marieHommage à toutes les femmes du monde A l’occasion de la célébration de la journée internationale des femmes, l’AGFDH (association Guinéenne de France pour le développement humain) dont je suis la présidente souhaite une bonne fête à toutes les femmes de la planète. Les luttes des femmes pour la reconnaissance de leurs droits : droit de vote, meilleures conditions de travail et l’égalité entre les hommes et les femmes qui agitèrent l’Europe et les USA au début du XXe siècle, ont abouti à l’officialisation par les Nations Unies en 1977, de la date du 8 mars. Cette date avait été proposée par Madame Clara ZETKIN, une Allemande en 1910 à Copenhague, lors de la deuxième conférence de l’internationale socialiste des femmes est désormais célébrée partout à travers le monde. Certes, des progrès ont été réalisés depuis trois décennies pour l’amélioration des conditions de vie des femmes mais la mutation amorcée reste inachevée. Dans les pays en voie de développement, les femmes sont encore sous le poids de la culture et des traditions parfois entérinées par la loi ou la réglementation qui restreignent le plus leur productivité. Malgré la participation économique des femmes au processus de développement, elles sont relativement plus nombreuses que les hommes parmi les victimes de la pauvreté, et que les ménages pauvres sont davantage tributaires de leurs revenus. A cet effet, tout ce que l’on fera pour les aider à devenir plus productives, et à augmenter leurs gains aura pour impact non seulement de réduire leur état de dépendance, mais également d’améliorer leur statut au sein de la société. Il en résultera aussi une affectation conséquence du budget familial destiné à l’alimentation, à l’éducation et à la santé etc… La reconnaissance de la contribution des femmes au changement devrait dans ces conditions, se traduire par leurs accès au pouvoir décisionnel, aux ressources et services disponibles afin de garantir leurs droits de base. Dans le même ordre d’idées, je vous annonce la mise en ligne d’un site internet pour la structure organisationnelle née le 29 août 2009 dans le but de contribuer à la lutte contre la pauvreté en Guinée, notamment des femmes et des enfants. Merci de cliquer sur le lien suivant pour le visualiser: www.agfdh.org L’AGFDH accueille toutes les bonnes volontés et apprécie toute contribution à l’atteinte de ses objectifs. Je ne saurais terminer sans remercier toutes les personnes qui m’ont directement ou indirectement aidée à la réalisation de ce projet. Vive l’unité les femmes Marie José YOMBOUNO Présidente de l’AGFDH www.agfdh.org associationagfdha@yahoo.yahoo.fr (33) 6 29 87 48 58 France