mardi 28 septembre 2010

Ose mère Afrique...Ose !

Cinquantenaire : Appel au boycot contre la France en Afrique Le prétexte est intimement lié à l’Histoire de l’Afrique et de ses relations hypocrites avec la France : l’ « affront » de Sékou Touré. Alors que le général De Gaulle souhaitait plutôt une Communauté française dans laquelle les nations africaines sous joug de la métropole resteraient politiquement, culturellement et économiquement tributaires de la France, celui qui deviendra plus tard le premier président de la Guinée-Conakry indépendante s’inscrivit contre en se... [Lire la suite]
mardi 28 septembre 2010

Le Non historique de Sékou TOURE, 52 ans après

C'est dans un climat de morosité, de tension et de suspicion caractérisé par l'angoisse de l'attente du second tour de la présidentielle que les populations de villes et des campagnes de la guinéefêteront cette année le 52ème anniversaire de l'accession de leur pays à l'indépendance. Jamais un pays n’avait autant étonné le monde par la détermination de ses combattants pour la souveraineté  et par la particularité de son accession à l’indépendance. Autant dire que la République de Guinée sera proclamée sans pavoisements ni... [Lire la suite]
mardi 28 septembre 2010

La guinée a 52 ans

28 septembre 1958 - 28 septembre 2010 : La Guinée a 52 ans ''Nous préférons la liberté dans la pauvreté qu'à l'opulence dans l'esclavage". Voilà 52 ans très exactement ce 28 septembre que Sékou Touré, premier président de la Guinée, prononçait ses phrases droit dans les yeux du général DE GAULLE pour couper la chaine de la colonisation en Guinée. En même temps, signé l'acte de décès d'une des pratiques de plus inhumaines que les nations ont assimilée au crime contre l'humanité. 52 ans après, que devient la Guinée?... [Lire la suite]