D'après un sondage d'opinion dans les garnisons militaires de notre pays, le général d'armée Sékouba Konaté ne ferait plus le poids après sa dernière sortir avec la presse étrangère notamment,Radio france internationale rfi

Depuis son intervention sur les antennes de la Radio France internationale, beaucoup d’interrogations et commentaires se sont dégagés de la part des compagnons d’arme du général. Pour certains, le général Konaté veut trahir les hommes en uniforme car les attaques de Sékouba Konaté vis-à-vis du capitaine Moussa Dadis Camara, semble une trahison à l’encontre de son ami qui là toujours gratifier sur les écrans de la RTG. Pour d’autres, la nomination de certains cadres qui avaient pourtant démissionnés dans le gouvernement du capitaine Dadis serait une haute trahison. L’on sait que le général d’armée Sékouba Konaté est président par intérim du CNDD, d’où la continuité des œuvres de tous les militaires quelque soit le grade jusqu’au moment où un gouvernement démocratique soit mis en place.Dans les camps militaires, les avis son divisés par le fait que le général veut tout simplement enterrer le CNDD et son président Dadis, convalescent au Burkina Fasso. Pour la plupart de miliaires interrogés, le général veut tout simplement dévier et s’approprier la légitimité des acquis du 23 décembre à son seul actif, tout en ignorant les jeunes soldats et les officiers qui ont tant souffert dans les rangs. Certains vont jusqu’à parler sur le récent remaniement au sein de l’armée, comme le cas du chef d’Etat major général des Armées, Nouhou Thiam relégué au second plan par Sékouba Konaté. Il est donc encore temps pour le général de réviser sa feuille de route et se mettre à la disposition de la nation, non pas pour servir des égoïstes et avides du pouvoir, mais essayer de rectifier ses propos à l’encontre du capitaine patriote Moussa Dadis Camara qui, malgré son inexpérience en politique, il à su quand même montrer aux guinéens qu’il aime la vérité. Ceux qui se sont servis des pauvres citoyens à organiser les évènements du 28 septembre 2009 dans le dessein d’injecter le capitaine Dadis  dans le gouffre, vont répondre un jour devant ce même peuple martyr de Guinée.Car ceux qui ne veulent pas la vérité, sont toujours plus nombreux à admettre les dérapages du général pour leurs propres intérêts égoïstes. En tous les cas, il n’est pas encore trop tard pour le général Konaté de sauver son amitié vis-à-vis de ses compagnons d’arme notamment, le président du CNDD le capitaine Moussa Dadis Camara. Qui, aux dires de nombre de nos compatriote, serait le plus honnête par ses francs parler et plus responsable pour le petit moment qu’il a passé à la tête de la Guinée. Car nul n’ignore que le CNDD demeure la seule légitimité pour le général d’armée Sékouba Konaté et compagnie.Mon cher général, Il n’y a pas un ancien ami, un ami reste toujours un ami. Car la solidarité est le plus secourable des actes d’amitié, mais rien plus bas que l’ingratitude.

Blo Kouyaté

Conakry, radio-kankan.com