drapeau"...C'est nous tous qui avions détruit ce pays,le Pr Alpha CONDE n'était pas là.Nous avons tous construit des immeubles, Villas, acheter véhicules de luxes et grosses cylindrés sur le dos du peuple "

A l'occasion de la célébration du 7e anniversaire de  la disparition de l'éminent journaliste et homme politique, Siradiou Diallo, le 14 mars 2004, une cérémonie de lecture du saint Coran et de  prière a été organisée dans sa ville natale de Labé sous les auspices de sa famille biologique, des membres et sympathisants de son parti, l'UPR.

Avec à leur tête, le Ministre d'état chargé des travaux publics et des transports, El hadj Ousmane Bah. A propos, le premier ministre Mohamed Said Fofana a représenté le président Alpha Condé en compagnie de certains membres du gouvernement. Et la cérémonie de lecture du Sain Coran a été organisée à cet effet avec la participation des sages, imams, jeunes et plusieurs habitants de Labé.

Dans son souhait de bien venue, le maire de la localité s'est félicité au nom des populations de la visite du PM dans leur ville. Tout en tenant la promesse de soutenir les nouvelles autorités. Il a en outre présenté certaines doléances au premier ministre. Notamment, le bitumage de la voirie urbaine et certains travaux d'intérêt  public  pour la capitale du Foutah Djallon qui n'est pas a l'abri du sous développement.
Tout en louant les efforts du père fondateur du parti de l’Union pour le Progrès et le Renouveau dans la lutte pour l’instauration d'un l’État de droit en Guinée, le premier ministre pour sa part a estimé que le président Alpha Condé était présenté au début comme celui  qui va égorger les gens une fois au pouvoir. Il a fait remarqué sur le sujet que les propos de campagne ne sont pas forcement les propos de la gestion d'un pays. C'est pourquoi, le président Condé a tendu la main a tous les guinéens. Raison invoquée par le chef du gouvernement, parce que il est le président de tous les guinéens et non d'un parti politique. 
En outre, le PM Fofana fera remarquer que dans la vie, vous pouvez  ne pas aimer quelque chose mais qui vous sera utile dans l'avenir.
Avant de mettre les doigts dans les plaies en ces termes '' C'est nous qui avions détruit ce pays, le professeur Alpha Condé n'était pas la. Nous avons tous construit des immeubles, villas, véhicules de luxes et grosses cylindrés sur le dos du peuple''. Secret de polichinelle. Nombreux sont les cadres sous le régime défunt qui étaient venus aux affaires pauvres. Mais à  leur départ du gouvernement ou de leur poste, ils étaient devenus soudainement plus riches. Alors d'où ils ont tiré leur fortune?.
Pour paraphraser un autre, disons que : (nos populations savent que chaque responsable, depuis 1984, possède ses groupes électrogènes puissants, ravitaillés par des centaines de camions citernes volés au peuple, des 4X4 par dizaines parquées dans d’innombrables châteaux et propriétés disséminés en Guinée et à travers le monde, dans des pays où ils se rendent au frais du peuple, avec leurs proches, pour les soins de santé et l’éducation de leur enfant). 

Naby Camara

Source : GuineeLive