Les AUDITS et les Législatives juste après l'investiture pour remettre la guinée sur "LES" Bonnes bases !

’Les gens aiment tellement la vérité,  que même ceux qui disent des mensonges veulent que ce soit la vérité’’. Jean Luc Godard.

A/Notre attachant ‘’Hadock’’, officier de réserve, crie continuellement ‘’AU FEU’’ chaque fois qu’il confond le piment avec les olives… ! Mon frère et ami Sidoux est devenu si tourmenté que je le soupçonne d’être ‘’habité’’ (Dr Jekyll et Mr Hyde).

Quant à l’autre ami, Monènembo à qui je renouvelle mes condoléances attristées (nous avions passé ensemble récemment, de longues heures très agréables entre Paris et Conakry, jusqu’au Novotel où il a la chance d’échapper aux moustiques voraces), je me contente de lui  annoncer que Sékou Touré est décédé depuis plus d’un quart de siècle mais, que le peuple de Guinée reste, et restera  plus que jamais à la dévotion du Père de notre Nation … si bien que, s’acharner sur lui, c’est contribuer à l’éveil fulgurant  des consciences, puisque le doute va inciter de plus en plus notre jeunesse (et toutes les personnes de bonne foi), à fouiller pour comprendre notre passé, ainsi que les REALITES du Calvaire qu’on lui a fait vivre à partir de 1954 au moins.

KANT, théoricien génial du transcendantalisme, a dit des énormités de bêtises et pourtant, il serait le plus grand penseur de tous les temps !

L’accumulation de savoirs académiques ne confère donc pas l’extra-lucidité !

Questions philosophiques à Sidoux et Monènembo:

1-Peut-on être sûr d’avoir raison ?

2-La loi est-elle la condition de la liberté ? 

(C’est toujours du fond de la conviction la plus profonde que surgit l’intolérance et selon LOCKE : … là où il n’y a pas de loi, il n’y a pas de liberté car, la liberté consiste à être délivré de la contrainte et de la violence exercées par autrui, ce qui ne peut être lorsqu’il n’y a point de loi).

Qui peut être libre quand n’importe quel homme peut nous imposer ses humeurs ?

Beaucoup plus dangereux (et de surcroit plus futé que nos deux savants retraités d’une systématique opposition hystérique), est le petit frère Sadio Barry, planqué à l’abri en Allemagne ! C’ est le vrai  pyromane marionnettiste mais, sait-il que ses manipulations de consciences, ont fait égorger hier, à Bambéto, un jeune Kourouma,  extrait de son taxi par une meute barbare,  dans ce pays où les lapins terrorisent et déculottent les chasseurs ?

Sadio Barry n’est pas du genre à toucher aux grandes chopes allemandes ! Son livre de chevet ne contient probablement que des images et références barbares aux ‘’gloires’’ passées de son idole HITLER ! Il ne se doute pas encore, qu’il rendra très bientôt (avec d’autres), des comptes au TPI où il sera obligé de déballer la mission qu’il s’est assignée pour  conquérir la Guinée, pour une certaine cause anachronique ! Sait-il aussi, que le mur, dans son pays d’accueil, est tombé depuis plus de vingt ans  et que le système Rhodésien d’apartheid, n’est également plus  qu’un mauvais souvenir pour l’Humanité de 2010 ?

Aux grosses têtes bien pleines de certains de nos opportunistes alimentaires, je préfère infiniment la mienne bien faite, qui m’auréole d’une grande dignité, et d’un véritable humanisme empreint d’empathie pour les conditions de vie de nos populations.

Le Savoir devrait être un support pour permettre le Raisonnement

Sadio, Sidoux et quelques autres, savent-ils que la tendance à la paranoïa n’est que l’exagération d’un mécanisme nécessaire à la survie… ? Et pourront-ils un jour sortir de leur délire pour saisir les mains tendues de quelques optimistes béats ? Peut-on  espérer qu’ils cesseront contre Alpha, dans les prochaines heures, toutes les conspirations et les  vilipendages très sélectifs, depuis 1958, qui ont plongé le pays dans l’ethnocentrisme, après avoir noyé toute possibilité de développement? Nous veillerons aux équilibres à l’avenir, incha Allah, comme le lait sur le feu !B/Il y’ a plusieurs manières de faire perdre leur temps  aux braves gens et l’une des façons, consiste à faire débiter depuis quelques semaines, sur des radios FM, des sensibleries et des messages de paix et d’unité lénifiants, que nos activistes historiques  n’entendront Jamais, puisqu’ils ne les écoutent même pas !

Et pour ma part, je ris jaune de cette mise à contribution de nos excellents artistes, constamment appelés à la rescousse pour rattraper les conneries de quelques IRRESPONSABLES guinéens qui ne sont : ni plus malins, ni plus pacifistes que BDT (surtout lui), moi-même et quelques autres, qui  avions souvent tenté de montrer la lune, pendant que l’on ne voulait voir que nos doigts tendus vers le ciel.

Stigmatisons au passage, cette drôle de politique culturelle et sociale, qui  presse comme  citrons les meilleurs ambassadeurs de notre pays, et qui ne fait rien pour d’ anciennes gloires, indécemment  abandonnées vieillissantes et indigentes… à travers la capitale (et dans tout le pays) ; Quelle ingratitude !

’Quand on coupe l’oreille, la tête devrait trembler’’ ! (à méditer).

L’évidence est là, massivement incontournable ! Les  porte-parole de nos groupuscules extrémistes haineux (et maintenant FRAUDEURS), qui tentent vainement d’utiliser une  ethnie  comme alibi, ne baisseront jamais les bras.

Leurs mythomanies ont pour but de faire croire, qu’une petite partie d’une population entièrement et irrémédiablement brassée (comme une bonne sauce gombo), serait soumise à des menaces particulières, et à des brimades spécifiques,  auxquelles d’autres fractions  échapperaient.

ILS NE RENONCERONT JAMAAAAAIS et par conséquent, ce serait pure folie de leur tendre la main, sachant à l’évidence, qu’ils vous la broieraient sans hésitation !

Leur objectif est de détruire ce qu’ils ne peuvent contrôler et c’est bien l’explication des innombrables complots fomentés pour détruire le régime de Sékou Touré, qu’ils n’avaient pas réussi  à assassiner…

Tout au début du régime militaire de LC, ils avaient précipité ‘’des’’ états généraux de l’Education, pour programmer la destruction de tous les acquis du système qui nous avait pourtant tous formés gratuitement et excellemment… ; Les 24 candidats au premier tour (ainsi que  des  milliers d’autres  en Guinée et à travers le monde où chacun s’est ‘’débrouillé’’ grâce aux bases acquises en Guinée), vous le confirmeront, s’ils ne sont  ni amnésiques, ni ingrats. Ainsi : de Sidoux à Monènembo, en passant par moi-même, LK, Komara, CDD …,Tartampion etc. , sommes tous, sans exception, des produits gratuits de l’enseignement sous le premier régime Et toc !

Maintenant en 2010, on croise nos étudiants (en Maths ou ailleurs), avec des lacunes effarantes,  pendant que l’on persiste (plus que jamais) à accuser et condamner Sékou Touré sans aucun discernement dans son bilan, sciemment détruit. Et le comble ces temps-ci, c’est une escouade ‘’d’ignorants’’ qui emboîtent le pas aux confusionnistes de mauvaise foi, et qui ânonnent partout  dans des micros, que nous venons de réaliser, en 2010, la première élection démocratique en Guinée !!!

Alors ! Sékou Touré serait-il arrivé au pouvoir par coup d’Etat en 1958 ?

Pourquoi chercherait-on (avec des pseudos gouvernements d’union nationale), à remettre en selle, nos mafieux, en leur redistribuant encore des postes de responsabilité ? Serait-ce pour remercier et récompenser, leur gestion calamiteuse massivement rejetée par le vote de nos populations ?

Cela serait du ‘’fouttage’’ de gueule car, peut-on m’expliquer,  une fois pour toute,  ce qui manquerait à l’Alliance Arc-en-ciel, au point de s’encombrer de ces groupuscules d’extrémistes haineux et hystériques, agissant contre la Guinée depuis son Indépendance, et révélés récemment au grand public lors du passage de Dadis, dont le malheur  avait été d’inquiéter ces pillards corporatistes dépravés, corrompus et drogués ?

Pourquoi chercherait-on des difficultés, en imposant à l’écrasante majorité  de patriotes  guinéens de TOUTES les ethnies,  ceux qui, durant des décennies, ont pillé le pays et divisé ses populations en opposant des frères à des soeurs ?

Et le plus inquiétant est ce constat de leur conditionnement pavlovien pour plusieurs siècles, à  lancer la même fatwa ‘’prosélytiquement’’ enseignée par des groupuscule d’anciens  dont la mission première consiste à pérenniser après avoir auparavant, discrédité le premier régime, avec les aides et le soutien de quelques chefs d’Etats  voisins.

Un lavage de cerveau sera nécessaire  pour récupérer certains groupes de jeunes psychiquement atteints, qui se comportent en pitbulls dans un combat anachronique d’arrière garde, en proférant des fatwas parfaitement apprises.

D’après Benoist Apparu, actuel secrétaire d’Etat français au logement : ‘’ Aucun extrémisme de parole ne sert celui qui le professe".

Ils accusent constamment les autres de leurs turpitudes et de leur propre extrémisme et nuls messages pacifiques ne les dissuaderaient de continuer à pourfendre et à déverser à longueur de temps, et à dessein, de la bile dont raffolent certains médias, au nombre desquels, se retrouvent en bonnes places quelques sites Internet où l’ineptie et la dangerosité des commentaires (sur des textes proposés par des mythomanes), le disputent  aux mensonges  machiavéliques et sataniques d’écrivaillons, parmi les plus prompts à retourner leurs vestes, pour accompagner invariablement chaque régime, duquel ils se démarquent et se désolidarisent habilement, pour mieux débiter des horreurs et des calomnies honteuses sur des dignitaires déchus qu’ils servaient fidèlement avant la chute.

J’invite le lecteur à visiter certains sites qui ne distillent que du venin. On y diffuse de la haine dans des messages destinés à intoxiquer et polluer les consciences les plus fragiles.

Ces mégères qui prophétisent le grand chaos en Guinée, doivent avoir conscience qu’elles périraient également dans le cataclysme car, seuls des extraterrestres pourraient y survivre, puisqu’ils observeraient de l’espace.

Personne ne devrait oublier cette citation de Boris Vian : ‘’Le jour où personne ne reviendra d’une guerre, c’est qu’elle aura été bien faite’’ !

Ceux qui font l’autruche, retardent tout le Pays car, le prosélytisme de nos activistes,  élargit leur influence internationale, comme le prouvent, ces derniers temps, les interventions sur Rfi, de quelques pyromanes, experts en passe-passe et en travestissements de réalités et de faits  avérés imputables exclusivement à leur intolérance.

Des damnés comme Faya Millimouno et Oussou Fofana, grassement rémunérés, ne passeront jamais à la postérité, à cause de l’étroitesse du chas d’aiguille, seule issue à eux réservée, pour rejoindre l’éternité. Ils connaissaient pourtant le bilan de ceux qui avaient déjà  historiquement utilisé les mêmes procédés de délations diaboliques contre Sékou Touré (et le premier régime), plongeant notre pays dans  le chaos actuel. On connait tous les anciens opposants, saboteurs de tous les dossiers guinéens dans les  institutions politiques et financières internationales, pour empêcher le décollage industriel ou économique de leur propre pays (pourvu qu’ils ne s’avisent pas de recommencer avec Alpha).

Mais malgré tout, il y’ avait bien eu des réalisations très importantes avant 1984, que l’on s’est acharné  à discréditer et à détruire en trafiquant des bilans, au point que la jeunesse actuelle, massivement au chômage (parce que très mal formée après les réformes survenues au début du  régime militaire dont la mission a été l’escamotage de tous les acquis précédents), ignore notre véritable Histoire. Les ennemis de toute paix, s’acharnent plus que jamais, à effacer notre glorieux Passé, partout respecté au monde, sauf dans ce pays où l’on tente sans cesse   d’institutionnaliser l’ethnocentrisme, après avoir pillé nos richesses, et mené à la catastrophe actuelle.

Des propos incongrus et belliqueux, sont tenus sur Rfi, ou publiés ici et là sur le Net, par des généraux en déroute, ignorants des bévues historiques de Nivel en 14-18 (au lieu-dit chemin des dames). L’Humanité a appris depuis que :

‘’Rien n’est plus dangereux qu’un général idiot si ce n’est un général intelligent’’ !

Les ININTELLECTUELS, pollueurs du débat démocratique, intoxiquent  plus que jamais, dans l’espoir de rendre le pouvoir aux mafieux, et prolonger le désespoir pour aboutir à une guerre civile où ils se  livreraient au marché noir et aux trafics d’armes pour amasser encore plus de fortunes illégales.

Je me demande ce que deviendront les énormes masses financières (qui avaient été retirées des banques, pour être planquées au marché Madina et ailleurs), maintenant que le nouveau Président est connu ?

Ces mêmes saboteurs empêchent les audits car, ils n’ont nul besoin de JUSTICE, de paix, d’unité, de cohésion sociale parce que tout ce qui est bon pour nos populations, est préjudiciable aux magouilles, à l’insécurité, aux trafics de drogue et de devises, avec les gros containers de faux billets qui entretiennent les colossales fortunes détournées et planquées dans des paradis fiscaux à travers le monde.

Bon ! Soyez indulgents pour les fautes et les redites destinées aux distraits, sachant que le courant risque de partir avant ma conclusion.

Conakry, le 16 Novembre 2010

Cissé Oumar de Bma essikleduc@yahoo.fr