pivi2Le commandant Claude Pivi alias "Coplan", ministre chargé de la sécurité présidentielle vient d'échapper à une arrestation selon une source proche de l'homme. Tout a commencé lorsque Pivi a récemment présidé une réunion d'un groupe de jeunes à Lambanyi, dans la commune de Ratoma. Entre temps, une autre hiérarchie militaire de l'armée a été informée. Quand on sait que le président de la république par intérim a promis de « détruire » toute personne qui compromettrait la transition à travers des réunions secrètes...

Ainsi, ce haut officier de l'armée et ses hommes armés jusqu'aux dents bondiront sur le champ sur les lieux. Contre toute attente, ils trouveront que Claude Pivi s'est déjà rendu à Kagbelen où se trouve l'une de ses villas.

Qu'à cela ne tienne, ils fouilleront ça et là, pour retrouver l'homme, mais sans succès. Inéluctablement, Pivi sera informé qu'il est recherché. A son retour au camp Alpha Yaya Diallo, presque la nuit. Il a ordonné à ses gardes de bien protéger sa résidence. Sa famille qui a appris la nouvelle selon laquelle le ministre chargé de la sécurité présidentielle est diligemment recherché, pour avoir parrainé une réunion sans l'autorisation de ses chefs hiérarchiques, cherchera un autre refuge ailleurs.

Quant à Claude Pivi, selon nos sources, il se serait caché dans le bureau de l'ex chef de la Junte, le capitaine Moussa Dadis Camara avec l'un de ses proches. A 2 heures du matin, un groupe de militaires a envahi la résidence du commandant, au camp Alpha Yaya Diallo. Et un bras de fer qui a failli tourner au vinaigre a opposé les "missionnaires" et la garde de Pivi.

Informé du cafouillage, selon un proche du ministre, le Commandant Pivi a appelé  cette nuit même le Président de la transition pour lui expliquer que la réunion qu'il a présidée n'est nullement un obstacle à la réussite de la transition. C'est ainsi que le général Konaté, selon toujours nos sources, a appelé le chef de cette mission, en lui demandant de quitter les lieux. Ainsi, Pivi est sorti de la frayeur qu'il traversait.


Source : CROISADE N°303 du 8 avril 2010/ Le Vérificateur