Pourquoi Sidya Touré s’accroche maintenant à Dadis Camara, via Idrissa Chérif. Pourquoi Tibou Kamara va fabriquer des rumeurs

Communiqué numéro 1

Sans argent, le leader de l’UFR passe par tous les moyens, maintenant pour conquérir le pouvoir. Premièrement, en faisant croire à la communauté internationale (et en demandant une indemnisation), que les militaires guinéens violeurs du 28 septembre 2009, qui ont visité son domicile, ont pris dans son coffre fort, plus de 200.000 euros et trois voitures. Alors qu’il n’ y en avait que 10.000 euros. Ensuite, il tente de convaincre son ami, le président de la Ceni, Ben Sékou Sylla de venir louer les bureaux dans le bâtiment de l’un de ses amis qui financent sa campagne, pour toucher le loyer, alors qu’il est candidat contrôlé par la Ceni de Ben Sékou Sylla. Celui qui a fait rentrer à Conakry, tout son staff d’Abidjan, Abdou Salam Diakité « Zaire », Maldini Doumbouya et autres guinéens chômeurs d’Abidjan, Sydia Touré ne sait plus ou donner de la tête. Son parti ne décolle pas dans les intentions de vote, les sondages réduisent désormais le scrutin du 27 juin à un face à face entre le professeur Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo, Sidya veut maintenant intoxiquer Dadis. C’est pourquoi il a fait une visite éclair à Ouagadougou pour convaincre Dadis Camara que ce sont les autres hommes politiques qui ont demandé à Toumba Diakité de tirer sur lui, c'est-à-dire Cellou Dalein Diallo et Alpha Condé qui ne connaît même pas Toumba, et était, il est vrai, hors du pays, lorsque celui-ci a tiré. IL est venu à Ouaga par la complicité de l’ancien ministre Idrissa Chérif, un escroc, installé à Conakry et qui a toujours fait double jeu. Comme Idriss Chérif parle beaucoup, la nouvelle a vite circulé, puisque l’un des frères de Dadis, présent à Ouaga, aurait mis en garde son frère. N’est ce pas, jusqu’au 28 septembre 2009, le même Sidya Touré qui informait les militaires des actions de l’opposition. Idriss Chérif qui avait disparu depuis longtemps, privé de visa pour la France à laquelle il a proposé récemment ses services, a été sollicité par Sidya Touré pour une audience chez les Forces nouvelles de Guillaume Soro qui a répondu à Sidya Touré d’aller voir son copain….Alassane Dramane Ouattarra pour financer sa campagne.

Communiqué numéro 2

Tibou Camara, le nouveau ministre secrétaire général de la présidence s’est fait piégé au téléphone par un proche de Dadis qui l’a appelé pour lui dire que le capitaine Dadis pense beaucoup à lui et ne comprend pas sa trahison à son égard, à cause des démagogues qui ont trompé Dadis. Tibou répond au téléphone : « Mon capitaine, je travaille toujours pour lui, mais il ne m’a pas écouté, il faut toujours faire avec moi. Tu as vu, tout Conakry est contre moi, même la femme de Sékouba, mais je suis à ses côtés. Hier les gens même qui m’ont amené chez Dadis, les Isto Keira et consorts, ne peuvent plus rien contre moi. Je ne veux pas que Sékouba donne le pouvoir aux civils, je travaille pour cela ». Quelques jours après, Tibou fait courir le bruit que Sékouba est favorable à Alpha Condé. Pour mettre en mal celui-ci avec El Tigre, et ainsi de suite, jusqu’à ce que Cellou Dalein arrive au pouvoir… Nous le savons tous, le capitaine Moussa Dadis le sait, on finira par nous donner raison. Pendant la campagne politique, nous publierons notre document « Qui est qui ? » Dadis va publier tout ce que les gens sont venus le raconter, on a des photos et des audiences filmées, on va voir…

Le 13 mars 2010

Charles Michels

Source : Echosdeguinee