M_Tour_DECLARATION DU PDG-RDA, MEMBRE DE L ALLIANCE ARC EN CIEL
POUR UNE SORTIE DE CRISE ET LA FIN DU PROCESSUS DE TRANSITION DANS UN CLIMAT APAISE

Peuple de Guinée,
Au lendemain du 27 juin 2010, suite au 1er tour de l’élection présidentielle, en dépit de graves et multiples dysfonctionnements, l’espoir nous était permis, de voir l’élection de notre Président de la République dans la paix et dans l’unité de la nation.
Aujourd’hui, après une période transitoire qui ne cesse de se prolonger, émaillée de confrontations et de troubles de plus en plus préoccupants, nous voici de nouveau plongés dans une crise majeure qui, sous ses apparences ethniques- ne nous y trompons pas- est d’abord et avant tout d’ordre politique. Elle risque, si nous n’y trouvons une solution durable et consensuelle, de nous précipiter dans un chaos dont seules profiteront des forces obscures, dont les intérêts ne peuvent être réalisés que si la crise tourne à l’implosion de la Nation et de l’Etat. Nous devons, tous ensemble, en Guinéennes et Guinéens patriotes et responsables, chercher l’issue de cette crise, encore une fois dans la paix et dans l’unité.
A ce titre, le PDG-RDA, membre de l’alliance Arc-en-ciel, soutient sans réserve l’ensemble des démarches effectuées par le Président par intérim, le Général Sékouba Konaté, en vue d’amener les deux leaders et leurs alliances respectives en compétition, à rétablir le dialogue, la recherche du consensus pour la tenue du 2eme. Tour de l’élection présidentielle dans un climat apaisé. Le PDG-RDA salue son allocution du 23 octobre 2010, allocution dans laquelle il réaffirme sa volonté de garantir à la Guinée et aux Guinéens une transition rapide, démocratique et apaisée. Le PDG-RDA adresse ses vives félicitations et tous ses encouragements à nos forces armées, qui ont su contenir, dans cette situation critique, les débordements et garantir la sécurité dans les cités.
Le PDG-RDA salue et apprécie hautement la nomination du Général Siaka Toumany Sangaré à la Présidence de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). Le PDG-RDA rappelle que la nomination d’un frère africain à un poste de haute responsabilité est une pratique inscrite dans la tradition panafricaine de notre Parti. Rappelons par exemple que le Premier Secrétaire Général du PDG-RDA, le camarade et frère, Madeira Keita, était un ressortissant du Mali actuel, à l’époque Soudan français ; que durant de longues années, le camarade et frère Sénainon Béhanzin, originaire du Bénin, occupa des postes importants pendant la Première République: Ministre de l’Idéologie et de l’Information ,Ministre des F.A .P.A. et qu’il fut l’un des membres influents du Bureau Politique du Comité Central du Parti-Etat; que le camarade et frère l’Osageyfo Kwame Nkrumah, le Prestigieux Président du Ghana, fut nommé Co-Président de la République de Guinée après que son régime eût été renversé en 1966, par un coup d’Etat militaire. Qu’enfin le Ghana, la Guinée et le Mali échangèrent des « ministres résidents » qui siégeaient au Conseil des Ministres de chacun des Etats.
Le PDG-RDA est cependant conscient que la solution à la crise majeure que nous traversons ne peut provenir d’un seul homme providentiel, si patriote et si intègre soit-il. Le PDG-RDA, membre de l’alliance Arc-en-ciel, est convaincu que la transition ne peut être conduite à bonne fin, que grâce à la volonté et à l’action concertées de toutes les forces politiques et sociales du pays, assumant avec responsabilité leur vocation essentielle de forces dédiées à l’unité de la nation et à son épanouissement dans la justice et la paix sociales.
C’est à ce titre que le PDG-RDA, Parti fondateur de la nation guinéenne, soumet aux institutions de la transition, notamment au Gouvernement, au Conseil National de la Transition, au Conseil Economique et Social, au Conseil National de la Communication, aux Partis Politiques regroupés dans l’ Alliance Arc-en-ciel et dans l’Alliance Cellou Dalein Président, aux Organisations de la Société Civile, et en tout premier lieu, à S.E. le Général Sékouba Konaté, Président de la République par Intérim, les propositions ci-dessous relatives a la sortie de crise et a la finalisation du processus de transition dans un climat apaisé:
1. Le PDG-RDA prend acte des engagements pris par les leaders des deux alliances de sensibiliser leurs militants pour aller, dans les meilleures conditions possibles, à un second tour transparent, équitable et apaisé. Le PDG les encourage à la concrétisation de ces engagements par des actes auprès de nos populations. Ainsi, face aux rancœurs et à l’esprit de vengeance, le PDG RDA propose aux deux leaders de mettre en place des missions conjointes, composées des personnalités représentatives de leurs alliances, pour qu’ensemble, elles aillent sur le terrain ( villages, quartiers, CRD, préfectures) montrer concrètement, et expliquer à tous leurs militants, que la compétition politique dans le cadre démocratique ne saurait se confondre aux confrontations violentes, et encore moins à des luttes fratricides entre communautés.

2. Le PDG-RDA lance un appel aux quatre coordinations régionales et aux Confessions religieuses afin qu’elles se retrouvent, toutes ensemble et élaborent un message adressé à tous les guinéens, message affirmant haut et fort, que tout guinéen est chez lui dans chacune des régions de la Guinée, et que la Guinée est au-dessus de chacune des régions prise isolément. Le PDG-RDA leur propose d’organiser des missions conjointes qui iront sur le terrain pour délivrer ce message et rappeler aux Guinéennes et Guinéens les alliances de tous genres qui ont été établies entre nos communautés tout le long de notre histoire plusieurs fois séculaire.

3. Le PDG-RDA lance un appel pressant aux organisations et associations de jeunesse afin que, sous l’égide de leur Ministère et du Ministère en charge de la décentralisation, les jeunes de Guinée, engagés ou non dans les Partis et alliances, se rencontrent, partout dans le pays, pour étudier les voies et moyens d’une grandiose manifestation de jeunes pour la Paix et la Démocratie au cours de laquelle on verra, ensemble, les couleurs, effigies, banderoles et photos des deux leaders actuellement en compétition, de tous les héros de notre glorieux passé et, par-dessus tout, le drapeau national. Que dans toutes les grandes places et les rues de la capitale comme des villes de l’intérieur, les jeunes pour la paix montrent que l’unité et la paix de la nation sont au-dessus de toute obédience politique.

4. Le PDG-RDA félicite les femmes pour l’initiative prise d’organiser, le lundi 25 octobre 2010, une manifestation populaire pour la paix. Le PDG-RDA conscient de leur grande influence dans les familles et dans les villages et quartiers, demande aux femmes des deux alliances regroupées au niveau des préfectures, d’organiser des rencontres au cours desquelles des causeries fraternelles permettront d’engager d’avantage la femme pour la paix dans la cité et de formuler des recommandations concrètes en vue de sa sauvegarde dans nos cités.

5. Le PDG-RDA encourage les autorités de la CENI et du MATAP à tout mettre en œuvre pour organiser dans les meilleurs délais le second tour de l’élection présidentielle.

6. Enfin le PDG-RDA propose que, sous l’égide du Conseil Economique et Social, en collaboration avec les coordinations régionales et les confessions religieuses soit organisée, après l’élection du second tour, une Conférence Nationale pour la Paix, la Démocratie, et l’Unité Nationale, à laquelle seront représentées toutes les composantes de la Nation. Ceci pour tirer les premières leçons du processus électoral et réfléchir sur l’organisation des prochaines échéances électorales dans un climat apaisé et consensuel.
Telles sont, guinéennes et guinéens, les propositions du PDG-RDA, que nous adressons aux leaders des deux alliances, aux institutions en charge de la transition, ainsi qu’au vaillant Peuple de Guinée.
Vive la Guinée
Vive la République
Que Dieu bénisse la Guinée
Conakry, le 25 Octobre 2010
Le Secrétaire Général
MOHAMED TOURE