Soupconnant la défaite de son allié Celloun Dallein Diallo,Abe Sylla abandonne le champ de bataille et rentre aux Etats-Unis

Abe_SyllaC’est par un régulier de la Compagnie aérienne, Air France, que le leader de la NGR, l’allié de Cellou Dalein Diallo au second tour des Présidentielles, Abé Sylla a quitté Conakry hier soir pour regagner sa famille aux États-Unis.
Lâcheté ou prise de conscience évidemment tardive de l’étroitesse de son chemin ? La question est sur toutes les lèvres dans les cafés, même si l’enfant de Kanya n’avait point voulu ébruiter ce voyage outre-Atlantique.
En effet, après l’ébauche d’hier, il faut être fou à lier pour croire encore en la victoire de Cellou Dalein Diallo au cours de ces élections.
Comme le disait si bien hier un journaliste sur une grande chaîne de radio, « les consignes de vote de Sidya Touré n’ont pas été respectées en Guinée maritime ». Alpha Condé a raflé la mise en s’accaparant 4 communes sur 5 à Conakry et en se tapant la presque totalité des préfectures de la Basse Côte.
Que Cellou se fasse élire à l’extérieur au travers les ambassades et consulats ne change rien, ce chiffre ne faisant pas les 2 % de la totalité du vote.
La Guinée forestière, la Haute Guinée et la Guinée maritime pourront largement couvrir Alpha Condé.
Aujourd’hui, avec les résultats que la CENI va donner dans quelques heures, les Guinéens seront certainement complètement fixés sur le sort du second tour des élections présidentielles.
Tout cela est vrai et bien dommage pour notre cher Abe Sylla, mais qu’il abandonne ses amis en pleine mer en tempête est une preuve que ce Sylla « Khamè » s’est embarqué en politique sans en avoir bien cerné les contours.

Bye bye Mister Sylla.

Oumar Kaba