BDTRatoma se déshumanise et Cellou Dalein se fait peur !

Depuis l’accession de notre pays à l’Indépendance le 2 Octobre 1958, c’est la première fois que notre Peuple va aux Elections Libres et Transparentes dans un cadre multipartite.
Après le désastre du premier tour, miné par des fraudes massives à l’échelle industrielle le 27 Juin 2009, le Peuple s’est battu et a obtenu son Election, le 7 Novembre après quatre reports.
Par les Urnes il a affirmé sa Souveraineté et choisi le Prof Alpha Conde en lui accordant 52,52% de son suffrage, comme son représentant à la Magistrature Suprême.
Pour tout citoyen éprit de Paix et de Justice, ce jour devrait être un jour de délivrance. Car c’est la première fois dans son Histoire que le Peuple de Guinée jouit librement de son Droit de se choisir un Président de la Republique. Pour la premiere fois le Peuple de guinée sent l’odeur de la Démocratie.
Cette semaine devrait être une grandiose fête, un carnaval républicain pour la renaissance.
Malheureusement, à coups d’assassinats gratuits, de blessures graves, de maisons brulées à Bambeto, Cosa, Kakibo et au Fouta, des malfrats à la solde de L’Union des Fraudeurs de Guinée, tentent de transformer la joie du Peuple en un deuil national.
Partout en « république de Ratoma » dans ses quartiers malades de la Cellouchose c’est la désolation et le sinistre. Des loubards sortent de leur ghetto ethnique et sèment la terreur. Des enfants perdus sont ramassés ici et là par les forces de l’ordre ou qui se retrouvent chez des inconnus ne se comptent plus. Les familles dispersées se cherchent. Les textes messages inondent nos téléphones. Le chaos s’est installé. Les premières victimes sont les forces de l’ordre que les diables veulent pousser à l’erreur.
Ils tuent et blessent des innocents et se posent en victimes sous la signature de Cellou Dalein Diallo.
Les radios privées n’ont pas le « droit » d’en parler parce qu’elles ont la Conscience inondée par la peur et la soumission viscérale au Pouvoir Central.
Dieu merci, nous avons un Premier Ministre qui n’a pas sa langue dans la poche et qui joue sa partition.
Il vient de relever le Gouverneur de Pita de ses fonctions, aussitôt qu’il a appris que ce dernier a faillit à son devoir de protection des citoyens guinéens en service dans cette ville dont plusieurs ont vu leurs maisons et leurs biens partir en fumée et plusieurs voitures administratives calcinées, parce que ces serviteurs de l’Etat n’auraient pas voté pour Cellou Dalein. Cette réflexion étant t basée sur la consonance de leur patronyme : « S’il n’est pas Diallo il est contre nous ».Sinon en réalité personne ne sait qui a voté pour qui, par la loi des isoloirs.
Il faudrait ajouter à ces victimes les partisans d’Ousmane Bah dont plusieurs ont eu leurs cases brulées et eux mêmes chassés de certains villages, simplement par ce que le Peuple a choisi Alpha Conde.
La maison de Mr. Ibrahima Sila Ba est partie en fumée, mais fort heureusement ne déplore pas de mort dans sa famille biologique proche. Sa famille politique est toujours en cavale dans les buissons.
Au Fouta c’est de la minorité des DémoNcrates qui fait la Loi.
Au Fouta Djallon la vie des peulhs républicains est menacée et leurs biens saccages, et pour cause !
Nous affirmons ici Haut et Fort :
« Le Professeur Alpha Conde a gagné la Présidence de la Republique, Mr Ousmane Bah a gagné les Elections pour la Republique »
Si les militants de l’Arc-en ciel ont gagné cette bataille électorale par les Urnes sous le guide éclairé de leurs 116 leaders et 600 organisations de la Société civile, l’UPR et son Président ont gagne ces Elections au prix de leur vie au nom de la Republique. La Republique n’a pas d’ethnie.
Chers compatriotes je vous rends Hommage. Que Dieu guide vos pas pour les prochains combats.
Ousmane Bah, salut ! Le Fouta est en flamme, mais la Republique ne brulera pas !
Ici à Conakry, partout « en Republique de Ratoma. » c’est la terreur .Devant toutes les portes la mort se promène insolemment. Par tout à Bambeto, qui que tu sois prépare toi à mourir, parce que tu es permanemment surveillé par les diables atteint de la Celloucose. Oui la mort frappe dans la Commune de Ratoma selon la volonté de l’Union des Fraudeurs de Guinée : L’UFDG.
Mais attention, mille fois attention et encore attention à la confusion !
Ce ne sont pas des Peuls qui attaquent les autres groupes. Il n’y a pas de guerre ethnique en Guinée à l’heure où vous me lisez. Il n’y a pas d’affrontements entre les populations de Conakry et la Communauté Peul.
Il n’y a que des « Loubards Peuls » payés et drogués par des mains obscures qui s’attaquent à toutes les Communautés. Ces loubards sont des voyous sans domiciles fixes importés d’ailleurs depuis plusieurs mois, pour semer et perpétrer des violences à chaque fois qu’ils reçoivent des ordres. DES ORDRES DE QUI ? Des extrémistes qui ne jurent que par leur ethnie et qui malheureusement constituent l’essentiel de l’électorat de l’UFDG.
Il ne faut pas confondre ces loubards aux populations Peuls de la moyenne Guinée qui vivent comme tous les autres citoyens de Guinée à Conakry :
Qui militent au sein de tous les Partis Politiques et se battent pour leur conviction politique.
Qui vivent en bon voisinage avec toutes les autres Communautés dans tous les quartiers de Conakry et même à Bambeto, Cosa, Wanidara, ils n’attaquent personne et déplorent ces violences.
Mais les confusionnistes de l’UFDG veulent faire croire à l’opinion publique nationale et internationale, qu’il y a des affrontements ethniques à Conakry.
Il n’y a pas d’affrontement entre les Peuls de Conakry et les autres Communautés, mais il y a une véritable horde sauvage de loubards payés et drogués par des mains sales tapis dans l’ombre, qui attaquent les autres Communautés et se posent en victime avec la bénédiction de l’UFDG.
Leur objectif est justement de créer une guerre ethnique qui permettrait à l’Armée de garder le Pouvoir, parce que pour ses malades mentaux, c’est tout sauf une autre Ethnie au Pouvoir.
Ils ont perdu les Elections, ils veulent maintenant nous faire perdre la Guinée.
Ne tombons pas dans ce piège.
Bambeto vit dans la terreur.
Cosa est surveillé par la mort,
Wanidara a choisi la violence et le ridicule en se fixant soit même le Mercredi comme le jour de la Tabaski contre le calendrier musulman, pour saboter cette fête religieuse,
Hamedalaye retient son souffle,
La Commune de Ratoma a choisi l’anarchie contre la volonté du Peuple Souverain,
Ailleurs les populations éprouvées de Conakry contiennent mal leur colère.
Si les autres Régions Naturelles s’en mêlent, nous ASSISTERONS A UN CARANAGE !
C’est un appel au bon sens et à la Responsabilité.
Le Professeur Alpha Conde a gagné les Elections. Dans la confusion ou dans la transparence il sera le nouveau Président de la Guinée. Le Peuple a choisi le Professeur ; dans la Paix ou dans la violence il sera Président.
Beaucoup disent d’attendre les décisions de la Cours Suprême pour confirmer le choix du Peuple, ça c’est légal et normal.
Nous disons tout simplement que si l’UFDG avait des arguments à faire valoir devant la Cours Suprême, elle n’apporterait pas son soutien aux criminels qui sévissent à Bambeto, Cosa, Kakibo et au Fouta. Elle ne choisirait pas le chaos contre le choix du Peuple.
Le professeur Alpha Conde sera le Président, il ne demande à personne de changer sa religion.
Vous pouvez en faire votre Religion, il sera Président si Dieu l’accorde une longue vie d’ici son Investiture et une bonne sante pour nous débarrasser des loubards politiques et poser les jalons de la Paix et de l’Unité. C’est pourquoi j’ai rejoins sa campagne.
Si c’est pour ce choix ma vie est menacée, ainsi soit-il.
Mais que chacun se rassure, depuis que je suis entré à Conakry je vois la mort à tous les carrefours, souvent frappant de plein fouet un passant ou un voisin.
Si mon tour arrive, elle me frappera aussi violemment qu’elle pourra et elle ne demandera à personne de se rendre aux Urnes, pour se prononcer sur sa décision.
Et si cela arrive par les mains de quelqu’un d’autre à cause de mes convictions politiques, j’irai grossir le rang des Martyrs qui sont tombés pour la Liberté d’Expression.
D’Ici là je ne reculerais pas,
Personne n’obtiendra mon silence par intimidation,
Je ne serais jamais gouverné par la Terreur,
Mort, je vous promets de faire plus de bruits que vivant.
Cellou Dalein se ridiculise et se fait peur pour rien. Alpha Conde sera Président et il n’y aura pas de guerre tribale en Guinée, faites en une Religion ou changez de Religion si vous voulez.
Prions tous pour l’âme de nos frères et sœurs atteint de Celloucose,
Que Dieu nous Protège !
Vive la Republique.
Rendez-vous sur Radio Mandéen Internationale tous les soirs à partir 18 heures New-york(USA)
A très bientôt,
Votre fidèle serviteur
Ben Daouda Toure,
La Voix Impériale.

Ben Daouda TOURE

source: zaley.info