Ils veulent le beurre de l'universalisme en Guinée et l'argent du beurre du droit à la différence

Citation de circonstance :

‘’Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui veulent le contraire, et l’immense majorité de ceux qui ne veulent rien faire’’. Confucius

La vie politique n’est pas un espace métrique sur lequel d(x,y)=d(y,x) ; En effet, pour deux anciens collaborateurs quelconques x et y de la sphère Conté, Monsieur Bah Oury et ses partisans forcenés, particularisent cette distance (la plus intuitive), selon que l’élément considéré est adhérent ou non à la ‘’partie’’ CDD, incluse dans le  nouvel espace politique du changement positif. 

Boof ! Ne vous fatiguez pas, cette introduction ne sert qu’à focaliser sur la suite de mon texte.

Partie A

I/ Encore du ‘’2 poids 2 mesures’’ !

Le crescendo des  agitations et des incantations extrémistes (au fil des cinquante dernières années), a produit en Guinée  une véritable SOUS-CULTURE DE LA CONSPIRATION, portant à son comble la méfiance et la  confusion dans toutes nos cités naguère très soudées, et socialement très unies. 

Nos mythomanes ès cabales,  excellent par-dessus le marché  dans les calomnies ; Ils  retournent des situations  (et c’est là que le bât blesse), en accusant toujours les autres, de leurs  ignominieuses turpitudes.

Ainsi, des activistes fieffés (champions dangereux et bornés du  ‘’deux  poids  deux  mesures’’,  plus haineux et intolérants que jamais), tirent des  rafales contre le nouveau Président et sur certains anciens collaborateurs de Feu le Président Conté, ralliés à Alpha, et pendant le même temps, ils escamotent avec  habileté d’autres ex-serviteurs du même Général (et qui sont infiniment plus dangereux),  coalisés au 2ème tour, pour récupérer le pouvoir mafieux qui leur échappait.

Ils avaient même essayé de berner les  populations pour se légitimer par des fraudes, avant d’exercer des intimidations violentes ‘’paroxysmiques’’ au dernier trimestre de 2010,  parce qu’ils tenaient absolument à reprendre le pays,  afin de continuer les pillages et les détournements, et aussi pour parachever définitivement la destruction des acquis du premier régime (qui auraient échappé à leur hargne), afin de mieux accuser le père de la nation de tous les maux de la création, en y associant le Président Alpha comme le prouvent actuellement les attaques précoces sur le Net!

Certains inconditionnels de ces mafieux, sont tellement  hostiles au nouveau Président et à tout changement positif, que leurs appels publics (dans les médias), à se préparer à la guerre civile et à la sécession ne doivent plus être banalisés ou négligés. A cet effet, des juristes et des spécialistes doivent dès maintenant porter plaintes au TPI, ou à l’ONU, pour incitations aux troubles par  propos incendiaires poussant aux crimes des éléments psychologiquement instables !

Une bile particulièrement amère est sans cesse  déversée sur le Net (et dans tous les médias), contre le chef de l’Etat et son nouveau gouvernement !!!

Serait-on frustré, de n’avoir pas choisi ses ministres et ses collaborateurs à la place du Président élu ? Et n’est-il pas prouvé maintenant aux yeux de la planète entière,  que certains ne regardent,  depuis toujours (et surtout ne voient)  que du même œil,  continuellement sollicité par la même zone, du même hémisphère de leurs  cerveaux ? Revenons et Insistons encore sur leurs manipulations :

-     A) qui n’encensent que les pires responsables des  bradages, pillages, trafics divers (y compris de déchets toxiques), avec en corollaires la dépravation des mœurs et  l’ethnocentrisme, pérennisant le système mafieux, unique responsable du chaos ;

-     B) et qui houspillent continuellement tous ceux du camp opposé (qu’ils fassent bien ou mal),  parce que campés en ennemis naturels comme loups et agneaux, au point que Bah Oury a entrepris de modéliser l’interaction de proies et prédateurs pourtant d’une même espèce !

Et rappelons que c’était déjà ce même processus,  qui avait présidé ‘’au tri sélectif’’, et à l’assassinat (sans le moindre jugement),  de  tous  les  ministres et anciens responsables de l’ethnie du Père de la Nation après son décès en 1984.  ‘’On’’ avait à l’époque, soigneusement épargné Tous les autres responsables,  pourtant aussi probablement coupables,  puisqu’ils avaient  participé (en pleine conscience), à toute la gestion du pays sous le premier régime !

La conférence ‘’Vérités’’, très attendue, aura  du pain sur la planche !

II/ Candeur et lenteurs sont très préjudiciables dans un tel contexte !

La monumentale erreur ( ?) du Camp Arc-en-ciel, après la  ’’ victoire ponctuelle’’ à l’élection présidentielle, est de s’y  conforter, au point de s’endormir profondément sur ses lauriers, en se croyant sorti d’affaire...

  L’on n’a pas pris la bonne mesure des choses, et cette négligence est absurde. Le ‘’champ de bataille’’ a été déserté, voire abandonné aux perdants qui s’y acharnent plus que jamais à préparer ‘’la guerre’’, au sens propre et au sens figuré ! Les signes en sont nombreux et leur  détermination, leurs harcèlements, leurs    manipulations déstabilisatrices, et surtout leurs  intoxications, concourront tôt  ou tard  à   susciter des réactions populeuses, nationales et  internationales, qui seront défavorables, voire fatales au changement positif.

Nos responsables doivent comprendre que ni la Guinée, ni aucun Etat souverain quelconque, ne peut survivre  en se murant dans un  système  autarcique fermé,  par la négligence des moyens modernes de communication dans un monde où ce n’est plus le plus gros qui mange le plus petit, mais le plus rapide qui dévore le plus lent.

Ne voit-on pas que la grosse houle médiatique provoquée par  nos activistes, risque de  devenir très bientôt un gigantesque raz de marée qui déferlera, et balaiera tous ces espoirs de changement dans le sens positif ?

La révolution Tunisienne en cours,  ne démontre-t-elle pas aux plus naïfs, que de nos jours, les révolutions passent exclusivement par  ‘’Facebook, Twiter, Internet, GPS et autres réseaux sociaux’’ ?

La bataille médiatique risque fort d’être perdue par ceux qui n’ont aucune conscience des dangers qui guettent ; Les mesures à prendre tardant à l’être,  hélas !

Il faut surveiller (comme du lait sur le feu), nos  activistes arc-boutés sur les ordinateurs et  autres téléphones portables, afin de  dénoncer et défaire leurs magouilles destinées à rameuter et à  perturber  gravement les consciences par des calomnies et des intoxications, dont ils inondent les opinions (nationales et  internationales) ! Sinon, ces fausses rumeurs finiront par perturber et influencer  les esprits les plus faibles et vulnérables et pourraient même contraindre à la réaction, les pays et les organismes internationaux,  décideurs des politiques mondiales.

III/ Gare à l’aigreur et à la sinistrose chez les patriotes.

Nos militants ont toujours su, qu’ils ne devaient rien attendre de leurs combats que le ‘’bonheur’’, la justice et la vraie démocratie pour tout le pays ! Nous ne nous battons pas pour être récompensés par des postes lucratifs ou des positions sociales de faveurs.

Il ne faut donc pas se croiser les bras, ou bouder, voire même susciter ou encourager des rumeurs, des murmures, ou des commentaires de mécontentement,  avec le mauvais esprit qui caractérisent des aigris  qui risquent parfois de s’aboucher avec  ‘’l’ennemi’’  pour encore mieux dénigrer,  voire même pour ‘’comploter’’.

Les mentalités doivent CHANGER  pour enfin servir le pays et ses populations, sans nous servir ! Honnêteté, Intégrité ! Chacun doit s’amender par un changement radical de toutes les vieilles habitudes sinon notre nouveau Président élu n’arrivera à rien tout seul.

Il est temps que chaque citoyen  patriote ajoute  quelque chose à l’Humanité en Guinée. 

Partie B

Vivement un plan Marschal, avec application  intégrale des ‘’trois huit’’ à tous les secteurs.

a) Certains observateurs (infatigables donneurs de leçons), qualifient de pléthorique le nombre de nos ministres !!!

Avaient-ils seulement pris soin  de vérifier les chiffres de tous les pays sociétaires des Nations Unies depuis la création de l’ONU ? Sinon quel toupet de vouloir composer le gouvernement du changement positif, à la place du Président élu !

b) La situation générale actuelle (héritée du 2ème  régime), est si catastrophique (comme au sortir d’une guerre), qu’un consensus national devrait instituer ‘’les trois huit’’, de la base au sommet de l’Etat.

Le rythme des ‘’3 fois huit heures’’ de boulot,  associeraient deux ou trois ministres  sur chaque portefeuille ; Ce qui serait d’une grande efficacité non seulement pour la célérité des dossiers très nombreux à gérer  dans chaque département, mais également un bon garant pour la ‘’normalisation’’ des rapports (de nos responsables) à la corruption et à la gabegie habituelles des décennies précédentes.

Nous deviendrions ainsi plus vite compétitifs,  par la démultiplication de notre productivité, et nous développerions ainsi en quelques années (au lieu d’attendre encore pendant 107ans), pour avoir notre TGV, et tout le contexte et l’environnement général de progrès assortis  avec cette technologie !

Par conséquent, cette innovation des 3X8, empruntée aux usines, boosterait le chantier pharaonique, qui attend nos nouvelles équipes.  Chaque patriote honnête, devrait conseiller ou encourager (voire  supplier)  le bon Président Alpha, pour augmenter et porter à plusieurs centaines, le nombre  de nos ministres et hauts décideurs,  pour un traitement efficace et plus rapide de nos problèmes de sous développement et de corruption.

Wa Salam !

Paris, le 22 Janvier 2011.

Cissé Oumar de Bma,

essikleduc@yahoo.fr