el_tigre

Sékouba KONATE demande aux Politiciens de le laisser en Paix

L’ex-homme fort de Conakry, le Général d’armée Sekouba Konaté en visite privée en France, depuis quelques semaines, pour des raisons médicales demande aux politiciens Guinéens de laisser en paix : « Les accords de Ouaga sont clairs. Ma mission, c'était...

...d'organiser des élections libres, crédibles et transparentes. J'ai organisé des élections pour un retour à l'ordre constitutionnel.

Les politiciens n'ont qu'à me laisser en paix. Les politiciens n'ont qu'à laisser me laisser en paix. Moi, j'ai accompli ma mission » martèle t-il, avant de poursuivre en s’adressant à Mamadou Cellou Dalein Diallo: « Que celui qui a perdu les élections me laisse en paix. Je ne suis pour rien dans sa défaite. Qu'il aille chercher les causes de sa défaite ailleurs. J'ai organisé des élections. Tout le monde savait que la situation de la Guinée était critique avant même l'arrivée du CNDD. J'ai accepté de me sacrifier pour conduire qui m'a coûté beaucoup : des injures, des calomnies et de la haine. Malgré tout, je suis allé jusqu'au bout. Une fois encore, qu'ils me laissent en paix» conclu t-il.

Cette sortie du Général d’Armée Sekouba Konaté faite suite aux sorties médiatiques du Président " élu" Alpha Condé et du candidat malheureux à la présidentielle du 07 novembre dernier, Mamadou Cellou Dalein Diallo de l’Union des Forces Démocratiques (UFDG) la semaine dernière mettant en cause le Général Konaté de mauvaise Gestion de la transition d’une part et favoritisme d’autre part.

En effet, la semaine dernière, en visite officielle à Dakar au Sénégal, le Président Alpha Condé avait dénoncé haut et fort la gestion catastrophique du pays par les militaires qui lui ont précédé aux commandes. Disant qu'il a " hérité d'un pays et non d'un Etat", le " professeur" Alpha Condé faisait, ainsi, allusion au " pillage" du trésor public sous le règne successif du capitaine Dadis Camara et du général Sekouba Konaté. Selon Alpha Condé, les militaires ont dépensé en l'espace de deux ans ce qui n'a jamais été dépensé depuis l'indépendance du pays en 1958.

Quelques semaines plus tôt, avant cette révélation à charge du " professeur" Alpha Condé à l'encontre des militaires, Mamadou Cellou Dalein Diallo de l’UFDG accusait nommément, au cours d'un meeting qu'il a tenu à Paris, le Général Sekouba d'avoir soutenu son rival Alpha Condé lors du deuxième tour de la présidentielle du 07 novembre dernier.

Source : GuineeNouvelle