Les Syndicalistes soutiennent le Capt.Moussa Dadis CAMARA et désapprouvent Sékouba KONATE

Pour mémoire, il faut dire que l’ex hôtel Gbessia a été transformé par les privés en un centre hospitalier qui avait une vocation internationale. Mais par manque de suivi et surtout de sérieux, la belle bâtisse a fini par être réduit à néant.

Il a fallut donc attendre la prise du pouvoir par le conseil national pour la démocratie et le développement avec à sa tête le Capitaine Moussa Dadis Camara pour que  le problème de ce centre soit relancé. Et le bouillant Capitaine avait même pris un décret pour que ce centre soit repris afin de mettre fin à l’évacuation sanitaire des patients guinéens qui coûte plus de 20 milliards de GNF, selon les estimations des spécialistes.

Mais son prédécesseur, un certain général Sékouba Konaté qui n’a Dieu que l’argent et fait tout pour l’avoir quelque soit les moyens pour y parvenir a pris un autre contre décret pour déclarer que ces lieux servirons désormais à la construction d’un hôtel et non d’un hôpital. Ce, au service de lui et de son clan. Et puisque à l’époque il était le plus puissant de tous les guinéens, les investisseurs qui avaient obtenu les lieux au temps du général Lansana Conté ont attendu. Puis Alpha Condé arrive. Et le problème a fait un rebond. Les syndicalistes aussi s’en mêlent.

Et par la voix du secrétaire général de la confédération nationale des travailleurs de Guinée, Yamoussa Touré, les syndicalistes ont estimé que les locataires et travailleurs ne doivent pas être exproprié illégalement après des investissements importants au profil d’une mafia qui ne profite qu’aux individus dont Sékouba lui-même.

Au nom donc de la classe ouvrière, les syndicalistes disent non à l’expropriation abusive par la force et au déguerpissement des lieux.

Mohamed Soumah

Source : GuineeLive