S_koubaLe président français Nicolas Sarkozy a déclaré jeudi que le chef de la junte guinéenne, Capitaine Moussa Dadis Camara doit "répondre de ses actes devant la justice" et ne doit pas "rentrer en Guinée avant les élections"...

"Il est hors de question qu'il retourne en Guinée avant la fin du processus électoral. Et puis, il doit d'abord répondre de ses actes devant la justice. Le rapport de l'Onu l'accuse d'être le principal responsable du massacre du 28 septembre.", a déclaré le Président Sarkozy, au cours d'une audience à l'élysée avec le Général Sékouba Konaté.
Aux inquiétudes du président français, sur son avenir politique, le Général Sékouba Konaté a promis de se retirer après les élections."Je vais prendre le large et me reposer", a déclaré le Général Konaté au président français qui a répondu un peu surpris: "Vous ne pouvez tout de même pas prendre la retraite à 56 ans ?" Konaté a rectifié: "Je n'ai pas 56 ans, j'en ai 46 !".
Une heure plutôt, le Général Sékouba Konaté a rencontré le Secrétaire général à l'Elysée, Claude Guéant qui a invité le numéro un Guinée à tenir ses promesses en organisant les élections en Guinée.
"Mon général, tenez parole. Organisez l'élection le 27 juin. Mieux vaut une élection imparfaite que pas d'élection. Il ne faut pas que le syndrome ivoirien s'empare de la Guinée.", a déclaré Claude Guéant.
Aliou Souaré pour AfricaGuinee.com