Le jeudi, les anciens chefs d’état majors généraux des forces armées guinéennes récemment débarqués par le président par intérim, le général Sékouba Konaté ont été convoqués pour se rendre immédiatement au PM3, situé désormais à la gendarmerie de la commune du Matam.

A propos, il faut dire que le PM3 qui était situé  non loin du palais Sékhoutoureah est en rénovation et les services ont été transféré à Matam.. Motif invoqué, sur invitation de la haute hiérarchie militaire.

Et depuis leur arrivé, rien ne leur a été dit. Ils ont été simplement logés dans une cellule du camp. Et c’est tout.

Toutefois,  le seul  ancien chef d’état major qui n’a  pas été arrêtés pour le moment est le Colonel  Oumar Sano. Les autres sont tous au gnouf en attendant…

Par ailleurs, il faut dire que le même jeudi, le président par intérim est apparu à la télévision nationale avec la hiérarchie militaire entouré pour la circonstance de Jean Claude Pivi, son ministre de la sécurité présidentielle qu’il avait muté  à 36 Km de lui, précisément au camp du km36. Ce qui n’était pas arrivé pour PIVi depuis sa nomination.

Source : Guineelive