Dadis Camara comme Mandela

Dites au Général que quant on veut aller à la paix on ne ménace

Le doute est normal, si les autres vous considèrent comme un vulgaire traite, quitte à savoir comment prouver le contraire. D’abord par vos propos et votre façon d’agir. Kouchner l’imbécile, ni aucune autre puissance n’ont pas à se mêler de nos problèmes internes.  Bush le criminel court, Hillary Clinton ne peut elle pas le condamner, ou en parler à la CPI ?Si des charognards organisent de la chienlit au pays, il est tout à fait évident qu’on les dénonce. Monsieur le Général vous parlez de démocratie. Êtes-vous plus démocrate que le Président Dadis ?

Au Ghana, vous vous souvenez  de John Rawlings, après sa prise de pouvoir par un coup d’état, il a mis à mort tous les opposants et  pilleurs de la République. Aujourd’hui le Ghana est  un vrai exemple en matière de démocratie en Afrique.  Votre frère d’arme que vous avez trahi est un véritable homme intègre, unificateur vous le savez, c’est la raison pour laquelle vous l’avez placé à votre tête en décembre 2008.
Les ennemis interne et externe de la Guinée, l’on piégé, et tous, nous savons qu’il est innocent et vous êtes le mieux placé pour en témoigner. Vous le connaissez depuis des années et vous savez qu’il n’est pas capable de  faire du mal  à une mouche, sinon en tant que grand démocrate de tous les temps, il ne serait jamais devenu votre ami, alors pourquoi céder aux chantages visant à l’éloigner ?
Il est vrai que le jeune Président manque d’expérience à travers ses propos, c’est tout. A par ça qu’est ce qu’on lui reproche pour  mériter autant de mépris venant de ces pilleurs de notre république?
Nelson Mandela a passé 27 ans dans les geôles d’un des régimes les plus honnis de l`histoire, le régime raciste d`apartheid: Qu` a fait Mandela en sortant de prison ? Dieu lui a permis d’être Président dès qu’il  est sorti  de prison et par la suite, il (Dieu)  lui a accordé une longue vie. Toutes ces instances juridiques HRW, l’ONU sont des instances financées  et téléguidées  par ces deux puissances qui en veulent injustement au Président Dadis. Dieu qui l’a sauvé la vie, saura comment faire pour qu’il retourne dans son pays où ses nombreux fans l’attendent avec impatience.
Allons tous à la paix et à la démocratie sans  démagogie tel est votre leitmotiv, plaçons des personnes à la tête du CNT dont la moralité est discutée et douteuse. Il faut que par précaution ces respectables religieux qui l’encadrent (-ELLE) restent vigilants. Parce qu’en Guinée, on se donne autant  de mal pour seulement occuper un poste, se faire voir ou se faire louer. ‘’A quoi sert d’être célèbre sans le mériter ?’’ Comme le dit Bouba (artiste français).
Aujourd’hui,  mon général,  vous êtes provisoirement à la tête du pays, ne tombez  pas dans le piège des honneurs, facilitez le retour du Président Dadis parce que jusqu’à preuve du contraire vous êtes le complice de’’ l’idiot de Kouchner’’. Hier ceux qui traitaient Dadis de dictateur, lui ont d’abord jeté des fleurs pour ensuite le livrer à la communauté internationale. A votre prise de pouvoir le 23 décembre 2008, aucun parmi  vous n’avait d’ambition politique. Vos détracteurs pensent que ce sont les délices du pouvoir qui vous poussent  à vous éterniser au pouvoir. C’est faux et vous le savez une fois de plus.  Aucune personne n’est mieux que l’autre, aucun civil n’est mieux qu’un militaire pour conduire la destinée d’un pays, au contraire.
Mon Général, à votre prise de pouvoir le 23 décembre 2008, vous avez promis  unanimement de nous regrouper tous quelque soit nos différentes bords  idéologiques. Mais hélas, votre ignorance vous pousse à croire que ceux que vous chérissez sont mieux que les autres. Au lieu d’être un conciliateur, nous remarquons que vous êtes un démagogue, vous fermez les yeux sur les erreurs des uns et tenez rigueur aux autres. On ne peut pas être un démocrate et menacer les autres à se taire au prix de leur vie.
Mon général, je vous fais le pari que si le digne fils de la Guinée abandonne la tenue  militaire et se présente comme un civil à l’élection, il sera d’emblée le Président de la République parce que soutenu par la majorité des Guinéens et vous le savez. Mon Général où sont passés  les nombreux fans de Dadis Camara, vous levez le bâton contre eux afin qu’ils se taisent à jamais pourquoi ? Est-ce de la démocratie ? Mon Général, nos frères sont morts le 28 septembre pour leur idéal et nous aussi sommes prêts à mourir pour notre idéal, nous allons aussi défier votre autorité si vous n’êtes pas équilibré entre nous et aussi si vous ne  favorisez pas  le retour de Dadis Camara en prison au Faso.
Mon Général, le 28 septembre, vous le savez le Président Dadis n’est pas plus responsable que vous, parce que il a toujours dit devant vous qu’il n’agit pas ou ne prend pas de décision à votre insu, une chose que vous n’avez jamais démentie. Vous savez qu’il est innocent alors pourquoi favoriser sont exil forcé. Mon général comme votre frère d’arme militez dans la vérité et jamais dans le mensonge et la démagogie.

Noé Abidjan

Source : Guineenouvelle.info