A-t-on vérifié si Boubacar Diallo ne détient pas encore des PV du RPG par dévers lui ?

Le premier tour nous a révélé un délinquant électoral, Boubacar Diallo, directeur de la planification à la CENI. Il avait gardé par dévers lui les PV des préfectures de Kankan, Mandiana et Lola, ce qui avait valu l’annulation par la Cour suprême des votes de ces trois circonscriptions électorales. Avant que la Cour suprême ne se prononce sur le second tour, il faudrait fouiller le bureau de Boubacar Diallo pour vérifier s’il n’y a pas caché les PV de Siguiri, Kouroussa et Matoto, trois circonscriptions électorales que l’UFDG veut vaille que vaille faire annuler. L’Alliance Arc-en-ciel gagnerait à ne pas dormir sur ses lauriers car Cellou Dalein Diallo ne s’avoue pas encore vaincu malgré les réalités du terrain. L’homme qui est prêt à mettre le feu à son propre pays pour accéder à la magistrature suprême n’hésitera pas un seul instant à mettre tous les moyens légaux et illégaux dont il dispose pour influencer en sa faveur les conclusions de la Cour suprême. Tout y passera, corruption, soustraction de PV, chantage, menaces etc. L’Alliance Arc-en-ciel gagnerait donc à surveiller et suivre ses procès verbaux jusqu’à la Cour suprême. Sait-on jamais…

Le Rédempteur