Par Sadio Barry

Membre de la Cellule de Communication de l'UFDG

L’Union des Fraudeurs de Guinée (l’ufdg) et l’Union des Fraudeurs de la République(UFR) Paniquent et s’attaquent mutuellement : Bonne lecture .
Dans un article publié le 21 mai 2009 par le journal guinéen La Croisade, dans son numéro 262, info reprise par le site guinéen nlsguinee.com le 25 mai, le président du parti de l'Union des Forces Républicaines (UFR), Sidiya Touré, se serait attribué un domaine important de l’Etat au prix de 35 millions de FG (environ 6000 euros de nos jours) quand il était Premier ministre. Il s’agit du Club de la Minière. Il aurait obtenu le domaine avec toutes les réalisations là-dessus à ce prix cadeau grâce au ministre de tutelle de l’époque, Alpha Ousmane Diallo, qui a été nommé à ce ministère sur proposition de Sidiya Touré.
Pour information, cet Alpha Ousmane Diallo serait aujourd’hui membre du Bureau Politique National de l'UFR, le parti de Sidiya.
Si cette information, concernant ce domaine, est vraie (nous avons demandé à nos journalistes de vérifier), cela les rend tous les deux condamnables pour corruption et abus de pouvoir en Guinée.
Ainsi donc, celui qui était censé être sauveur de la Guinée en 96 y trouverait plutôt l’occasion de s’enrichir vite et illicitement sur le dos de notre pays. Ceci, au moment où lui et son ministre complice Alpha Ousmane Diallo faisaient des dizaines de milliers de Guinéens des sans-abri à Kaporo Rail. C’est révoltant !
Sidiya Touré avait librement choisi d’être ivoirien au moment des années de calvaire pour les Guinéens sous le PDG et a passé l’essentiel de sa vie professionnelle en Côte d’Ivoire où il fut même membre du gouvernement. Revenu plus tard en Guinée, Sidiya profite de son poste de Premier ministre pour s’offrir ce qu’un fonctionnaire guinéen ayant servi le pays une quarantaine d’années ne pourrait avoir. C’est déloyal. Précisons que parmi les victimes de Kaporo Rail, il y avait aussi des fonctionnaires à la retraite qui, eux, ont trimé toute leur vie dans l’administration afin d’offrir un toit à leurs familles.
Il n’est pas juste que Sidiya Touré continue de s’approprier ce domaine de l’Etat dans un pays où le CNDD prétend rendre la justice en démolissant les maisons des personnes sans défense et qui n’ont aucun moyen matériel de s’offrir un autre toit; alors qu’on reproche à ces personnes la même chose que l’on devait reprocher à Sidiya. La plupart de ces personnes avaient pourtant les preuves de l’acquisition légale de leurs domaines.

SADIO BARRY

PS: demain nous vous livrerons la réaction de l’union des fraudeurs de la République (ufr) .

Commentaires : Il n’ya que les tortues qui savent où se mordre.
Avec quelles couleurs les caméléons peuvent bien se cacher les uns des autres ?

Source : zaley.info