Khadafi20H10 - Soutien de l'Algérie et du Koweït - L'Algérie et le Koweït ont apporté leur soutien à la pleine application de la résolution 1973 des Nations unies, annonce la Maison Blanche

20H07 - Fin de la réunion à l'Elysée - La réunion interministérielle autour du président Sarkozy pour faire le point sur la situation en Libye a pris fin vers 19H45, a constaté l'AFP sur place. Aucune déclaration sur la teneur de cette réunion n'est prévue.

19H55 Cessez-le-feu - Un porte-parole de l'armée Libyenne  annonce un un nouveau cessez-le-feu

19H25 - Tirs à Tripoli - La défense anti-aérienne est entrée en action peu après 19H15 à Tripoli, notamment près de la résidence de Kadhafi, ont constaté des journalistes de l'AFP. De fortes détonations de tirs de la DCA étaient entendues, avec des traînées rouges visibles dans le ciel. La DCA avait été actionnée une première fois dans la nuit de samedi à dimanche dans le secteur de la résidence-caserne du colonel Kadhafi, à Bab al-Aziziya dans le sud de la capitale, peu après le coup d'envoi de l'offensive aérienne des Occidentaux en Libye.

19H10 - La Turquie pas d'accord - La Turquie demande un réexamen des plans que l'Otan prépare depuis des semaines pour la Libye, jugeant que l'intervention armée de la coalition change la donne, rapportent des diplomates de l'alliance.
Ankara estime que l'intervention de la coalition depuis samedi, avec de nombreuses frappes sur des objectifs libyens, "a changé les paramètres pour l'Otan, ce qui devrait se refléter dans sa planification. (...) La Turquie n'est pas d'accord avec la zone d'exclusion aérienne, car elle suppose des frappes sur le sol libyen".

19H05 - Avoirs gelés - L'Italie indique avoir gelé entre 6 et 7 milliards d'euros d'avoirs appartenant à Mouammar Kadhafi ou à des entités libyennes. Une sanction qui entre dans le cadre de la résolution 1973 des Nations Unies, et qui doit être complétée par d'autres mesures de pays alliés dans les prochains jours.

19H00 - Réunion à l'Elysée - La réunion interministérielle autour du président Sarkozy, pour faire le point surl'intervention en Libye, a débuté vers 18h45 à l'Elysée, a constaté l'AFP sur place.