Alliance_RPGAprès avoir porté le professeur Alpha Condé au pouvoir, un malaise profond touche actuellement l’Alliance arc-en-ciel. Selon une source proche de l’Alliance sous couvert d’anonymat, des malentendus graves existent entre les différents partis ...qui composent l’Alliance Arc-en-ciel et le Professeur Alpha Condé Président de la République de Guinée et pour cause la nomination des membres du gouvernement de Mohamed Saïd Fofana.

En effet, parmi les 16 candidats sur les 24 du premier tour qui ont rejoint le professeur Alpha Condé, seuls 3 partis politiques ont été récompensés. Deux s’en sont tirés avec le titre protocolaire de ministre d’Etat: Ousmane Bah de l’UPR aux Travaux publics et Transports, et Papa Koly Kourouma du RDR à l’Energie et Environnement. Grand bémol, chacun de ces deux se sont vus collés un ministre délégué. Le troisième bénéficiaire d’une place au gouvernement Alpha Condé est Jean-Marc Telliano du REDIG au poste du Ministre de l’agriculture. Les deux derniers qui ont créé la surprise au premier tour serviront d’attrape-voix en Guinée forestière aux prochaines législatives pour Alpha Condé, selon un observateur.

Vu cette situation, les autres candidats alliés au professeur Alpha Condé au second tour seraient aujourd’hui sur leurs dents, accusant le Pr Alpha Condé de n’avoir pas respecté ses engagements. «Il n’a respecté aucun de ses engagements. Nous allons vers l’implosion de l’Alliance.» Affirme l’un d’entre eux sous le sceau de l’anonymat. Seules les Coordinations (Guinée forestière, Basse Guinée et Haute Guinée) compteraient aux yeux du Pr Condé.

Ainsi Saran Daraba, Mamady Diawara, Kassory Fofana, François Fall, Lansana Kouyaté…. prépareraient un grand clash politique : « Même Kassory et Kouyaté qui sont pourtant les principaux financiers de l’Alliance, ajoute un autre membre, se sentent aujourd’hui trahis.» Et mêmes choqués. Et pour cause? «Imagine, le Pr Alpha Condé est allé jusqu’à nous demander de fondre nos différents partis dans son parti, le RPG. Nous lui avons dit qu’il n’en était pas question. Toute chose qui l’a davantage monté contre nous», regrette la même source anonyme.

Ce sont autant de signaux rouges qui rendraient l’implosion de l’Alliance arc-en-ciel imminente : «Ainsi, nous allons créer une Alliance arc-en-ciel rénovée sans Alpha Condé et son parti. On verra alors comment il va gagner les législatives», martèle un autre leader de l’Alliance Arc-en-ciel.

Source: Koaci.com