...L'UFDG demande l'annulation de vote en Haute Guinée

Le porte-parole de l’alliance Arc-en ciel, François Lonceny Fall a animé une conférence de presse ce mercredi au Quartier général de ladite alliance sise a la Minière a Conakry.
Dans son introduction liminaire, François Lonceny Fall indiquera que son alliance a estimé qu’après la tenue du scrutin, qu’il fallait faire une mise au point autour du déroulement du processus électoral. Dans cette lancée, le conférencier dira que suite a la publication des résultats partiels hier par la CENI, que cette institution s’est rendue compte le Pr. Alpha Condé et ses allies ont fait un travail de qualité, notamment a l’intérieur du pays.
Par ailleurs, abordant les demandes en annulations de vote faites par l’UFDG, des circonscriptions électorales de Siguiri et de Kouroussa, le conférencier a relevé que depuis quelques jours, l’on assiste a une campagne d’intoxication avec dit-il, diffusion de faux résultats du scrutin.
Selon lui, ces demandes en annulation de vote de l’UFDG, ne sont que des manœuvres visant à obtenir l’annulation de ces circonscriptions favorables a l’alliance Arc-en-ciel.
A cet égard, il a fait remarquer la proclamation des resultats de l’élection relève de la seule compétence de la CENI, ajoutant que son alliance s’en tient au travail faite par cette institution.
Toutefois, il en a également appelé a l’arrêt de la diffusion des SMS, faisant le dispatching de faux résultats.
Parlant de la représentativité de l’UFDG en Haute Guinée, il a révélé et ce, avec preuve a l’appui, que le 6 novembre soit la veille du scrutin, ayant perçu toutes les arguties qui se dessinent aujourd’hui, le président de la CENI a conque les deux alliances en présence du commandant afin de régler la représentativité des déloqués de l’UFDG ainsi que les déplacés.
A cette occasion, souligne-t-il, l’UFDG était représentée par son vice président Mamadou Oury Bah et au terme de cette rencontre, un protocole d’accord a été signe.
Faut-il noter que dans ce protocole, les deux parties ont convenu de ce qui suit : L’FDG s’engage a assurer la présence de ses délégués et assesseurs dans les bureaux de vote des préfectures de Siguiri, Kouroussa et Kissidougou avant le 7 novembre.
Le RPG s’engage a sensibiliser les populations afin de tout acte de provocation et de violences a l’égard des militants de l’UFDG dans lesdites localités.
Toujours est-il, que dans le même protocole, il stipule que les deux parties s’engagent a respecté scrupuleusement la disposition légale selon laquelle, la CENI est seule compétente a proclamer les résultats. Voila que François Lonceny Fall illustre ainsi la lanterne de l’opinion sur les acrobaties verbales et par ricochet, en dit long sur le revers des agitations politiques de l’UFDG, exigeant même avant l’élection, l’annulation des voix de Siguiri, Mandiana et Kouroussa.

Est-ce dire la logique de l’UFDG consiste à balayer d’un coup de pieds, le tabouret de l’adversaire ?

N’est-ce pas aussi a-t-on coutume de dire que celui qui tombe, affirme que ce sont ses pieds qui ont glissé ?

Abdel BEN

Source : Zaley.info