Les 7 milliards de Tibou Kamara pour la CENI

De sources bien informées, le prolongement de l’UFDG à la présidence, le tristement célèbre Farba Tibou Kamara, a reçu des mains des commerçants proches de l’Alliance Cellou Dalein Président la coquette somme de 7 milliards de francs guinéens qui devraient servir à corrompre quelques membres de la CENI.

La tendance du scrutin du 7 novembre est loin d’être favorable au candidat de l’Alliance Cellou Président. Les résultats déjà disponibles à l’Alliance Arc-en-ciel, à la CENI, à la société civile, les chancelleries occidentales et même au niveau de l’UFDG l’attestent à suffisance. A moins des annulations de Siguiri, Mandiana et Matoto, l’on voit mal Cellou Dalein Diallo gagner ces élections. Le bougre le sait très bien et s’y emploie. Malheureusement pour lui, l’intégrité du président de la CENI ne l’arrange pas. C’est ainsi qu’il utilise son homme de toujours, Tibou Kamara, chargé d’amener, avec des espèces sonnantes et trébuchante, un quorum de la CENI à présenter à la Cour suprême assez d’éléments justificatifs de l’annulation de ces trois circonscriptions électorales citées plus haut. Par ailleurs, ces 7 milliards doivent motiver également ces membres de la CENI dans l’annulation de plusieurs bureaux de vote favorables à l’Alliance Arc-en-ciel. Voilà jusqu’où peut aller Cellou Dalein Diallo pour occuper le fauteuil présidentiel.

Alors que le général Sékouba Konaté a tenu sa promesse d’organiser une élection transparente, ses proches, comme Tibou Kamara, tentent de remettre en cause ces efforts appréciés par la classe politique et la communauté internationale. Il est encore temps que le général se débarrasse de cet individu qui porte la poisse à tous ceux qui l’ont approché. En tout cas, l’alliance Arc-en-ciel reste vigilante et entend dénoncer toutes manœuvres visant à remettre en cause le suffrage des Guinéens.

Le Rédempteur