appris à ses dépends que la sécurité ne fait pas partie du charme de la capitale congolaise.

EL'académicien français Erik Orsenna,64 ans a eu à kinshasa l'une des grosses frayeurs de sa vie. Invité à la mi-mai par l'institut français de la capitale congolaise dans le cadre du livre en fête, l' auteur de Madame Bâ, de Besoin d'Afrique, de Voyage au pays du coton, et de quelques autres ouvrages ayant le continent pour théâtre, avait entrepris de promener seul, la nuit, sur le boulevard du 30 juin, principale artère du centre-ville. Une imprudence qu'il a failli payer très cher.

Embarqué de force dans un véhicule par des individus portant l'uniforme de policiers, il a été ménacé, dépouillé de son argent et de son passeport et brusquement débarqué sur la chaussée après une quinzaine de minutes qui ont dû lui paraître une éternité. Détails significatif : le comportement de ses éphémères ravisseurs a connût un surcroît d'agréssivité quand ils ont découvert la nationalité de leur victime. << C'est la France de Sarkozy qui a chassé Gbagbo ! >> se sont ils exclamés, visiblement très remontés.

Source : JeuneAfrique.com