C'est avec surprise et costernation que nous avions tous lu l'interview du général Sékouba Konaté sur RFI. L'émotion passée,nous avions essayé d'écouter l'audio après lecture.Analyse.

1) Sur cette Audio on n’attend pas la voix du Général Sekouba.

Questions :

a.) Pour quelle raison, dans une interview Audio, l’interviewé ne parle pas ?

b.) Pourquoi la journaliste parle à la place du Général Sekouba ?

2.) L’Heure : Selon Rfi, l’interview se serait passée à deux  heures du matin. Dans les registres de visite du General Sekouba Konate, le temps est mentionnécomme suite: « Arrivée des journalistes à 20 heures et Départ 22 heures. »  Les deux temps d’arrivée et de départ  sont signés par les visiteurs. (Selon nos sources d’information)

Questions :

c) Pourquoi ce décalage entre les horaires signés par les visiteurs et le temps annoncé ?

d) Pourquoi au lieu des envoyés spéciaux, c’est  une autre personne qui est choisie pour commenter l’interview ?

2) La disparité :

Dans cette Interview Audio qui a entendu parler du Président Dadis Camara ?

Qui d’entre vous peut attester que le nom de Dadis a été prononcé une seule fois dans cette interview ?

Pourquoi une telle disparité entre le fichier Audio et le transcrit.

Qui veut bruler ce pays ?

Avant de réagir je vous conseille de retourner à l’audio pour l’écouter attentivement.

Faites  très attention chers frères et sœurs !

Ne brûlons pas notre case.

Ben Daouda Toure.