Les Sans Voix
Quand le camp Cellou Dalein piége Général Sékouba KONATE pour bafouer la transition!

Peuple de Guinée,
Le moment est décisif! Le 21 Septembre 2010 la Ceni élisait, en toute indépendance, le syndicaliste Louncény CAMARA à sa tête après le décès de son premier président Ben Sékou SYLLA, cela conformément aux textes de lois et de règlement en vigueur. Mais voilà que, contre toute attente, l’alliance Cellou Dalein DIALLO le récuse parce qu’il tout simplement est descendant de son Aïeul Tabon Wana CAMARA du Grand Empire Manding. Rien d’autre.
M Louncény CAMARA est l’ethnie Manian de Macenta en Guinée Forestière. Il est un syndicaliste chevronné connu. Il n’a jamais détourné ni volé dans ce pays. Il n’a jamais commis de crime. Il n’a jamais été condamné. Il jouit de tous ses droits civils et civiques. Bref il n’a rien fait de mauvais en Guinée. Mais le seul handicap qu’il a, le seul crime qu’il a commis, aujourd’hui, aux yeux de ses détracteurs c’est son appartenance ethnique. L’on ne saurait nous parler de son appartenance politique à un parti. Cela est exclu. Car M Louncény CAMARA est à la Ceni sous l’étiquette de la Société Civile – Membre Fondateur de l’Inter Centrale Syndicale en 2006 et Secrétaire Général P/I de l’Ustg après le décès d’El hadj Ibrahima FOFANA le Titulaire. Il est un syndicaliste connu il y a plus de 20 ans.
El Hadj Mamadou Cellou Dalein DIALLO l’accuse d’activiste du Rpg du Prof Alpha CONDE. Il a été mis au défi. Mais, jusqu’à présent, les preuves tardent à venir. Quelqu’un qui se dit El Hadj, il aspire au fauteuil présidentiel qui parle comme un homme de la rue, qui avance une thèse et qu’il soit incapable d’en fournir des preuves. C’est honteux et même malhonnête.
Par ailleurs quand l’on taxe Cellou Dalein DIALLO de grand prédateur patenté qui a pillé sans pitié l’économie de la Guinée, même le dernier guinéen ne tardera pas à en fournir des preuves. Cellou Dalein ministre du transport: la compagnie Air Guinée a été bradée, les avions, les bus les rails ont disparu; Cellou Dalein ministre de la pêche: les bateaux de Quinomar bazardés, multiplication des sociétés fantômes de pêche; Cellou Dalein premier des ministres: l’usine d’alumine liquidée à Rusal. La liste est trop longue… J’en passe
Or taxer M Louncény CAMARA d’activiste politique est une accusation fortuite, sans fondement. Il est plus facile d’accuser que de fournir des preuves. Il est maintenant le Président légal et légitime de la Ceni. Même si aujourd’hui Ben Sékou SYLLA se réveille de sa tombe et revient avec d’autres commissaires, il sera obligé de suivre Louncény CAMARA. Car le principe de la Démocratie voudrait que la minorité se soumette à la majorité – Soit 18/25.
Si Hadja Mame CAMARA est démocrate et disciplinée, ou si, réellement, elle a la culture démocratique, elle devrait se soumettre impérativement à la volonté de la majorité des membres de la Ceni. Cela l’aurait grandie et elle aurait fait honneur aux femmes guinéennes. Mais son attitude désobligeante, ses agissements au sein de la Ceni prouvent à suffisance qu’elle est effectivement à la solde du néo politicien dangereux Cellou Dalein DIALLO. Ce qui ne l’honore pas. L’impartialité n’est-elle pas plus féminine que masculine, dit-on!
Or tout le monde sait que Cellou Dalein DIALLO, petit commis de l’Etat, a un palmarès médiocre. Il n’a ni la culture de l’Etat de Droit, ni la culture de la bonne gouvernance, ni la culture démocratique. Il a servi avec dévotion et dévouement le système dictatorial et sanguinaire du Général Lansana CONTE.
Les Guinéens doivent tenir compte de cette réalité patente dans le choix du prochain président de la république.
El Hadj Cellou Dalein DIALLO en position de faiblesse, compte tenu de la nullité de ses arguments avancés contre la Ceni, il est aussitôt secouru par ses suppôts inconditionnels: Tibou CAMARA Ministre d’Etat secrétaire général de la présidence et Hadja Raby Sérah DIALLO présidente du Cnt, pour essayer de manipuler les autres organes de la transition contre la Ceni.
Ce que nous demandons au Général Sékouba KONATE, président de la transition, c’est de rejeter en bloc les propositions de Tibou CAMARA et de Hadja Sérah DIALLO. Ces propositions ne sont qu’un piège contre El Tigre lui-même pour bafouer la Transition.
Si jamais El Tigre se prête à ce petit jeu, il sera perdant et le peuple de Guinée d’avec lui. En ce moment sa mission n’aura servi à rien Et Capitaine Moussa Dadis sera mieux méritant que lui.
Pour l’Aguisav – La Voix des Sans Voix, avant de proposer les solutions à un crise, il faut d’abord connaître la genèse de la crise et son contexte. C’est comme le médecin et son patient. Avant de donner du médicament au patient, il faut d’abord l’interroger sur le mal dont il souffre, l’examiner objectivement et si nécessaire demander des examens de labo. Et c’est après cela que l’on puisse poser le diagnostic et la thérapeutique vient aisément.
Quant à la crise actuelle, elle est sciemment créée de toutes pièces par l’alliance Cellou Dalein – Sidya TOURE pour torpiller et retarder la Transition et entretenue par la présidence de la transition et du Cnt.
Nous comprenons maintenant pour quoi Tibou Finah CAMARA, homme de main de Cellou Dalein, est élevé comme Ministre d’Etat à la présidence au détriment du Pm Jean Marie DORE. L’accord de Ouaga est enterré. Pourtant le président de la transition Général KONATE disait dans sa dernière conférence au palais du peuple qu’il soutient le Premier de la transition et qu’il renouvelle sa confiance à la Ceni pour que celle-ci lui propose une date dans les heures qui suivent. Alors pour quoi ce retournement à moins d’une semaine? Il dit quelque aujourd’hui, il fait le contraire demain. N’est-il sur la trace de Dadis son prédécesseur?
Heureusement le Peuple de Guinée n’est pas dupe.
La Ceni est un organe sacré et consacré par la Constitution guinéenne dans ses articles:
« Article 132: La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) est chargée de l’établissement et de la mise à jour du fichier électoral, de l'organisation, du déroulement et de la supervision des opérations de vote. Elle en proclame les résultats provisoires.
Article 133: Une loi organique détermine la composition, l’organisation et le fonctionnement de la Commission. »
Et par le Code électoral en vigueur dans son article:
« Article 2 : La Commission Electorale Nationale Indépendante (Ceni) est l’institution chargée de l’organisation de toutes les élections politiques et du référendum en République de Guinée.
Elle est techniquement aidée par les départements ministériels concernés par le processus électoral notamment le ministère en charge de l’administration du territoire.
Les Cours et Tribunaux veillent à la régularité des élections, règlent le contentieux électoral, et prescrivent toutes mesures qu’ils jugent utiles au bon déroulement des élections. »
Donc comme nous le voyons l’indépendance de la Ceni ne souffre d’aucune ambiguïté. Même Général Sékouba KONATE, le président de la transition, ne peut rien contre son indépendance. Personne n’est au dessus de la loi de la république.
C’est cette Ceni qui vient d’élire son président en la personne du Syndicaliste M Louncény CAMARA après la mort de son premier président, cela, conformément aux textes de lois et de règlements en vigueur. L’alliance Ufdg de Cellou Dalein s’est agitée, mais la Ceni reste et demeure imperturbable, M Louncény CAMARA prend officiellement fonction. Tibou CAMARA et Hadja Raby Sérah DIALLO volent au secours de Dalein DIALLO pour fouler aux pieds les lois de la république. La suite, l’on connaît. Ces actes ignobles sont impardonnables aux deux complices.
Désormais le Camp Cellou Dalein DIALLO est composé de Tibou CAMARA, Hadja Raby Sérah DIALLO et l’alliance Cellou Dalein sous la bénédiction du Général KONATE. C’est ce camp qui tient à torpiller et à saboter la Transition. Que la communauté nationale et internationale soit informée.
Nous savons que Tibou CAMARA et Hadja Raby Sérah DIALLO roulent ouvertement pour le candidat de l’Ufdg Cellou Dalein DIALLO. Ce qui les disqualifie d’office dans le circuit de la Transition. C’est pour quoi nous exigeons sans ambages leur démission. Les deux (2) doivent partir de leur poste respectif pour que la Transition suive son cours normal. Et Général KONATE doit les remercier si lui aussi ne veut pas confisquer le pouvoir comme l’avait voulu faire son compagnon Capitaine Moussa Dadis CAMARA.
Ceux qui criaient hier, quand le Pm Jean Marie DORE a voulu que l’on réglemente par un décret l’appui technique au processus électoral, que l’indépendance de la Ceni est sacrée par la Constitution, ce sont ceux-ci qui sont prêts, aujourd’hui, à la violer pour faire plaisir à Cellou Dalein DIALLO. Quel scandale!
Cela est inacceptable et inadmissible.
Le camp Cellou Dalein DIALLO était pressé hier pour les élections, mais maintenant ils veulent retarder le processus du scrutin, même saboter la Transition pour des raisons inavouées.
Malgré l’attitude apparemment impartiale du Général Sékouba KONATE, ils exigent encore une autre neutralité de sa part, c'est-à-dire, il faut qu’il leur donne satisfaction dans leur démarche erronée au risque d’être récusé à la présidence de la transition lui aussi comme ils ont récusé Louncény CAMARA à la tête de la Ceni.
L’affaire Louncény CAMARA est un prétexte pour le camp Cellou Dalein pour déstabiliser l’autorité de l’Etat et diluer tous les acquis de la Transition. Si les gens pouvaient le comprendre.
Notre inquiétude est de savoir si ce n’est pas Général Sékouba KONATE lui-même qui est effectivement derrière les Tibou CAMARA, Hadja Raby pour aboutir à la situation qu’il vient de nous révéler sur Rfi ce matin?
Cellou Dalein DIALLO étant conscient qu’il perdra inéluctablement les élections prochaines face au Prof Alpha CONDE, surtout que les irrégularités et dysfonctionnements constatés au premier tour sont entrain d’être corrigés. Petit Cellou Dalein DIALLO en est farouchement et foncièrement hostile.
Peuple de Guinée,
Nous de la Voix des Sans Voix, nous demandons une mobilisation générale contre tous ceux qui veulent torpiller et retarder la Transition y compris Général Sékouba KONATE. Et maintenant!
Au Général Sékouba KONATE, nous lui disons de ne pas céder à la tentation du pouvoir comme l’a fait son prédécesseur Capitaine Moussa Dadis CAMARA. Il doit prendre ses responsabilités. Il n’est jamais trop tard.
Ce qu’il doit comprendre, c’est qu’il lui est plus facile maintenant d’imposer des élections libres et équitables dans quelques jours en respectant le chronogramme proposé par la Ceni que de faire autre chose. Il ne faut pas que El Tigre se leurre.
Nous de l’Aguisav – la Voix des Sans Voix, nous le disons plus haut qu’ailleurs que Général Sékouba KONATE n’a ni le droit, ni la puissance d’imposer aux Guinéens un quelconque civil par la force, parce qu’il est incapable de prendre les responsabilités qui sont les siennes. C’est dommage.
Que El Tigre se ressaisisse et qu’il continue le chemin de la gloire et de l’honneur. Comme on le dit souvent: « Il ne faut pas manger la souris et laisser sa queue ».
Nous sommes au troisième millénaire, rien ne se fera plus maintenant comme avant.
Ce n’est pas parce que Cellou Dalein DIALLO le veut, que Général Sékouba KONATE abandonne le peuple martyr de Guinée dans une situation d’incertitude et d’angoisse et faire le tour des garnisons pour nous imposer par la force un civil. Ce qui est un coup d’Etat que le Peuple de Guinée dans son ensemble n’acceptera pas. Et l’Aguisav – la Voix des Sans Voix ne le cautionnera. Nous réalisons aussi que El Tigre aussi de mauvaise foi comme Cellou Dalein DIALLO.
Il ne faut passe que El Tigre fasse de l’amalgame pour justifier son futur coup d’Etat. La situation en Guinée n’est nullement ni inquiétante ni alarmant comme en Cote D’Ivoire, au Madagascar et ailleurs. Il n’y a pas de problème particulier entre les deux candidats, Cellou Dalein DIALLO et Prof Alpha CONDE, en lice de ce second tour. Il faut le reconnaître. Tout tourne autour de la Ceni et les textes sont clairs la dessus. Il suffit un peu de volonté politique et de persévérance de la part du Général Sékouba KONATE pour que tout rentre dans l’ordre. Et que les élections se tiennent à la date indiquée.
La Ceni est entrain de travailler intensément, les matériels électoraux sont acheminés à plus de 80% dans les bureaux de vote. Et, de source digne de foi, d’ici le 03 Octobre 2010, tout sera prêt pour le scrutin.
En réalité, ce qui reste pour Général Sékouba KONATE, c’est de fixer simplement la date de ce second tour des présidentielles dans l’intérêt supérieur de la Nation. Il doit veiller à ce que le chronogramme des opérations électorales, déjà élaboré par la Ceni, soit scrupuleusement appliqué comme il l’a exigé lors de sa conférence au palais du peuple le 21 Septembre 2010. L’homme c’est son engagement et sa parole d’honneur.
La médiation à Ouaga, ce n’est pas mauvais en soi, mais prendre ses responsabilités en Guinée, c’est meilleur!
La balle est dans le camp du Général Sékouba KONATE en tant que Président de la Transition, à lui de jouer. Le Peuple Martyr de Guinée l’observe, la Voix des Sans Voix aussi.
Que Dieu Le Tout Puissant Allah protège la Guinée. Amina.

A bon entendeur Salut!

Egalité – Patriotisme – Fraternité

Matam, le 29 Septembre 2010

P/Le Bureau Exécutif de l’Aguisav – La Voix des Sans Voix
Le Président Docteur Fran Morri T. SAMMOURAH
Contact: (+224) 64 339 780