Très tôt ce matin, des manifestations pour la plus part des jeunes ont pris d’assaut les routes (corniche de coleah, autoroute et la route de Dixinn) pour manifester leur ras le bol face à la cherté de la vie. Ce, au lendemain du retour de président de la transition qui était en visite dorée à Paris.

Pour l’heure, difficile de dire si la visite de Konaté à Paris a été vue d’un mauvais œil par les manifestants en tout cas, Konaté a été accueilli par des propos pas du tout catholique pour dénoncer la cherté de vie au pays. Et son incapacité de poser des actes pour améliorer les conditions de vie de ses compatriotes en attendant la présidentielle qu’il appelle de tous son vœux pour le 27 juin.

Les automobilistes en partance pour la commune du Kaloum ou ceux qui remontaient vers la banlieue de Conakry ce matin ont presque tout vu et tout entendu. Sékouba Konaté a été traité de tous les petits noms d’oiseau.

Les unités de la police et la gendarmerie nationale qui ont été déployées sur les lieux ont eu du mal a libéré la voie publique qui était occupée par des pneus en flamme, cailloux et autres objets.

Nombreux sont des automobilistes et autres passagers qui ont passé une heure dans les embouteillages monstres.

Est-ce à dire que c’est la fin de la période de grâce pour le président de la transition ?

Naby Camara
Guinee live